• DES MOTS UNE HISTOIRE 77

     JEU-des mots une histoire Olivia 


     

     

     

    Francesco Alberoni, en 1984, dans son livre antichoc « l’amitié » dit que l’on est ami par endroits. Pour des raisons particulières, que l’on n’est pas d’accord sur tout. Ca peut être au départ, la montagne, le ciné, la cuisine, les idées, la communauté de passions va faire le lien, les habitudes et petits plaisirs feront le reste. 

    Lorsque ces raisons sont épuisées, l’amitié s’étire de la pénombre à la mort,, perd ce qui l’a fait naitre. la rancune peut s’emparer du cœur, en mettant dedans une épice malveillante appelée la haine.

    Que nous est-il arrivé Flo ? Comment s’est installée cette distance, nous si proches, si complices. Je n’ai rien vu venir.

    Tu viens de raccrocher .45’ chrono !, c’est l’avantage des téléphones tu sais où tu en es. Moi je ne sais plus où j’en suis, j’ai besoin d’air, d’aérer la pièce, de me ventiler tout entière, dedans, dehors.

    Une idée pas très originale, je prends ma voiture, décidée à rouler rouler, être ailleurs. Or une détonation tout à fait bizarre, limite qui te dit que si tu ne tiens pas le volant, tu t’évanouies, stoppe la voiture. Chouette !! une petite goutte supplémentaire offerte par la maison. 

    Je cherche un hôtel. Là une jeune fille certainement au pair me dit un truc pas très compréhensible :nuitée, bigner, café ? Je fais un vague signe de tête, prends ma clef.

    Dans ma chambre je décrypte : une chambre avec salle de bains et petit déjeuner ?

    Meme avec une bonne nuit, je n'ai jamais su ce qui m’empêcherait de dormir, j’ai un œil vitreux, encore le blues du dentiste qui s’attarde sur mon téton que j’avais coincé en dormant, car j’étais dans la position d’un escargot dans sa coquille

    Toc toc, c’est le petit déjeuner. Waouh ! de quoi te réconcilier tout de suite, un plateau avec pan cakes et un sirop d’érable d’une merveilleuse couleur. Je m’installe pour déguster, bouchée par bouchée, je prends mon temps,

    Douche, mâtinée d’un long massage de pieds, j’adore ca. Ma décision est prise, je passe à autre chose.

    Je ne vais pas m’abandonner à la mélancolie. Bigre ! Quelle idée.

    Tu sais ma Flo je n’oublierai pas nos soirées zouk machines, nos rires, notre complicité, mais le sage a bien raison lorsqu’il dit qu’il est important de vider son seau d’eau si nous voulons le remplir à nouveau ; Tu me laisses de la place pour de nouvelles amitiés, des par endroits, que je saurais ne pas cadenasser 

    sur ce, en route...

     

     

    les mots choisis à placer dans ce texte  recueillis par  OLI VIA

     

    nuitée – zouk – cadenasser – blues – ventiler – vitreux – bigre – communauté – épice – s’abandonner – pénombre – antichoc – téton – escargot – érable – rancune – massage – détonation – rouler – évanoui

     

    « TAGINE EXPRESSIRREGULO KESAKO »

    Tags Tags :
  • Commentaires

    1
    Vendredi 12 Octobre 2012 à 06:55
    Lilouette

    Quand c'est fini c'est fini et il faut tourner la page... j'aime bien le style de phrases courtes qui souligne la vitesse de réflexion de l'héroïne...

    avec le sourire

    d'une Lyonnaise exilée dans la Haute Marne

     

     

    2
    Vendredi 12 Octobre 2012 à 07:28
    patriarch

    Il faut savoir quitté la table.....Belle journée avec bises

    3
    Vendredi 12 Octobre 2012 à 07:46
    Asphodele85

    Jolie lettre et déclaration d'amitié qui retrace bien les aléas de la vie ! Je ne savais pas que tu avais un blog !

    4
    Vendredi 12 Octobre 2012 à 08:15
    Soène d'O.

    Bon, je suis bien heureuse que la communauté des liseuses découvre ton blog par ce biais !
    Tu as raison, N de LL, il faut tourner la page, vider le seau, faire le ménage dans sa liste de liens-amis que l'on traîne en vain...
    Tu zoukes avec les mots imposés dans un rythme parfait
    En lisant ton billet, je me rends compte que j'ai oublié téton...
    On va se retrouver dans la ronde des lectures !
    Bisous d'O.

    5
    Monelle69
    Vendredi 12 Octobre 2012 à 09:33

    Et bien voilà une histoire bien tournée avec un arrière goût de réel ! Bravo à toi car les mots n'étaient pas évidents à placer !!!

    Bonne journée - bisous

    6
    Lyon en large Profil de Lyon en large
    Vendredi 12 Octobre 2012 à 09:39

    monelle / En fait je n'ai rien inventé, c'est juste ce qui s'est passé le matin même bisettes à toi

    7
    Vendredi 12 Octobre 2012 à 11:15
    elcanardo

    Une amitié ... c'est pour la vie non ? Qui te dit que la route qui éloigne ton héroine ne va pas la ramener un jour vers cette amitié aujourd'hui fuyante ? En tout cas...je ne peux que lui souhaiter...

     

    Coincoins amis

    8
    Mouneluna Profil de Mouneluna
    Vendredi 12 Octobre 2012 à 11:20

    j'ai ressenti ce message comme une vrai déchirure, il m'est arrivé de perdre des amies, sans savoir pourquoi ni comment.

    la vie sépare ceux qui s'aime toput doucement sans faire de bruit

    bisous ma chère Nicolette

    ps: j'ai adoré ta charcuterie a l'alsacienne

     

    9
    Lyon en large Profil de Lyon en large
    Vendredi 12 Octobre 2012 à 11:40

    elcanardo : il faut croire que non, je respecte son choix, sans insistance de ma part

    mounela : voilà, c'est le coup des feuilles mortes, en même temps nous sommes dans la bonne saison

    soene : pourtant le téton est super important 

    10
    Vendredi 12 Octobre 2012 à 13:54
    Olivia B

    Contente de découvrir ton blog. Une jolie participation, une triste déchirure.

    11
    Vendredi 12 Octobre 2012 à 15:51

    parfois , il est bon de tourner la page

    il faut savoir accepter les choses qu'on ne peut pas changer

    merci pour cet extrait

    je te souhaite une agréble journée

    ti bo

    .•°•.Ś Ő Ń Ŷ Á.•°•.  

    12
    Vendredi 12 Octobre 2012 à 17:54

    J'aime beaucoup!!! Voilà un texte qui me parle, après avoir vécu tant de déchirures tant en amitié réelle que virtuelle!!! Souvent j'ai tenté de m'accrocher pour au final réaliser qu'il n'y avait aucune sincérité à travers ces amitiés!!!

    Tu as une très belle plume!!!

    Je te souhaite un excellent week-end.

    Amicalement

    Domi.

    13
    Vendredi 12 Octobre 2012 à 18:42

    J'aime bien l'idée de démarrer le texte par une citation et un "commentaire de texte" sur l'amitié, pour continuer sur le récit et finir sur une prise de conscience.

    14
    Lyon en large Profil de Lyon en large
    Vendredi 12 Octobre 2012 à 19:13

    pour répondre aux com, j'ai une petite préférence pour aller sur les blogs, ne pensez pas que je joue l'indifférente

    à tout bientôt Bisou bisettes

    15
    Samedi 13 Octobre 2012 à 03:11
    la guyanaise

    bravo!

    pas facile, quel travail!

    merci pour ta visite à cayenne.

    amicalement, bon week-end.

    16
    Samedi 13 Octobre 2012 à 11:33

    oui des fois les chemins se séparent et la liberté de chacun fait qu'on doit souffrir en silence et repecter les choix, c'est ainsi. Pas facile de devoir passer à autre chose et classer cela dans le passé quand on en n'est pas à l'origine... désolée

    texte très bien fait en tout les cas et on ressent bien toute la tristesse et la résignation

    bon week-end :)

    17
    Samedi 13 Octobre 2012 à 14:23

    Beau texte sur l'amitié ;-) On ne sais pas toujours pourquoi cela commence et pourquoi cela finit. j'aime cette expression "ami par endroit"

    Bon tu restes amie avec Soène ? 

    18
    Lyon en large Profil de Lyon en large
    Samedi 13 Octobre 2012 à 14:30

    Valentyne : maintenant que tu me le dis  

    19
    Dimanche 14 Octobre 2012 à 10:18

    T' as un drôle dentiste, toi!  Si ça se trouve, c' est lui qu' est venu te faire ton massage de pieds ............


    PS: je vois que tu as les mêmes goûts que Soëne en matière de statues!

    20
    la fllibust
    Dimanche 14 Octobre 2012 à 10:26
    la fllibust

    encore un massage de pied qui finit bien, hey !

    21
    Dimanche 14 Octobre 2012 à 10:30
    ceriat

    J'aime beaucoup le rythme de ton texte original. Une très bonne idée, la narration dans le texte, qui le relève avec justesse.

    Quand au massage des pieds, j'adhère.

    22
    Lyon en large Profil de Lyon en large
    Dimanche 14 Octobre 2012 à 10:53

    pierrot baton; bouche ouverte et pieds massés, c'est une expérience tentante 

    ceriat : ah !! les massages on aime bcp ou pas du tout c'est vrai 

     

    23
    Dimanche 14 Octobre 2012 à 18:30
    covix-lyon

    Bonsoir, 

    Savoir tourner la page d'un livre que l'on a écrit, commecer une autre histoire, plus fraîche, généreuse, pleine d'amour.

    Bonne soirée

    @mitié

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :