• HOTEL DE MILAN

    HOTEL DE MILAN

     

    Bonjour,

     

    Même en matière de patrimoine, il peut y avoir des scoops ! Imaginiez-vous que subsiste un ancien grand hôtel garni, en forme de théâtre à l’italienne , une sorte de mini cour des Loges en bois surplombée d’une immense verrière.

    ll y a quelques années j'ai eu la chance, de me hisser pour voir ce joyau, ancien hôtel particulier datant de 1715.

     

    Il  suffit de trouver la bonne entrée sur la façade nord des Terreaux, de monter une volée de marches. Avant d’arriver au premier étage, dans le virage de l’escalier, ouvrir une fenêtre opaque et vous voilà propulsé dans un monde fastueux plus de cent cinquante ans en arrière.

    L’Hôtel de Milan – c’est son nom – fut répertorié dès 1847 dans le Guide de l’étranger à Lyon.

     

     

    J'ai voulu y retourner, crotte crotte crotte,  la fenêtre opaque avait un gros cadenas.

     

     

     

    Un patrimoine lyonnais à préserver : certes, mais où trouve t on les pépéttes ?

     

    HOTEL DE MILAN



    On peut se faire une idée de l'ancienne splendeur de cette cour intérieure grâce à une maquette, au 1/12e, exposée au Musée de la Miniature à Saint-Jean.


    L’immeuble construit autour de 1715 appartenait à la célèbre famille de Lacroix-Laval, la même qui avait un grand parc, dans lequel maintenant les lyonnais vont courir ou assister à des spectacles.


    Transformé vers 1750 en « Maison pour Voyageurs » sous le nom « d’Hôtel de Milan », la galerie du hall d’accueil fut ornée de lambris en stuc, réalisés vers 1890 par le décorateur-sculpteur Jules Mazzoni (1852-1895).


    Ces décors sont fragiles, sensibles aux intempéries et... au temps qui passe, et perdent un peu plus de leur splendeur

    HOTEL DE MILAN

    la clientèle de l’hôtel pour cette période : négociants, représentants de commerce, vendeuses de chapeaux pour dames, musiciens et vendeurs de piano à l'image de messieurs Herz et Lafont, médecins ou dentistes, qui proposent des consultations le temps de leur passage à Lyon, comme le docteur Giraudeau de St-Gervais, de Paris, qui soigne les « maladies secrètes » par un traitement végétal, ou encore M. Lagoguay, médecin occultiste.

     

    A bientôt

     

     

    « 21, MONTEE DE LA BUTTE ZOO ART SHOW, STREET ART LYON »

    Tags Tags : , , , , , ,
  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :