• En France (les photos ont été prises sur le net)

    • À Paris :
      • La statue de la Liberté est l’un des monuments les plus célèbres au monde. Mais avant de commencer ce titanesque ouvrage sur la butte Montmartre de Paris, son sculpteur, le Français Frédéric Auguste Bartholdi, avait d’abord façonné une réplique de 11,50 mètres et de 14 tonnes en 1885. C’est cette dernière, placée à l'extrémité aval de l'Île des Cygnes à la hauteur du pont de Grenelle, à proximité de l'endroit où se tenait l'atelier de Bartholdi. On peut lire sur sa tablette « IV JUILLET 1776 = XIV JUILLET 1789 ». Inaugurée officiellement le 15 novembre 1889, 3 ans après la « new-yorkaise », en présence de son créateur. Elle était orientée dans l’autre sens, afin de ne pas tourner le dos à l’Elysée, mais Bartholdi demanda expressément à ce qu’on la dirige plutôt vers New York, ce qui fut fait en 1937, lors de l'exposition universelle.
      • Une autre réplique existe dans les Jardins du Luxembourg, offerte par Frédéric Auguste Bartholdi au musée du Luxembourg en 1900, puis installée dans le jardin en 1906. Il s'agit du modèle en bronze qui servit à réaliser la statue de New York. Sa tablette porte l'indication « 15 de novembre 1889 » (date à laquelle la réplique mentionnée ci-dessus fut inaugurée).
      • La réplique de la flamme de la statue, la Flamme de la Liberté, offerte par les États-Unis à Paris se trouve place de l'Alma (8e et 16 arrondissement) depuis 1989. Elle est devenue mondialement connue en devenant un monument de recueillement à la princesse Diana, morte en août 1997, dans le tunnel de l'Alma qui passe sous la flamme.
      • http://www.pele.org/shop/StatueLiberteParis-G.jpg
    • À Saint-Cyr-sur-Mer dans le Var, une réplique en fonte de 2,5m de hauteur est située sur la place Portalis. Elle a été dorée à la fin du XXe siècle.
    • À Barentin, dans la Seine-Maritime. Cette copie en polyester de 13,5 m et d'un poids de 3 500 kg est la célèbre statue du film Le Cerveau de Gérard Oury en 1969. Après avoir séjourné dans les locaux de la douaneSaint-Maurice, n'ayant pas été dédouanée, elle devait être détruite. C'est grâce à l'action de Paul Belmondo père de Jean-Paul Belmondo), du maire de Barentin de l'époque, André Marie, et de Gérard Oury que cette statue fut installée le 21 août 1969 sur une place. Elle fut déplacée le 28 septembre 1973 sur le plateau de Mesnil-Roux, dominant ainsi la nouvelle extension de la ville et c'est depuis le 2 avril 1990 
    • À Poitiers, une réplique se trouve place de la Liberté  ; elle fut inaugurée le 14 juillet 1903, en l’honneur du général Berton.
    • À Colmar, la statue de Bartholdi figure le sculpteur présentant une maquette (de 30 cm de haut) de son œuvre la plus connue.

    http://2.bp.blogspot.com/_6HI4nECGs-4/RiJ-uWZQ6kI/AAAAAAAABio/3-F11vIKyb8/s640/statue%2Bde%2Bla%2Bliberte%2B02.jpg

    • Une statue, elle, originale, se situe au coeur de Roybon, dans l'Isère.Elle a été donnée par son sculpteur Bartholdi au maire du village qui lui, a donné en échange son nom à la place du village. La taille de cette statue en hauteur est identique à celle de l'index de la statue de New-York.

    http://fr.topic-topos.com/image/bd/statue-de-la-liberte-rozay-en-brie.jpg

    http://img.1.vacanceo.net/classic/608464.jpg

    http://www.lorient.maville.com/of-photos/2009/12/31/va05_2088781_2_px_501__w_ouestfrance_.jpg

    http://ekladata.com/-_xncL6sQKANxe_cZ5y1hScogrg.jpg

    • La plus récente, haute d'environ 12 mètres, inaugurée le 4 juillet 2004, est située à l'entrée nord de Colmar en Alsace, ville où est né Bartholdi. Elle célèbre le centenaire de sa mort.

    http://i25.photobucket.com/albums/c54/lemog/statue_liberte_lunel.jpg

     

     

    Je ne vous ai pas classé les photos en fonction des sites,


    J'ignorais toutes ces répliques, en avez-vous vues? dans votre ville peut être ?


    29 commentaires
  •  
    Il fait beau, (enfin dans le coeur...)  alors je pars en balade ,
    Pâques.......http://famillegarcia.unblog.fr/files/2008/03/paques72.gif je rends visite à ma fille à Fargues Saint Hilaire en Gironde.


    avant de pouvoir se lier d'amitié  avec quelqu'un d'autre, il faut être ami avec soi même Eléonor Roosvelt

    J'espère rencontrer au moins une amie blogueuse.

    Vous pouvez me laisser un mot sur mon mail avec votre n° de téléphone si vous êtes dans le coin et dispo. Je serai absolument ravie.

    http://archives.universcience.fr/francais/ala_cite/expo/tempo/franquin/pointdoc/Theme/non_aux_cadences_infernales,0.gif



    Absente, mais pas tant que ca...vous m'êtes si précieux. J'ai programmé quelques post. Je passerai  vous faire un coucou..
    Plein de bisouxx en  chocolat http://ekladata.com/1Xv0iPxpyl9TEtOV1auyV-y-F5Q.gif

     

     

    Dessin du jour : Scandale des abus sexuels ...

     



    http://gifs.allmyblog.com/images/gifs/gifs_20061220_175255.gif








    21 commentaires
  • http://www.tourinfos.com/collectif/r0011/d0034/m0001/j0007/photo/z000051a.jpg

    Photo du net

    allez, je vous emmène en balade dans le sud, à Villeveyrac dans l'Hérault. Je vais vous faire découvrir un lieu extraordinaire, l'abbaye de Valmagne, une abbaye cistercienne qui date de 1138.  Je suis contente de ne pas me rappeler les divers ordres et désordres qui ont ponctué sa vie, car trop de changements, de dépendances, de successions. Des moines d'origine bourguignonne, même carrément de Clos-Vougeot, avaient mis en place des vignobles sur environ 5 hectares.

    De roman en gothique l'abbaye était une des plus riches du sud. Il n'y  avait pas moins de 300 moines. Une épidémie de peste a fait beaucoup de mal à la communauté. Plus d'hommes, plus de travail, plus de sous, relâchement de la vie religieuse.  c'est la cata.

    En 1791, elle est rachetée et le nouveau propriétaire transforme l'église en chai. Des foudres sont installés dans les chapelles latérales et axiales. C'est, vous en conviendrez, la seule abbaye-cave du monde.


    http://upload.wikimedia.org/wikipedia/commons/0/0a/Valmagna_4.jpg






    http://upload.wikimedia.org/wikipedia/commons/2/28/Valmagne_abbaye_eglise.jpg


    valmagne (20)plus d'offices, mais des concerts.  Pas de panique.
    valmagne (19)
    vous ne pourrez pas ne pas sourire en voyant que le Christ est remplacé par des ceps ..

    valmagne (22)
    valmagne (29)
    c'est très haut, mais on peut quand même voir la représentation paysane en couleur
    valmagne (28)
    encore quelques peintures persistent. Ca devait être magnifique, réellement, car là déjà, je ressens dans cette abbaye une vraie émotion. Bon... les fûts sont très près mais quand même

    valmagne (31)
    valmagne (53)

    valmagne (54)
    valmagne (55)
    petite chapelle latérale transformée en bureau, les vitraux sont aux armes du propriétaire.

    valmagne (90)la fontaine - lavabo en face du réfectoire
    valmagne--45-.jpgbien dites donc les copains, en voilà un récit sur notre baraque..

    valmagne (5)


    18 commentaires
  • La chance de voyager nous donne à découvrir des endroits merveilleux et insolites. Je va

    Lorsque j'ai découvert cet endroit, j'ai cru à une hallucination. Un tel ouvrage en plein désert. Une hacienda pas moins.


    photo du net

    Albert Johnson, un riche assureur de Chicago, s’offrit, avant le crash boursier de 1929, un ranch au nord de la vallée. Il y venait l’hiver et y avait souvent un invité, Walter Scott. Le personnage n’a rien à voir avec l’auteur d’Ivanhoé, mort en 1832. Il se disait prospecteur, mais resta toujours si discret au sujet de sa mine d’or que tout le monde savait bien qu’elle n’existait pas. Ancien acteur du Wild West Show de Buffalo Bill, cascadeur à ses heures, http://www.image-archeology.com/Death_Valley_Scotty_Scotty%27s_Castle_Death_Valley_CA.jpg
    Scotty était hâbleur, fantaisiste et il réussit à soutirer de l’argent à Johnson qui l’avait pris en amitié.

    http://www.danheller.com/images/California/DeathValley/ScottysCastle/LivingRoom/living_room-1-big.jpgla salle à manger

      


     Mais, grâce à Scotty, Johnson découvrit les bienfaits du climat désertique sur sa santé et il décida de construire une maison en plein désert. Une sorte de palais de 3 650 m², comportant 20 pièces dans un style hacienda du XVIIIe siècle, richement décorée mais parfois très kitsch. Il mourut en 1948 sans que la maison soit achevée. Scotty l’occupa jusqu’à sa mort, en 1954, d’où le nom de Scotty’s Castle. Une dizaine de pièces est en l’état ainsi que des voitures de l’époque.


     




    C’est l’histoire d’un cowboy arnaqueur, Walter Scott


     qui brûlait de vivre comme un millionnaire et d’un millionnaire malade de Chicago, Albert Johnson qui rêvait d’explorer les plaines et les déserts.  Walter était un joueur et un raconteur d’histoires.  Albert et Betty Johnson étaient de riches Quakers, strictes et sévères. 

    http://www.image-archeology.com/Scotty%27s_Castle_Death_Valley_CA_The_Johnsons_and_Death_Valley_Scotty.jpg

     


    http://www.jeanettefisher.com/images/Scottys_Castle_Kitchen_sink_tile.JPGla cuisine


    Walter et Albert étaient socialement aux antipodes et pourtant au début des années 1900, Walter vendit à Albert des titres d’une mine d’or imaginaire dans Death Valley, Californie.  Après plusieurs achats de titres, Albert écrivit à Walter pour lui dire qu’il irait le voir pour visiter sa mine d’or.  Walter essaya de l’en dissuader sans succès et imagina une expédition à dos de mules dans le désert pour le décourager et s'en défaire.  Albert revint de son expédition ravi de son séjour à Death Valley et en bien meilleure santé.  Il ne vit jamais la mine et n’en reparla jamais. Ce fut le début de visites plus fréquentes et de séjours de plus en plus longs à Death Valley pour les Johnson et le tissage d’une longue amitié avec Walter. 


    http://jandd.org/photogallery/IMG_1362.JPG
    une cheminée, elle s'impose dans le désert, l hiver est rude




    Finalement, les Johnson déménagèrent à Los Angeles et ils achetèrent 1500 acres de terrain à Death Valley pour y construire leur ranch.  Walter Scott dirigea les travaux qui durèrent 10 ans et coûtèrent plus de 2M$.  Le ranch était pourvu de tous les derniers développements technologiques compris l’électricité et la réfrigération.  Pour les gens des environs, le château était connu comme Scotty’s Castle mais Albert n’en prenait pas ombrage.  Il aimait même dire qu’il était le banquier de Scotty.



    ... Fait insolite, la salle de musique, dans laquelle ont été installés de grands orgues et pianos sans clavier, fonctionnant grâce à des rouleaux perforés
    http://www.image-archeology.com/The_Music_Room_Scotty%27s_Castle_Death_Valley_CA.jpg


    Les Johnson habitèrent leur ranch périodiquement pendant une trentaine d’années.  Tous y trouvèrent leur compte.  Walter (Scotty) qui aimait tant Death Valley y vécu comme un millionnaire, Albert parcouru le désert à dos de mules avec Walter qui était un excellent guide, cuisinier et raconteur d’histoires et Betty retrouva, avec le temps, un mari en meilleure santé



     



    Alors, comment trouvez vous cette incroyable histoire ?


    8 commentaires


  • L'homme qui construit seul une cathédrale

      Justo Gallego Martinez

    Personnage tout à fait hors du commun, Justo Gallego Martinez était moine trappiste jusqu’à l’âge de quarante ans. Devenu homme constructeur, il poursuit seul depuis bientôt quarante ans un grand œuvre exceptionnel. Il s’agit ni plus ni moins d’une cathédrale, dans la banlieue de Madrid : cinquante-cinq mètres de longueur pour vingt-cinq de largeur et cinquante en son point culminant.

    Pour mener à bien la construction de cet édifice, il recourt, grâce aux dons d’entreprises de la banlieue, à des matériaux de récupération qu’il achemine et dresse pour, dit-il, se rapprocher de Dieu. La foi l’habite et il ignore le découragement : il travaille sans cesse, six jours par semaine, dix à douze heures par jour, alimenté par un bref repas le soir. C’est, selon lui, à ces strictes conditions qu’un homme peut parvenir à l’achèvement d’un tel ouvrage. Tout au plus craint-il de n’avoir bientôt plus la force physique de terminer ce qui a été, dans un premier temps, l’objet de moqueries et de désaccords entre les habitants de la banlieue et qui force désormais leur admiration.

    Le rêve un peu fou de Gallego est maintenant sous toit et sous coupole. Bientôt, ce sera peut-être un but touristique et, pourquoi pas, un pèlerinage. A moins que le monde de l’économie n’en décide autrement. Il est en effet possible que l’édifice soit détruit. Pour l’instant, le pari de l’impossible finit par s’imposer et consacre l’énergie et la foi du plus humble. C’est toujours au pluriel qu’on a exalté les constructeurs de cathédrales. Il faut, cette fois-ci, rendre hommage au singulier.

    Justo Gallego Martínez, né en Espagne en 1925, est maçon-architecte autodidacte.

    Justo est illettré, et n'a aucune connaissance, ni en maçonnerie, ni en architecture. Il construit sur un terrain hérité de son père. Faite de matériaux de récupération et parfois d'aides de mécènes, la cathédrale couvre plus de 8000 mètres carrés, est longue de plus de 50 mètres et culmine à près de 30 mètres.

    Depuis 1961, Justo Gallego ne cesse de travailler. S'il parvient à terminer son œuvre, il en fera don à l'église Catholique.



     Le maître bâtisseur compense sa méconnaissance des lois de la statique en doublant systématiquement les parois et en ajoutant systématiquement "une petite dose de béton"…






    11 commentaires
  • Bonjour à tous,

    Jamais là, toujours vadrouilleuse. je serais absente jusqu'au 3 octobre. Pas de késako, je sais ca va être très dur,
    Je ne pense pas pouvoir accéder à un nordi, j'ai préparé quelques articles, surtout des photos, absente, mais que d'un oeil.
    Des bises à tous. j irai vous rendre visite à mon retour .

     A très vite


    7 commentaires
  • nous sommes le lundi des cartes de France chez Mary

    je propose les marais salants de Guérande

    la fameuse brouette du paludier, anciennement appelé saunier


    14 commentaires
  • je vais dans l'Hérault. Il devrait faire un peu plus chaud.

     Un joli programme pour une semaine que je sens super agréable.

    A tout bientôt.

    je pense à vous  vous allez me manquer.

    15 commentaires
  •    



    link
     vous aurez ici toute l'histoire de ce chateau,
    la semaine dernière un petit tour en Ardèche, une grimpette un après midi très ensoleillé et chaud, juste avant le vent et l'orage. Découverte d'un bâtiment qui a été immense, lorsque l'on découvre les ruines. En dessous, Valence

     




    22 commentaires
  • Nous avions rendez vous à 8 heures du matin, le temps s'annonçait bien beau. Tous les participants arrivent, nous montons dans le car, c'est en route pour l'aventure. Aventure, car en connaissant bien la région du dauphiné, j'ignore totalement l'existence de ce monastère.


    Nous arrivons dans une sorte de goulet, le chauffeur du car est un peu perdu, mais Geneviève lui indique le chemin, car c'est elle l'instigatrice du voyage.

    Le paysage est un peu rude, enfin il faut l'imaginer l'hiver, avec le froid et la neige. Le versant Nord doit faire que le monastère est plongé dans le noir au moins 6 mois. Mais nous, voilà ce qui nous attend

    L'environnement est tout à fait adapté à la prière.



    Nous sommes attendus



    Un prêtre orthodoxe avec la soutane, la barbe, la coiffe et les chaussures traditionnelles. Ses vêtements sont un peu cirés, même déchirés, mais seule la Foi l'anime.

    Ce monastère fondé en 1978 est une dépendance du monastère de Simonos Petra au Mont Athos en Grèce.

    Il a fallu 10 ans pour la construction et 30 mois de plus pour couvrir les 600 m2 de peintures murales, une pure merveille de précision, de douceur même à travers les couleurs très chatoyantes. Elles ont été réalisées par des peintres d'icône russes contemporains, Yaroslasv Dobryne et son épouse Galina.



    La décoration est byzantine, dans le même style que celui des églises du 6ème siècle.

    Nous avons eu une visite très intéressante, très documentée sur la symbolique de toutes ces peintures, les messages d'espérance, les calamités, l'avenir de l'histoire de l'humanité, ou il est annoncé que le temps de l'impiété, l'injustice , la violence et l'oppression n'auront qu'un temps.


    Ce jeune homme, car avec cette grosse barbe il est sans âge, vit loin de tout, dans un lieu où il cohabite avec seulement 4 autres prêtres. Il se consacre à la prière.

     





    27 commentaires
  • Bonjour,

    Une belle surprise vient de tomber, je pars quelques jours à la campagne. Je ne sais pas quand je rentre... va savoir si a force de regarder les grenouilles je rencontre le fameux prince.. chocolat


    Je vous souhaite à tous un très bon week end avec beaucoup de tendresse et de soleil.





    12 commentaires
  • La première fois que je suis allée en Angleterre, ce n'était pas comme mes enfants, avec les voyages immersion pour les ados. Voyages, qui, il faut bien le constater, leur a surtout permis l'immersion dans le monde amoureux.

    j'étais mère de famille, mes enfants avaient 17 et 8 ans, Le compagnon avec lequel je vivais avait cette ouverture d'esprit qui m'a permis de partir une semaine à l'aventure avec une copine en lui laissant la charge de la maison. Au grand dame de l'arrière banc
    .

    Déjà fauchée, ou encore fauchée, ou fauchée tout court, avec ma copine nous avons décidé non de faire du stop, mais mâtiner train et autocar. Une grande aventure, que j'ai adorée. Le train jusqu'à la gare de Lyon à Paris rien d'exceptionnel, mais l'autocar. A peine montée beaucoup de voyageurs se connaissaient, faisaient le voyage souvent ensemble. Des échanges sur la semaine passée, sur le week-end à venir.

    Les sacs s'ouvrent, les repas sortent, les bouteilles, le cognac pour mettre dans la bière ou le café. Un certain exotisme plane. C'est super.
















    C'était un clin d'oeil, je ne voulais pas non plus vous inonder d'anecdotes et de photos.

    Cet  article est le 500e que je poste.


    Bonne journée

    9 commentaires
  • Les conséquences d’une rupture de la chaîne du froid :
    Toute hausse de la température va  réduire la durée de vie du produit : de la nourriture peut devenir un produit à risque.
    Il y a rupture de la chaîne du froid si la température dépasse 2 ou 4 degrés pour les produits très périssables ou au delà de 8 degrés pour les produits périssables.


    y'en a qui sont plus égaux que d'autres sur ce sujet particulier.

    un vanéléphant










    renversement de la monture..




    8 commentaires
  • Une ville douce et tranquille. Visitée un dimanche d'été.Exceptionnellement ce jour-là il ne pleuvait pas. Car pour la malchance de nombre d'entres nous, il fait froid et pleut beaucoup en ce moment dans l'ouest.

    Peu de temps à consacrer à une visite par le menu, j'ai pris l' option visite de la maison de Pierre Loti


     Pierre Loti un homme qui m'a fait  plusieurs surprises et de taille.
    (ici la salle gothique, gigantesque, chargée, avec toutes sortes d'objets)
    La maison du célèbre officier de marine écrivain , est certainement l'une des demeures les plus originales du XIXème siècle...

    Car Julien Viaud est un drôle de citoyen, depuis l'adolescence, l'âge où il commence à tenir son journal intime. Il est pour lui-même son principal centre d'intérêt et il ne s'aime pas. Il est de très petite taille, porte des talons hauts, parfois montés sur des ressorts, qui lui donnent une démarche de criquet. » (extrait d'un article de Michel Braudeau, Le Monde, 28 juillet 2002)
    Il a quelques problèmes a ce propos lors de son entrée à l'académie française.

    Coqueluche des salons, idole d'un immense public qui s'étend progressivement à toutes les terres émergées de la francophonie, de Poulo-Condor à Tahiti et de Saint-Pétersbourg à Montevideo, élu par les Quarante à 41 ans, objet d'une adulation dont on a perdu le souvenir et qui n'a d'équivalent à l'époque que celle qui s'attache aux alexandrins et à la moustache d'Edmond Rostand, l'ineffable et gracieux Pierre Loti trempe sa plume parfumée dans l'eau de rose pour coucher sur le papier des lavis, des aquarelles, des pastels délicats.


    Amours fugaces, amours coloniales, amours exotiques, amours enveloppées de gaze, de dentelles ou de kimonos, beaux yeux cachés derrière des voiles, des éventails, des jalousies, désirs enfouis dans les harems, petites prostituées, mousmés, bayadères, geishas, amitiés viriles en contrepoint, spahis, matafs, pêcheurs, chaouchs; tout un bestiaire à la Genet interprété à la manière d'Ingres, de Greuze, de Delacroix: Loti met l'exotisme, la passion et l'infini à la portée des pensionnats de jeunes filles et des colonels en retraite, pose pour la postérité sous sa casquette d'officier, son bicorne d'Immortel et ses déguisements de bal masqué - carnaval tous les jours.

    (les masaulées)

    Loti, galant homme et homme du monde, recherche la compagnie des reines, des duchesses, des comtesses, et dissimule à ses contemporains comme à la postérité le nom et le visage des multiples maîtresses qui lui font une réputation de séducteur, de tombeur, à faire pâlir d'envie le baron de Charlus. Loti, société oblige, peut faire état d'une femme, et même de deux, au foyer, comme il se doit, ou aux foyers, si l'on préfère. Deux foyers avec enfants, distants d'abord de 300 km (la maison d'hendaye)

    - c'est plus discret -, puis de 300 m - c'est plus commode. . 

    Savamment maquillé, le visage poudré, les joues carminées, les yeux agrandis par le khôl, ou sévèrement bodybuildé et sobrement vêtu d'un string, Julien Viaud pose pour le photographe.

    Très fier de son corps, il envoya à tous les académiciens une photographie de lui où seul son sexe est dissimulé Si il avait vécu aujourd'hui, il aurait fait concurrence aux
    sportifs et à leur calendrier.



    Pierre Loti dans son salon turc



    un vrai original qui faisait
    des fêtes à thème. Les convives prévenus plus d'un an à l'avance, devaient apprendre un minimum de mots si la fête était
    japonaise par exemple.

     



























    Dans tout ce délire, une foi multiple, pour l'islam puisqu'il a sa propre mosquée, mais aussi la foi chrétienne dans laquelle il a été élevée. La c'est sa chambre, avec son sabre d'officier, sa main moulée, et , on ne les voit pas, des symboles comme Christ etc..
    un homme de grand paradoxe, puisqu'il y dormait  quand il ne rejoignait pas femme ou maitresse.

    Si vous passez à Rochefort, n'hésitez pas, c'est hors du temps.




    2 commentaires


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique