• VIVRE LA LECON en plein vol

    si tu veux arriver à photographier un papillon ou une libellule qui se déplacent, commence par un oiseau en vol, c'est moins rapide. WOUIIIII

    Déjà il faut que j'arrive à le repérer dans le ciel, ce qui pour moi n'est pas une mince affaire. sauf miope, j'ai tout le reste, bon on se concentre, serrer les coudes sur les flancs, ca pas difficile, car mes flancs sont ceux d'une poule pondeuse, puis tu ne touches plus rien, le mieux pour toi, c'est tout automatique. Je sens que mon cas photo est un peu désespéré, or j'aime faire de la photo, Mes photos seront donc comme mes gâteaux bof pour la présentation

    Flou ??? mais je l'ai fait exprès, bien entendu. Ce que vous les pro vous n'arrivez pas à atteindre... hihihih

    VOILA l'oiseau en vol

     

    VIVRE LA LECON

     

     

    et si l'oiseau ne vole pas ??? !!! je ne boude pas mon plaisir

     

    VIVRE LA LECON en plein vol

    « UN MOMENT A ROMANS SUR ISEREQUE DE CROIX SUR TERRE »

    Tags Tags : , , ,
  • Commentaires

    1
    Dimanche 27 Janvier 2013 à 09:01

    Crois moi je ne suis pas capable d'en faire autant !!!

    Bon dimanche - gros bisous

    2
    Dimanche 27 Janvier 2013 à 09:02
    Littorine/Marie F

    Tu commences sur des sujets difficiles ! Mais lorsqu'on en à un net quel plaisir.... Bises Nicole et bon dimanche

    3
    Dimanche 27 Janvier 2013 à 09:45

    J'arive rarement a capter les animaux en mouvement...S'il faut commencer par les déplacements les plus lents je vais m'attaquer aux escargots...Chui p'encore aux zécureuils !

    Bizzzz

    JMB

    4
    Lyon en large Profil de Lyon en large
    Dimanche 27 Janvier 2013 à 09:47

    @ le garde : j'ai été étonnée par le déplacement ''rapide" de l'escargot, pas si lent que sa légende, bisettes bon dimanche à tous les deux

    5
    Dimanche 27 Janvier 2013 à 09:52

    Si je peux me permettre, déjà le tout automatique à bannir, mais passer en mode vitesse et au minimum 1/500° de seconde.
    Ensuite, les coudes sur les flancs... mieux vaut tenter de prendre appui avec un coude sur le ventre et bloquer la respiration pendant le clic de l'autre main. Dernière suggestion pour trouver l'oiseau rapdement, garder les deux yeux ouverts ;-)
    Mais déjà il est dans la boite, c'est donc un bon début !
    Bravo et bonne journée

    6
    Albert Lupus Profil de Albert Lupus
    Dimanche 27 Janvier 2013 à 10:22

    Bonjour Nicole, 

     Quel  humour et quel contre-pied. Bravo.

    Mais  c'est vrai que l'exercice n'est pas aisé.

     

    Je t'embrasse

    7
    Dimanche 27 Janvier 2013 à 10:41

    Comme tu dis, faut arriver à choisir un oiseau qui vole droit !

    8
    Dimanche 27 Janvier 2013 à 16:49

    Il faut calculer la vitesse à laquelle il vole et régler ta position en fonction :-)

    GROS BECS Nini

    9
    Dimanche 27 Janvier 2013 à 17:21

    Tu as eu beaucoup de chance de pouvoir photographier cet oiseau, car cette espèce vole à une vitesse trés trés élévée   ... c'est donc une réussite totale   ... Encore une fois bravo ... bises ... 

    10
    Dimanche 27 Janvier 2013 à 21:06

    Merci pour tes explications ....et tes très belles photos !!

    Bises Nicole

    11
    Dimanche 27 Janvier 2013 à 21:23

    Comme moi le temps que je le fixe il s'est taillé mais là belle réussite.

    Quand à celui qui te fait un signe ... alors tu vise ou tu pointe !!!

    Bisous

    12
    Lundi 28 Janvier 2013 à 08:13

    Confidence en retour : tu me fais plaisir

    Simplement donner du plaisir en partage de mes élucubrations.

    Merci

    Bisous

    13
    Lundi 28 Janvier 2013 à 08:40
    Pastellle

    Et la plume qui flottait sur l'eau ? 

     

    14
    Lundi 28 Janvier 2013 à 10:39

    je vais suivre tes conseils.. merci a toi j'ai aussi des difficultés a photgraphier les animaux an mouvement, je vais essayer en premier sur un escargot

    bisettes

    • Nom / Pseudo :

      E-mail (facultatif) :

      Site Web (facultatif) :

      Commentaire :


    15
    Lundi 28 Janvier 2013 à 13:05

    Des conversations de pros ! Bien sympas les reportages sur les Blogs de tes amis : Jean-Pierre et Chantal (je vais assez souvent sur leurs blogs) Pastelle ......

    16
    Vendredi 8 Mars 2013 à 00:21

    Ici Pierrot, vagabond céleste
    des routes et des mots

    bravo pour ce magnifique hommage
    à la beauté du monde qu’est
    VOTRE AMOUR DES OISEAUX  À LYON:))))

    Dans le cadre de mon vagabondage poétique
    blogues-musée pertinents mais aléatoires
    pour mon oeuvre littéraire
    pertinente mais alléatoire

    puis-je vous offrir
    une de mes chansons
    écrite sur la beauté du monde


    DANS LA BEAUTE DU MONDE

    dans la beauté du monde
    dans la beauté du monde
    je marcherai

    deux âmes sioux m’inondent
    deux âmes sioux m’inondent

    dans votre beauté du monde
    France et Jean-René
    je marcherai

    suis devenu

    un arbre qui marche
    parce qu’il relève ses racines

    un doux vieillard
    qui le soir délasse ses bottines

    une belle jeune fille
    qui r’trousse sa jupe
    parce qu’elle dessine

    le bout d’ses doigts
    dans la rivière

    dejà fini
    l’été d’hier

    reste le canot de Jean-René
    les fruits de France et sa bonté

    sur leur galerie
    de Notre-Dame de Montaubant

    je me prépare pour l’hiver
    tel un enfant

    car mes deux ames sioux
    ont fait de moi
    un arbre-fou

    comme le canot de Jean-René
    sur la rivière Batiscan

    comme les fruits de sa belle France
    de Notre-Dame de Montauban

    je traverserai
    l’éternité
    en marchant
    la neige et le vent

    Pierrot
    vagabond céleste

    www.enracontantpierrot.blogspot.com
    www.reveursequitables.com

    www.demers.qc.ca
    chansons de pierrot
    paroles et musique

    sur google,
    Simon Gauthier, conteur, video, vagabond celeste

    DES NOUVELLES
    DU CONTEUR INTERNATIONAL
    SIMON GAUTHIER

    ET DE SON SPECTACLE
    LE VAGABOND CELESTE

    PRESENTÉ
    EN EUROPE

    courriel du
    1ER MARS 2013

    Allo Pierrot, je suis en France.
    Je rentre demain au Québec.

    Il fait froid et humide partout, même dans les lieux publics.
    Il fait gris et un brin de soleil redonnerait du tonus à tout le monde!

    Je voulais te dire que j’ai raconté (ou plutôt) le vagabond céleste est
    passé et a été entendu
    à Quévin (près de LOrient en Bretagne)
    Il a été entendu à la prison de Béthune (Nord de la France) et pas un
    prisonnier ne s’est levé durant le spectacle (comme il est de coutume) les
    gardiens mon dit que c’est la première fois qu’ils voyaient ca!)

    et le Vagabond à passé à Lille avec son et éclairage, 3 rappels!
    Les gens sont restés longtemps
    et plusieurs larmes d’espoir brillaient dans le noir.

    Plusieurs messages me sont parvenus pour te dire merci!
    Merci!
    Merci!
    ++++

    Autrement la tournée me rentre dans le corps. Un bon brin de fatigue et de
    grippe à la gorge.
    De bonnes tisanes et des amis pour guérir
    +

    +++
    J’espère que tu vas bien et que ton travail de vulgarisateur âme, société,
    gens et pays oeuvre d’art
    va bien!

    On se voit sous-peu
    en mars, si la vie le veut!
    pour aller plus loin!

    Bonne journée
    Simon :+)

    -----
    REPONSE DE PIERROT
    A SIMON GAUTHIER
    CONTEUR INTERNATIONAL DU QUEBEC

    Cher Simon

    Je te prédis un succès international
    parce que tu es un poète-passeur:)))

    Bravo Simon
    longue vie à ta vie d’artiste
    et de conteur international

    Pierrot
    vagabond des mots

    p.s.

    LYON

    MERCREDI 29 MAI 2013,

    20H.30

    Simon Gauthier
    livrera son spectacle
    LE VAGABOND CELESTE

    accompagné de Jean-Luc Priano, instrumentiste
    dans l'amphiopéra de Lyon
    place de la comédie

    merci:)))

    17
    Jeudi 4 Avril 2013 à 18:01

    courriel de Simon Gauthier
     du 3 avril 2013
     le lendemain de son spectacle
     LE VAGABOND CELESTE
     à la maison de la culture
     cote des neiges, montreal
     
    Salut Pierrot,
     
    Tu dormais mon cher,
     sur ta paillasse
     hier au soir
     tu dormais sur la plancher
     de ton ami chansonnier
     
    tu dors dans les draps de ton doctorat
     
    pendant que je conte
     l’histoire de cet homme vagabond
     de cet écho de ta vie
     de cet inspirant récit
     d’un homme voyageur
     vêtu de lumière
     
    Pendant que le vagabond céleste marche
     parmi les étoiles
     tu peux dormir mon ami
     tu peux dormir
     
    dans l’esprit des gens
     réunis,
     tinte tinte les clefs
     tinte
     tinte
     le rêve
     Le vagabond céleste
     habille de chaleur
     
    le corps désir de ceux qui rêvent et de ceux qui pleurent
     ceux qui rêvent et de ceux qui pleurent
     
    Bonne journée Pierrot
     
    Simon
     
    ——

    réponse de Pierrot
     
    Cher Simon
     
    Oui, hier soir, je dormais avec, dans mes bras, la biographie de Cervantes
     de Jean Canavaggio. Ce Cervantes qui a écrit Don Quichotte à 53 ans alors qu’il était en prison et qu’il lui manquait un bras.Qui aujourd’hui ferait confiance à un homme de 53 ans en prison à qui il manque un bras?:))))) Seul un impossible rêve permet un tel surgissement d’impossible réalité.
     
    On m’a rapporté l’immense délicatesse artistique avec laquelle tu redonnes
     espoir à ceux et celles qui écoutent le conteur-poète de la Côte nord.Autant Mon ami Woodart que mon compère de bibliothèque Raymond le philosophe ont été invités par ta passion de passeur de rêves à naviguer vers leur rêve personnel. Tu as fait de ma démarche un conte post-moderne qui risque d’enflammer les humains comme des lampadaires. Tu es vraiment devenu un allumeur de coeurs-réverbères. Woodart a été plus qu’épaté. Lui qui me connait à l’usure depuis 40 ans, il a noté ta force à coudre des tableaux de mots par de la lumière de rêve dans laquelle il a reconnu ta signature d’une très grande maturité créatrice.
     
    Une vie d’artiste, c’est une longue marche
     et je te vois enjamber des continents
     un flambeau à la main.
     
    Mes 64 ans bien au calme
     dans leurs bottines
     qui se préparent à repartir le 15 juin
     saouls de liberté, te souhaitent
     
    Bonne route internationale camarade, car,
     comme Félix, un jour, le succès t’attendra
     ici au Québec à un de tes retours d’Europe.
     
    Pierrot

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :