• suspicion


    Chez nous les séries étaient appréciées, et ma mère adorait les feuilletons à la radio. C'était Noelle aux quatre vents par exemple. Elle avait l'oreille collé sur la tsf, inutile de demander quoi que ce soit, elle n'entendait que ses idoles.

    mais il y a eu aussi la série écrite par Hitchcock...




    Suspicion
    (The Alfred Hitchcock Hour) est une série télévisée américaine en 93 épisodes de 50 minutes, en noir et blanc, créée par Alfred Hitchcock et diffusée entre le 20 septembre 1962 et le 3 juillet 1964 sur CBS et entre le 5 octobre 1964 et le 10 mai 1965 sur NBC. En France, la série a été diffusée à partir du 9 octobre 1965 sur la deuxième chaîne de l'ORTF


    En avez vous regardé ? les avez vous gardés en mémoire. Si oui, pouvez vous nous faire partager en quelques lignes l'intrigue ?



    Moi je me souviens du crime parfait où la femme avait tué son mari avec un gigot congelé et elle l'offrait à manger aux policiers venus l'interroger.

    A vous

    bonsouard...




    .



    « KESAKO: qui suis-je ?plantes succulentes »

    Tags Tags : , , , ,
  • Commentaires

    1
    Vendredi 22 Mai 2009 à 10:41
    gypsy
    bonjour Nicole
    passe un bon vendredi !
    bisous
    2
    Vendredi 22 Mai 2009 à 16:16
    vividecateri

    Cela fait froid dans le dos le coup du gigot..; Note que comme viande froide pour un cadavre... hihih!!! bisous

    3
    Vendredi 22 Mai 2009 à 16:37
    Dany
    Certainement j'en ais vu quand j'étais jeune...mais alors là aucun souvenirs...
    bisous
    Dany
    4
    Vendredi 22 Mai 2009 à 16:49
    Martine27
    C'est amusant j'ai lu cette nouvelle il y a peu de temps, elle faisait partie d'un recueil sur les crimes en tous genres. Je ne me souviens pas de cette série, en revanche j'ai en mémoire une du même genre qui était présentée par Orson Wells, il y avait notamment un vilain pas beau qui voulait faire passer un meurtre pour un suicide, seulement la future victime lui montrait qu'elle était ambidextre alors comment choisir la bonne main ?
    5
    Vendredi 22 Mai 2009 à 20:09
    Jeanne+Fadosi
    J'aimais bien les feuilletons radiophoniques comme Noëlle aux quatre vents en effet, mais nous n'avions pas la télé, donc pas de séries sauf quand j'allias chez d'autres enfants du village voir Rintintin par exemple
    6
    Vendredi 22 Mai 2009 à 20:45
    nicole
    oh la la rintintin, trop fort le gamin et le chien
    7
    Vendredi 22 Mai 2009 à 20:48
    nicole
    c'était un régal ces séries, car pas de décor, pas d'effets spéciaux, tout dans la tête et là  il s'en passait .. Bises
    8
    Vendredi 22 Mai 2009 à 20:48
    9
    Vendredi 22 Mai 2009 à 20:48
    nicole
    bien vu, j'adore ce genre d'humour Bises
    • Nom / Pseudo :

      E-mail (facultatif) :

      Site Web (facultatif) :

      Commentaire :


    10
    Vendredi 22 Mai 2009 à 20:52
    nicole
    films de cul,  je ne savais pas, c'est inattendu mais révélateur
    11
    Vendredi 22 Mai 2009 à 20:55
    nicole
    merci Gypsy, j'ai mis ton voeu à exécution, une belle après midi plein air. Bises
    12
    Vendredi 10 Août 2012 à 18:06
    Nicolenini soyez imp

    tu es remontée loin dans les articles, moi j'ai aussi un souvenir celle qui avait tué son mari  avec un gigot et qui faisait manger aux policiers la pièce à conviction  moeeeerrrrrrrccci

    13
    caroline
    Mercredi 5 Septembre 2012 à 21:02
    caroline

    j'dooooooooore hitchock. Je me souviens d'une famiile qui se reveille et les fenêtres sont toutes closes, où qu'ils aillent, mettent en oeuvre ppur sortir Impossible. un supsence digne du grand maitre en la matiere... finalement à la fin du film la caméra s'agrandit une voix off qui parle c'est en fait un petit garçon qui joue ave ses personnages dans la maison, il avait mis des boites devant les fenêtres... nous avons tous pensés un jour que nous étions les marionnettes d'un géant... BONSOIAAAAAAAR

    14
    genevieve
    Mercredi 5 Septembre 2012 à 21:02
    genevieve
    Je me souviens très bien de ces éries hitchkokiennes, mais moi, ce quie je guettais, c'était la 1/2 seconde où le bonhomme hitchkok surgissait inopinément dans le champ de la caméra ! pour le reste, les polars c'est comme les films de cul, tjrs la même chose, une victime, un assassin, un flic, y a que la sauce qui enrobe ça qui change !
    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :