• Z étaient costauds

    en ce temps-là. Petits remontants pour instants de faiblesse Tous bien sur vendus officiellement dans les pharmacies.

    Moi j'adorais la terpine gonon, petit sirop pour la toux. Un bon petit gout, une légère ivresse Il était très alcoolisée, d'ailleurs dans la posologie on parlait non pas de cuillère, mais de verre à liqueur. Elle existe toujours, mais sans intéret, pas de remède style grog des 4 chapeaux. Je pense aussi au Néocodion, COOL...

    O
    pium for new-borns 
    – Opium pour nouveau-né 

    > > Certain qu'ils dormaient bien (non seulement l'opium, mais 46% d'alcool!)



    image00999

    Cocaine drops for toothache -  Cocaïne pour maux de dents 
    > > Très populaire auprès des enfants en 1885. Non seulement soulageaient-t-elles la douleur, elles rendaient les enfants de bonne humeur!



    image00888

     

    Cocaine tablets (1900) – Tablettes de cocaine (1900) 
    > > Tous les acteurs, les chanteurs, les professeurs et les prêcheurs devaient en avoir pour une performance maximale. Sensationnel pour "adoucir" la voix.

     

    image00777
     Opium pour l’asthme 

    image00666
    A paper weight 
    > >
    Un presse-papier faisant la promotion de C.F. Boehringer & Soehne (Manheim, Allemagne). Ils étaient fiers d'être les plus gros producteurs au monde de produits contenant de la quinine et de la cocaïne. 


    image00555

    Maltine 
      Produit par Maltine Manufacturing Company de New york. On suggérait de prendre un plein verre avec ou après chaque repas. Les enfants doivent prendre un demi verre. 

     

    image00444

    Mariani wine 
    > >
    Le vin Mariani (1875) fut le vin de Coca le plus populaire de l'époque. Le pape Léon XIII en avait toujours une bouteille sur lui. Il décerna une médaille d'or du Vatican à Angelo Mariani (le producteur). 

    > >

     

    image00333

    Bayer's Heroin

    Une bouteille d'héroïne Bayer's. Entre 1890 et 1910 l'héroïne était vendue comme substitut de la morphine ne créant pas de dépendance

    image00111



    > > Coca Wine 
    > > Le vin de Coca Metcalf était une des multiples variétés de vins sur le marché contenant de la cocaïne. Tout le monde disait que ça vous rendait de bonne humeur et qu'on l'utilisait également comme traitement médical. 


    image00222

    Et nous sommes aujourd'hui inquiets à propos de l'aspirine pour nos chères têtes blondes ??? 

     

    Ici les studios  Cognac Jay ... vous avez des auditeurs en ligne qui ont quelque chose à nous dire ?? A vous Madame ??? parlez

     




    « brutale definition du dicoRossinante »

    Tags Tags : , , , ,
  • Commentaires

    1
    Mercredi 13 Janvier 2010 à 16:25
    sonya 972
    je pense que de nos jours trop de personnes sont accros c'est peut être la raison des interdictions
    gros bisous
    2
    Mercredi 13 Janvier 2010 à 16:29
    nicole
    tu as raison, mais ce qui m'a interloquée, c'est que là c'étaient des médicaments. J'ai halluciné ... enfin façon de parler
    3
    Mercredi 13 Janvier 2010 à 17:32
    Marité
    Y a de quoi halluciner effectivement... Je me souviens d'un sirop "Théralène",  pour ne pas le nommer, que des parents énervés donnaient à leurs enfants pour les calmer .
    BISOUS
    4
    Mercredi 13 Janvier 2010 à 17:44
    5
    Mercredi 13 Janvier 2010 à 17:57
    Marité
    Rhooooooooo des champis-pis alus si nogènes...
    Bisous.
    6
    Mercredi 13 Janvier 2010 à 18:08
    Martine27
    Et ne pas oublier le radium dans certaines crèmes de beauté !
    7
    Mercredi 13 Janvier 2010 à 18:24
    ADAMANTE
    Mais où as-tu déniché tout cela? C'est passionnant !  Il fut un temps aussi pas si lointain ou les amphétamines étaient en vente libre (en 1970-1980) sous le nom de Maxiton. Avec ça on ne s'endormait pas au volant et ça vous donnait du tonus !
    Nous sommes rapidement passés du tout permis au tout interdit. Elle est difficile la voie du milieu !
    8
    Mercredi 13 Janvier 2010 à 19:42
    nicole
    tu as raison, et le néocodion qu'utilisaient les jeunes en manque. Moi, ma grand mère était étheroman, je ne pouvais pas m'approcher d'elle tant elle avait une drole d'odeur. Mais il semblerait que le sirop d'éther était vendu normalement. J'ai reçu ces infos par une copine. Bonne soirée
    9
    Mercredi 13 Janvier 2010 à 21:38
    Dany
    De nos jours si un pharmacien vend ces tablettes il se fait mettre en prison de suite!!! Bisous
    Dany 
    10
    Mercredi 13 Janvier 2010 à 22:34
    india

    Quel dossier ! passionnant ! on imagine même pas tout ce qu'on pouvait s'envoyer et sous ordonnance en plus !
    Moi droguée juste au net et à l'amour et je n'ai pas encore trouvé de remède. Pas sûre que j'en désire un non plus.
    Bonne nuit Nicole, bisou

    11
    Mercredi 13 Janvier 2010 à 23:56
    jakline
    D'une grande méconnaissance des "médecines", nous sommes passés à une super aseptisation.. Le résultat n'est peut-être pa sobligatoirement meilleur
    12
    Jeudi 14 Janvier 2010 à 02:12
    Frédéric
    C'est aussi comme cela qu'est né le Coca,au départ vendu en poudre en pharmacie

    Bon mais tout cela ne prouvait pas qu'on vivait plus vieux non plus on vendait aussi l'absinthe (mon grand père en buvait sur du sucre avec une coupe en verre qui laissait couler le produit goutte à goutte, voir le musée à Pontalier) et cela rendait fou

    chaleureusement

    13
    Jeudi 14 Janvier 2010 à 02:28
    martine
     Je suis en pleine cure de Terpine Gonon et néocodion !!!
    14
    Jeudi 14 Janvier 2010 à 06:13
    Je me souviens de la Quintonine, qui ouvrait l'appétit ...soit disant, mais si on ne mangeait pas tout de suite, l'ivresse était garantie !
    On n'oserait pas donner çà à un enfant aujourd'hui
    bises
    françoise
    15
    Jeudi 14 Janvier 2010 à 09:22
    Monelle
    Quelle pharmacopée !!! et tu as raison, maintenant on a peur du moindre petit cachet !!!
    Bisous
                               
    16
    Jeudi 14 Janvier 2010 à 10:32
    rouergat

    Belle collection de produits à base de cocaïne

    Cachets, Potions, Vins et Liqueurs

    Merci de nous montrer tout ça  

    Cordialement
    17
    Jeudi 14 Janvier 2010 à 17:09
    nicole
    le juste milieu, le plus difficile Bon week end ma copine Bises
    18
    Jeudi 14 Janvier 2010 à 17:10
    nicole
    Coucou Françoise, c'est pas la quintonine qui donnait bonne mine ?? bon week end et merci pour ton petit mot chez moi Bisouxx
    19
    Jeudi 14 Janvier 2010 à 17:13
    nicole
    si nous pouvions tous nous droguer à l'amour, le monde serait bien moins malade. Malheureusement, soit ce n'est pas aussi facile que celà parait, soit le monde ne comprends pas sa simplicité, mais ... c'est pas partagé de manière équitable. Bon vendredi, puisque c'est ton jour préféré Nicole
    20
    Jeudi 14 Janvier 2010 à 17:14
    nicole
    maintenant le pharmacien il s'appelle dealer ou traficant  bon week end
    21
    Jeudi 14 Janvier 2010 à 17:18
    nicole
    c'est ca le souci, surtout avec notre risque zéro appliqué à toutes les situations. Bref !! je n'en dirai pas plus. Je sens que mes joues s'empourprent Bonne soirée Nicole
    22
    Jeudi 14 Janvier 2010 à 17:31
    nicole
    commence tout de suite un cure de désintox.
    23
    Jeudi 14 Janvier 2010 à 17:31
    nicole
    Bonjour Frédéric, l'absinthe, et sa belle couleur, et sa jolie cuillère. alors ... prends garde à l'apparence n'est ce pas !! Bonne soirée Merci d'etre passé sur mon blog
    24
    Jeudi 14 Janvier 2010 à 17:39
    nicole
    merci d'être passée sur mon chez moi et d'avoir laissé une petite trace. J'aime les com Bisouxx
    25
    Vendredi 15 Janvier 2010 à 19:18
    mymychacha
    Très instuctif !
    J'ose à peine imaginer le cocktail que devait se faire les hypocondriaques
    26
    gavroche
    Mercredi 5 Septembre 2012 à 20:47
    gavroche
    je pense qu'a cette epoque le peuple n'avait pas connaissance des risques
    certains de ce breuvage si ils pouvaient l'acheter
    bonne journee
    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :