• vous avez vu beaucoup de photos sur les différents blogs lyonnais, ou à la télé

     

    les séquences sont un peu longues, vous êtes  au chaud, assis, tranquilles, laissez-vous prendre par le rêve.... à plus tard, je vous laisse 

     

    les chrysalides de la Cathédrale St Jean

     

     

     

     


    21 commentaires
  • Sur la place des terreaux, là où est ma chère fontaine

    les murs de l'hôtel de ville, du musée des beaux arts, vivent, bougent, que de Ho et de Ha !!

    la foule est canalisée, c'est vraiment bien, ce qui donne l'occasion de voir des décors ou des rues..

     

     

    LYON COULEURS, encore et encore

     

    LYON COULEURS, encore et encore

     

    LYON COULEURS, encore et encore

     

    LYON COULEURS, encore et encore

     

    LYON COULEURS, encore et encore

     

    LYON COULEURS, encore et encore

     

    LYON COULEURS, encore et encore

     

    LYON COULEURS, encore et encore

     

    LYON COULEURS, encore et encore

     

    LYON COULEURS, encore et encore

     

    LYON COULEURS, encore et encore

     

    LYON COULEURS, encore et encore

     

     

     

    sur ce thème un article ICI

    et ICI

     

    je vous remercie de partager ma ville, ses lumières de fêtes

     

     


    20 commentaires
  • Prémices des lumières lyonnaises, hier soir était  le premier grand jour. J'ai fait cette découverte avec Pastelle 

     

    plus beau qu'hier ou moins beau que l'année prochaine, moi, je trouve que c'est féérique, magique, merveilleux. Un moment de rêve ca ne fait pas de mal, même si nous devons affronter le froid qui pince. 

    Mes clichés ne sont pas extras, ce sont des instants. 

     

     

    LYON ; LA LUMIERE

     

    LYON ; LA LUMIERE

     

     

    LYON : LA LUMIERE MAGIQUE

     

    LYON ; LA LUMIERE

     

     petits personnages de contes 

     

     

    LYON : LA LUMIERE MAGIQUE

     

     

    LYON : LA LUMIERE MAGIQUE

     

     

     


    17 commentaires
  • Tel est le sujet de projet 52. 52, c'est 52 semaines, un thème avec des photos prises dans la  semaine, 

     

    Les journaux gratuits

     

    GRATUIT

     

    l'enseignement

     

    GRATUIT

     

     

    le chant des oiseaux

     

    GRATUIT

     

     

     

    quel est pour vous le meilleur choix ? et vous, comment auriez vous illustré ce thème ? 

     

    bonne soirée 

     

     

     

     

     

     

     

     


    11 commentaires
  • A l'arrivée prochaine de l'hiver, toujours très éprouvant pour la Fontaine Bartholdi (21 tonnes) qui  menace hiver après hiver de la disloquer. 

    Un gros budjet (environ 1.2 millions d'euros) ont déjà été dépensés. Mais voilà, ce n'est plus suffisant. 

    classée aux monuments historiques depuis 1995, la ville vient de valider une nouvelle enveloppe de 350.000 euros pour déterminer l'état sanitaire de la fontaine. 

    Normalement, après les consultations et diagnostics, les travaux devraient commencer en 2014. 

     

    Pour le moment, la fontaine a été asséchée, elle est prise en vidéo petits bouts par petits bouts. C'est la première fois que j'aperçois ses fondations. 


     

    LYON / FONTAINE BARTHOLDI


     

     L'ingénieur dit que le calcaire déposé sur les ferrailles est tel que la fontaine est extrêmement fragilisée

     

    LYON / FONTAINE BARTHOLDI

     

    LYON / FONTAINE BARTHOLDI

    vous savez combien je l'aime, car je l'ai en photo le matin, à midi ou le soir

    dans la glace

    comme sur la photo de l'accueil, avec les naseaux fumants

    ou encore multicolore pour les illuminations

     

     

    et vous ? elle vous plait cette fontaine? 

     


    20 commentaires
  • Plusieurs millions de visiteurs

    80 projets lumière 8 millions de lumignons vendus sur le territoire du Grand Lyon

    3 millions de voyages sur le réseau des transports en commun (TCL)

    Reportages sur 14 télévisions, plus de 500 articles de presse écrite l'actualité de la Fête sur 11 radios

     Un parc hôtelier complet pendant les 4 jours de la Fête, Un budget global de la Fête financé à 50% par des partenaires institutionnels et privés.

     

     

    Vous connaissez l'origine de la fête? 

    En 1850, les autorités religieuses lancent un concours pour la réalisation d’une statue, envisagée comme un signal religieux au sommet de la colline de Fourvière.

     

    Un an plus tard, ce concours est remporté par le sculpteur lyonnais Fabisch, et la date du 8 septembre 1852  est choisie pour son inauguration. Mais au mois d’août, la Saône sort de son lit et envahit le chantier où la statue doit être réalisée. etc etc...

    L’inauguration est donc reportée au 8 décembre. Quelques uns prévoient même d’illuminer les façades de leurs habitations à l’aide de bougies.

    Mais le mauvais temps va à nouveau contrarier les réjouissances, contraignant les autorités religieuses à remettre l’inauguration au 12 décembre. Malgré ce contrordre, l’enthousiasme des Lyonnais ne fut pas éteint.

    Dès 18h, les premières fenêtres s’allument, et à 20h, la ville entière est illuminée. Une grande partie de la population descend dans la rue, joyeuse et attendrie, s’étonnant de ce geste spontané et communicatif. Les autorités religieuses suivent le mouvement et la chapelle de Fourvière apparaît alors dans la nuit. Ce soir là, une véritable fête est née !

    Chaque année désormais, le 8 décembre, les Lyonnais déposent des lumignons à leurs fenêtres et se retrouvent pour déambuler dans les rues de la ville.

     

    La mise en lumière de la ville intègre les fleuves, les collines, les bâtiments, les rues, les grands axes, les places, les parcs, églises, ponts. 

    nous aimons notre ville, nos illuminations , alors L’éclairage de la Ville de Lyon (valorisation du patrimoine et éclairage des rues) revient à 11 euros par habitant et par an.

     

    En tant que lyonnaise chauvine, je ne comprenais pas que NOTRE fête soit recopiée ailleurs, La lumière a un rayonnement.  C'est une volonté  depuis 2002. Le mouvement s'appelle LUCI  (Lighting Urban Community International), réseau international qui rassemble aujourd'hui

    • 64 villes membres : européennes, américaines, asiatiques ou africaines, dont Paris, Helsinki, Moscou, Shanghai, Séoul, Montréal, Ouagadougou….
    • 36 membres associés (professionnels de la lumière, universités, concepteurs lumière…)

     

    C'est l'occasion aussi, chaque année de trouver de nouvelles technologies, d'avoir des colloques internationaux sur la lumière, de chercher la compétitivité pour l'économie d'énergie, 

     

    Des centaines de bénévoles, comme pour les JO, qui peuvent à terme déboucher sur quelque chose de concret

    La formation à la manipulation des marionnettes géantes
    • Mise en scène
    • Accompagnement de parade
    • Montage
    • Décoration
    • Confection de costumes et accessoires
    • Assemblages et manipulation des dispositifs lumineux

     

    Je serai là, ébahie, râleuse aussi car bousculée, files d'attente, sécurité,  pas pouvoir prendre ma photo comme je veux, ou peut être sous la pluie, la neige , le vent, les tcl auront peut être eu l 'idée d'une petite grève de derrière les fagots, juste comme ca, pour le fun,

     Je serai sous toutes ces merveilleuses lumières, avec le souvenir de tout le travail accompli pour mon plus grand bonheur. 

     

    une idée des préparatifs 

     

     

    LYON : VILLE SPÉCIALISTE EN LUMIERE

     

    LYON : VILLE SPÉCIALISTE EN LUMIERE

     

     

     

     


    7 commentaires
  • pour la fourmi, la rosée est une inondation ( proverbe indien)

     

    LYON : TROP D EAU

     

    LYON : TROP D EAU

     

     

    LYON : TROP D EAU


    7 commentaires
  •  

    RENCONTRES par Grand corps malade, sera ma manière à moi de penser aux milliers d'hommes, de femmes et d'enfants qui ont attapé la maladie du ruban rouge

    30 ans !! 30 ans....et les chiffres restent effrayants

    34 millions de personnes vivent avec le VIH dans le monde

    2.5 millions de nouvelles infections chaque année

    1.5 millions de décès

     

     

     FAITES PASSER LE MESSAGE TOUJOURS D ACTUALITE

     

     

     

    C'était sur une grande route, j'marchais là d'puis des jours
    Voire des s'maines ou des mois, j'marchais là d'puis toujours
    Une route pleine de virages, de trajectoires qui dévient
    Un ch'min un peu bizarre, un peu tordu comme la vie

    Evidemment j'étais pas tout seul, j'avais envie de faire conaissance
    Y avait un tas d'personnes, et personne marchait dans l'même sens
    Alors j'continuais tout droit mais un doute s'est installé
    Je savais pas c'que j'foutais là, encore moins où j'devais aller
    Mais en ch'min au fil du temps j'ai fait des sacrées rencontres
    Des trucs impressionnants, faut absolument qu'j'vous raconte
    Ces personnages qu'j'ai croisé c'est pas vraiment des êtres humains
    Tu peux parler avec eux mais jamais leur serrer la main

    Tout d'abord sur mon parcours j'ai rencontré l'innocence
    Un être doux, très gentil mais qui manque un peu d'expérience
    On a marché un p'tit moment, moins longtemps que c'que j'aurais cru
    J'ai rencontré d'autres éléments et l'innocence a disparu

    Un moment sur mon ch'min j'ai rencontré le sport
    Un mec physique, un peu grande gueule, mais auprès d'qui tu d'viens fort
    Pour des raisons techniques on a dû s'quitter c'était dur
    Mais finalament c'est bien comme ça, puis l'sport ça donne des courbatures

    J'ai rencontré la poèsie, elle avait un air bien prétentieux
    Elle prétendait qu'avec les mots on pouvait traverser les cieux
    J'lui ai dit, j't'ai d'ja croisé et franchement tu vaux pas l'coup
    On m'a parlé d'toi à l'école et t'avais l'air vraiment relou
    Mais la poèsie a insisté et m'a rattrapé sous d'autres formes
    J'ai compris qu'elle était cool et qu'on pouvait braver ses normes
    J'lui ai d'mandé tu penses qu'on peux vivre ensemble, j'crois qu'j'suis accro
    Elle m'a dit t'inquiêtes le monde appartient à ceux qui rêvent trop

    Puis j'ai renconctré la détresse, et franchement elle m'a saoulé
    On a discuté vite fait mais rapidement je l'ai r'foulé
    Elle a plein d'certitudes sous ses grands airs plein d'tension
    Mais vous savez quoi ? La détresse, elle a pas d"conversations

    Un moment sur ma route j'ai rencontré l'amour
    J'lui ai dit tient tu tombes bien, j'veux t'parler d'puis toujours
    Dans l'absolu t'es une bonne idée mais dans les faits c'est un peu nul
    Tu pars en couilles une fois sur deux, faudrait qu'tu r'travailles ta formule
    L'amour m'a dit, écoute petit ça fait des siècles que j'fais mon taff
    Alors tu m'parles sur un autre ton si tu veux pas t'manger des baffes
    Moi j'veux bien être gentil mais faut qu'chacun y mette du sien
    Les humains n'font aucun effort et moi j'suis pas un magicien
    On s'est embrouillé un p'tit moment et c'est là qu'j'me suis rendu compte
    Que l'amour était sympa mais que quand même il s'la raconte
    Puis il m'a dit qu'il d'vait partir, il avait des rendez-vous par centaine
    Que ce soir il d'vait diner chez sa d'mi soeur : la haine
    Avant d'partir j'ai pas compris, il m'a conseillé d'y croire toujours
    Puis s'est éloigné sans s'retourner, c'était les derniers mots d'amour
    J'suis content d'l'avoir connu, ça j'l'ai bien réalisé
    Et je sais qu'un d'ces quatre on s'ra amené à s'recroiser

    Un peu plus tard sur mon ch'min j'ai rencontré la tendresse
    Ce qui reste de l'amour derrière les barrières que le temps dresse

    Un peu plus tard sur mon ch'min j'ai rencontré la nostalgie
    La fiancée des bons souvenirs qu'on éclaire à la bougie

    Assez tôt sur mon parcours j'avais rencontré l'amitié
    Et jusqu'à c'jour, elle marche toujours à mes côtés
    Avec elle j'me tape des barres et on connait pas la routine
    Maintenant c'est qûr, l'amitié, c'est vraiment ma meilleure copine

    J'ai rencontré l'avenir mais il est resté très mystérieux
    Il avait la voix déformé et un masque sur les yeux
    Pas moyen d'mieux l'connaitre, il m'a laissé aucune piste
    Je sais pas à quoi il r'semble, mais au moins j'sais qu'il existe

    J'ai rencontré quelques peines, j'ai rencontré beaucoup d'joie
    C'est parfois une question d'chance, souvent une histoire de choix
    J'suis pas au bout d'mes surprises, la d'sus y a aucun doute 
    Et tous les jours je continue d'apprendre les codes de ma route

    C'était sur une grande route, j'marchais là d'puis des jours
    Voir des s'maines ou des mois, j'marchais là d'puis toujours
    Une route pleine de virages, de trajectoires qui dévient
    Un ch'min un peu bizarre, un peu tordu comme la vie

     

     


    8 commentaires
  • Pour CANELLE et la carte de France des Paysages

     

     Entrons dans ce village fortifié du sud de la France, le languedoc roussillon. (allez jusqu'au commentaire de Pasteline pour des infos plus exactes)

    son nom provient des marais et étangs qui s'étendaient autour du village, car il n'y a jamais  eu d'eaux vives à Aigues-Mortes.

      

    AIGUES-MORTES

     

     la tour de constance était au milieu des marais et marécages pour assurer la sécurité des marins et ouvriers des salins

     

    AIGUES-MORTES

     

     la position est stratégique, et à l'époque ce n'était pas comme maintenant, les hommes ne se  battaient pas pour une place politique, enfin, Louis IX voulait se débarrasser de Charles d'Anjou, que va t il faire ?? tirer des plans sur la comète, il exempte les ouvrier salins de la gabelle, chouette !!! il s'arrange avec les moines pour récupérer des terres, et perce une route pour aller à la mer. 

    Louis IX dit  St Louis, continue la défense de la ville, son fils aura encore 30 années de taf pour finir le boulot de son père

     

    AIGUES-MORTES

     

    AIGUES-MORTES

     

     

    en fait, l'idée de base, c'était d'avoir la sécurité d'un port d'attache quand il revient de ses longues croisades Ca bien fonctionné une fois, il est revenu, mais pour la 8eme, il est mort d'une dysentrie à Tunis.

     

    maintenant la visite

     

     

    AIGUES-MORTES

    la chapelle des sablonss,  

    AIGUES-MORTES

     

    AIGUES-MORTES

     

     

    AIGUES-MORTES

     

    AIGUES-MORTES

     

     

    AIGUES-MORTES

     

    j'ai beaucoup aimé observer cette bonne soeur en costume, qui essayait, assez bien, que les enfants ne grimpent pas sur la fontaine de Saint-Louis

    AIGUES-MORTES


    19 commentaires
  • "Si tu te demandes ce que tu fais là, interroge-toi sur ce que tu ferais ailleurs."
    Citation de Robert Sabatier

     

    O LUNE

     

     

    O LUNE


    7 commentaires
  • LOGO-A-COEUR-OUVERT-12

    Véro, nous à prévenu que le président cette semaine est Jacques l'ardéchois et qu'il souhaite  qu'on lui présente l'histoire d'un Amour. 

     L'occasion pour moi de partager avec vous la chanson de SARAH de serge Reggiani

     

    La femme qui est dans mon lit
    N'a plus 20 ans depuis longtemps
    Les yeux cernés
    Par les années
    Par les amours
    Au jour le jour
    La bouche usée
    Par les baisers
    Trop souvent, mais
    Trop mal donnés
    Le teint blafard
    Malgré le fard
    Plus pâle qu'une
    Tâche de lune

    La femme qui est dans mon lit
    N'a plus 20 ans depuis longtemps
    Les seins si lourds
    De trop d'amour
    Ne portent pas
    Le nom d'appas
    Le corps lassé
    Trop caressé
    Trop souvent, mais
    Trop mal aimé
    Le dos vouté
    Semble porter
    Des souvenirs
    Qu'elle a dû fuir

    La femme qui est dans mon lit
    N'a plus 20 ans depuis longtemps
    Ne riez pas
    N'y touchez pas
    Gardez vos larmes
    Et vos sarcasmes
    Lorsque la nuit
    Nous réunit
    Son corps, ses mains
    S'offrent aux miens
    Et c'est son cœur
    Couvert de pleurs
    Et de blessures
    Qui me rassure



    17 commentaires
  • place de la République a une magnifique fontaine, avec de magnifiques jets d'eau,

    elle a aussi une réplique de manège ancien, qui a beaucoup de charme, 

    sa particularité, c'est qu'elle est comme un caméleon,

     

    en mars, juste avant le grand nettoyage de printemps, les enfants jouent au ballon ou font de la trotinette

     

     

    LYON / PLACE DE LA RÉPUBLIQUE AU FIL DES MOIS

     

     

    ci dessous, en septembre, avec ses jets d'eau, là les enfants s'approchent le plus près possible pour se faire asperger de milliers de goutelettes.

    LYON / DE SEPTEMBRE A NOVEMBRE

     

     

    puis en novembre, sous le patronage de 

    LYON / PLACE DE LA RÉPUBLIQUE AU FIL DES MOIS

     

     

     

    les petits, dans un beau décor de montagne,  avec tous les animaux, peuvent s'adonner aux joies du ski

     

    LYON / PLACE DE LA RÉPUBLIQUE AU FIL DES MOIS

     

    vous reconnaissez le manège ?


    11 commentaires
  • Etes-vous un peu comme moi?  une pincée d'humour noir,  un lundi matin, ca fait bien rigoler. 

     

     

     

     

     


    10 commentaires
  • Et laissons les volets clots... voilà la consigne  pour SHERRY29

     


    balade  bretonne de bleu vêtue


     

    FERMONS LES FENETRES

     

    balade  lyonnaise sans  jolis petits rideaux

     

    FERMONS LES FENETRES

     


    8 commentaires
  • Des mots, une histoire 82  sur une idée d'OLIVIA 

     

    DesMotsHistoire

     

    Douées ça oui ! , raconter des affaires qu’on n’aurait jamais dû raconter, sur elle, ou sur les autres,  facile. Ni les unes, ni les autres ne savaient tenir sa langue, quitte à inventer, pour avoir la coupe de la délatrice de la semaine, notre bouche était un projectile de haute technologie

    He !Ho !  C’est ma tournée maintenant, dit Lola

    Parce qu’aujourd’hui, toi, tu as un secret à nous raconter. Elle est bien bonne, toi !la taiseuse Trop top,  je rigole j’en hoquète,

    C’est oui ou c’est non ?ou je m’arrache !

    Raconte, on attend, si tu nous raconte un super secret, tu auras vraiment progressé, c’est d’là balle.

    Auparavant dites-moi,, vous connaissez Stan, le frère de Giselle ?, le beau gars tout dépenaillé  de terminale…

    Tu flambes ? Heu .. de quoi tu parles !  Tu connais Stan. Toi !? Le chercheur d’emmerdes.  Drelin drelin ;  dans ta tête, wouais allez, tu nous fais marcher, on le kiffe grave, toutes.

    Ça fait 3 semaines qu’on s’est pécho, vendredi dernier, il m’a proposé d’aller à la campagne, dans la baraque  de sa grand’mère je crois. Whaou la baraque, on se gelait, il y avait 1000 pièces, trop la classe Pas question de faire du feu, pas le temps, pas de zicmu,  il voulait profil bas.

    Alors ??

    Ben alors, on l’a fait… mais,  j’étais ultra hyper gelée, je me suis prise pour un cygne en hiver, en surface ça allait, mais dedans… la banquise

    C’est pas un cygne, c’est un singe, continue

    C’était comment ?

    Ama aynı zamanda çok daha büyük ; carrément inexplicable

    Pour me réchauffer, il a trouvé dans un placard une vieille couverture électrique et une écharpe de supporter de l’OL , . Tout de suite j’allais mieux, mais

    Mais, tu traines tu traines

    La couverture,  un modèle de la guerre de 14, on voyait des fils. J’ai eu la peur de ma vie quand elle a fumé. Une fumée qui pue. Sentez…Allez !! ricanez.

    Alors ! c’est un bon secret ?? J’ai ma première coupe ?

    Haut la main Lola, toi quand tu parles c’est ketchose.


    les mots à placer : 

    pièce - progresser - ricaner - dépenaillé - aller - hoqueter - affaires - doué - cygne - tournée - auparavant - , - frère - surface - chercheur – projectile

     


    17 commentaires


  • COUP DE GUEULE 


     

     

     

    Alors qu’en France, existe depuis fort longtemps la séparation de l’Eglise et de l’Etat, (1905/2012...) on voit les autorités religieuses descendre sans la rue pour s’insurger contre une loi touchant à la liberté individuelle !

     

    On voit ces mêmes autorités religieuses ou esprits bien pensants se préoccuper du bien être des éventuels enfants adoptés par les couples homosexuels, alors qu’on sait pertinemment qu’une telle démarche concerne des milieux sociaux aisés motivés, et que la garantie d’amour de ces enfants tant désirés est tout aussi garantie que dans tout autre couple !

    Se préoccupe-t-on de la détresse des enfants d’hétéro alcooliques ? Même très attentive, je n'ai pas le souvenir  que ce soit un argument avancé 

    Environ 50 pour 100 des enfants de couples hétéro/alcooliques, sont souvent victimes d'inceste, de brutalité parentale et d'agression sexuelle. Ils ont tendance à se dévaloriser, se culpabiliser, à de rares exceptions près, ils reproduisent ce qu'ils ont subi. Alors !! c'est du 100% réussite " le COUPLE HOMME FEMME ?? Un papa + une maman = pas forcément le mieux pour l’enfant. 

    Se préoccupe-t-on de la détresse des enfants des hétéro-psychotiques ou dépressifs ? Chut, ce n'est pas un truc qui intéresse...

     

     

    Alors, pourquoi pas : Un papa/maman aimant + un papa/maman aimant ?

    ne me dites pas que vous n'avez pas chez vous, ou autour de vous des jeunes ou moins jeunes homos, tendres, attentionnés, responsables, qui ont toutes les qualités pour rendre un ou une compagne heureuse ainsi que leurs enfants. 


    l’injustice flagrante des pensions de reversion : une femme divorcée il y a 20 ou 30 ans, non  remariée, peut prétendre jusqu'à 52% de la pension de reversion de son EX MARI, ah ! oui couple marié hétéro!!

    chez les  couples homosexuels, lorsque l’un décède, l’autre peut se retrouver dans une situation de précarité scandaleuse, même après 20 ans de vie commune, 

    Tiens c’est bizarre ! est-ce que les homosexuels ont des avantages fiscaux pour pallier toutes ces injustices ?

    Doit-on être  à l'aise avec l'homosexualité, alors que  l'éducation, les habitudes, n'allaient pas dans ce sens ? Ce n'est pas le propos,  ce qui  donne  le droit de légiférer, c'est la même JUSTICE pour tous dans une société qui se dit laïque. 

     


     

    Nous vivons une époque formidable

     



    19 commentaires
  • J ai commencé une ''collection"" d'amoureux 

     là où on s'aime, il  ne fait jamais nuit  'proverbe africain'

     

    BELLE JOURNEE A VOUS


    14 commentaires
  • Par un beau matin, d'automne, la saison est si gourmande en couleurs et odeurs,  accompagnée de Pastelle et Soène,nous sommes allées découvrir les sculptures de feuilles et de branches imaginées par les artistes confirmés ou les élèves de divers lycées agricoles, dans le cadre d'une manifestation annuelle

    un festival  tout est beau à regarder, si vous avez l'occasion d'y aller, avant que la pluie ou le vent ne viennent casser l'ambiance. 

     

    LYON : LA FETE DES FEUILLES

     

    Le  soleil a un peu joué à cache-cache, 

     

     Crayons géants

    LYON : LA FETE DES FEUILLES

    refaire des bouquets  neufs avec des feuilles mortes, qui vraiment se ramassent à la pelle

    LYON : LA FETE DES FEUILLES

    créer des formes en osier dans un espace yin et yang, plus tard il y aura le blanc et le noir au sol, mais nous sommes parties avant 

    LYON : LA FETE DES FEUILLES

     

    des cahutes, des loups, des oiseaux de feuilles à l'aspect vernissé,  des ponts de feuilles, barques, élements aériens sur l'eau, des nids tout jaunes,  un parcours enchanteur

     

    LYON : LA FETE DES FEUILLES

     

    LYON : LA FETE DES FEUILLES

    hou hou, je suis le loup garou, de grandes dents, attention, ....je mange les petits enfants 

    LYON : LA FETE DES FEUILLES

     

    eh ! ne traverse pas,dit le papa en prenant pas le col, sa petite, comme une louve avec ses petits, elle décolle presque du sol 

    LYON : LA FETE DES FEUILLES

     

    installation onirique sur l'eau, les châtaignes sont dorées, tout est doré, avec un rayon de soleil, un régal

    LYON : LA FETE DES FEUILLES

     

     

     nous avons vu se mettre en place, des feuilles posées à même l'eau, intemporel.

    LYON : LA FETE DES FEUILLES

     

     une guirlande de soleil

    LYON : LA FETE DES FEUILLES

     

     

     joli cadeau, Pastelle munie d'une grosse noisette, apprivoisant un petit écureuil vif comme l'éclair

     

    LYON : LA FETE DES FEUILLES

     

     

    Bonne journée à tous

     

     

     

     

     

     


    24 commentaires