• LA FOLLE HISTOIRE DES PAPILLOTES LYONNAISES

     

     

     

    LA FOLLE HISTOIRE DES PAPILLOTES LYONNAISES

    Bonjour les gens,

     

    À Noël, on oublie régimes et diètes forcées pour laisser place à la bouffe bien fat propice aux fêtes. Parmi les gourmandises qui réchauffent, la papillote fait partie de nos pêchés les plus coupables. Et devinez à qui l’on doit cette petite merveille chocolatée…? À Lyon évidemment !

     


    Une fois l’hiver venue, rien de tel qu’un peu de chocolat pour réchauffer les coeurs. Et dans l’histoire de la papillote lyonnaise, les coeurs tiennent une place prépondérante. Car avant d’être rendue populaire dans le monde entier, la papillote était une arme de séduction massive. On vous explique…

     

    LA FOLLE HISTOIRE DES PAPILLOTES LYONNAISES

     

    Pour découvrir cette folle et belle histoire, on saute dans la machine à remonter le temps. Cap sur le XVIIIe siècle dans la rue du Bât-d’Argent. Aux alentours des années 1790, la confiserie de Mr Papillot attire les foules. Et pour assouvir les envies de clients toujours plus nombreux, le confiseur s’épaule d’un jeune commis.

     

    Emballer pour mieux emballer

     

    Touché par la flèche de Cupidon, le jeune homme passe ses journées à penser à la belle qui enchante son coeur. Et pour séduire sa promise, il n’hésite pas à dérober quelques bonbons chocolatés dans le dos de son boss. Attentionné comme jamais, le dragueur prend le soin d’emballer les chocolats dans de petits papiers sur lesquels il rédige quelques vers enflammés.

     

    LA FOLLE HISTOIRE DES PAPILLOTES LYONNAISES

     

     

    Mais en bon chef d’entreprise, Mister Papillot s’aperçoit que certaines friandises disparaissent mystérieusement. Suspicieux, ce dernier prend son commis en flag’ et le vire sans ménagement. Sauf que Mr Papillot garde un souvenir de son employé pas vraiment modèle et décide de commercialiser des bonbons de chocolat accompagnés de proverbes et citations. Une vraie bonne idée d’entrepreneur qui ne tarde pas à rameuter les gourmands dans sa confiserie.

     

    Des papillotes pour le Révillon

     

    Le concept est lancé mais n’explose qu’un siècle plus tard quand les familles Thomas et Pelen se chauffent à placer des billes dans la fondation de la chocolaterie Révillon, alors située sur l’actuelle avenue Général-Leclerc dans le 7e arrondissement de Lyon, et d’y implanter les papillotes.

    À l’heure des fêtes, la papillote envahit les centres commerciaux et confiseries du monde entier. Un succès dingue qui ne nous dit pourtant pas si le jeune commis à l’origine de cette création a finalement réussi à emballer autre chose que du chocolat pendant sa période de chômage forcé…

    « LES BOUCHONS LYONNAISFAMILLE DE CAILLOUX »

    Tags Tags : , , , , , , , ,
  • Commentaires

    1
    Martine ex des Pente
    Lundi 23 Décembre 2019 à 11:44

    Je connaissais cette histoire mais je ne me lasse pas de la réentendre... Et c'est vrai que je ne me suis jamais demandé si le jeune apprenti était arrivé à ses fins avec sa belle ! Mais j'ai dans l'idée qu'une fois virée, il est devenu beaucoup moins intéressant, plus de boulot, plus de chocolats... moi je serais allée voir ailleurs !

    Si c'est le cas, c'est très injuste pour ce jeune homme, car il a été viré mais il a fait la fortune de son patron, c'est dégoûtant !!!

    A bas M. Papillot !

     

      • Guenièvre
        Lundi 23 Décembre 2019 à 13:39

        De la bonne utilisation des papillotes !....

      • Lundi 23 Décembre 2019 à 15:48

        ahahah tu les as reconnues. Merci ca m'a donné l'idée

         

    2
    Sonya
    Mardi 24 Décembre 2019 à 12:06
    Tu me fais saliver
    Je te souhaite de joyeuses fêtes de fin d'année
    Gros bisous créoles
    3
    Mardi 24 Décembre 2019 à 12:17

    chère Sonya, quel plaisir de te lire. Tous mes voeux de joie, de partage, de santé pour tous Nicole

    4
    Samedi 11 Janvier à 10:27

    Bonjour Nicole

    Bonne année 2020 avec tout ce qui est bon pour toi et un peu de folie

    Les papillotes un souvenir lyonnais que je n'aime manger qu'à Lyon

    Cette année il n'y en avait pas mais tant de bonnes choses et de tendresse en famille

    Bisous en amitié

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :