•  

     

    Nous changeons de coin, ce long transport en bus a été une catastrophe. Mâ lâ de…complement malade avant  le départ, puis tout le trajet. De l'inhumain !! du jamais vu.

     

    Ne me jetez pas dans les griffes du couteau sacrificiel, je ne suis plus en bonne santé, je  regrette mes noires pensées sur votre mode de fontionnement. J'irais le coeur joyeux voir tous les sites de momies, mais redonnez-moi ma vie d'avant, ma joie des transports. 

     

    J'ai été entendue, tout a été bien mieux ensuite. Que de gentillesse, de sollicitude autour de moi, c'est un bien précieux la bienveillance, le sourire, tout paraît moins désagréable.

    Bienvenue au sac plastique, aux kleenex,  Un cadeau apprécié, un coton imbibé d’alcool. Même un massage fort vigoureux dans la nuque. 

     

    PEROU  TOUT L’OR DU MONDE(9)

     

     

    TRESOR DE SIPAN, j’ai eu l’autorisation de photographier le bâtiment de l’extérieur. Très moderne à l'intérieur

    il est l'or, monseign'or... 

     

    PEROU  TOUT L’OR DU MONDE(9)

     

     

     

    A  l’intérieur, niet.  Des pièces extrêmement rares  y sont rassemblées.  C'est un peu Fort Knox, le dépôt monétaire des Etats-Unis. Policiers qui rigolent pas, armés jusqu’aux dents, c’est récurant ici, itou devant toutes les banques, les appareils photos et téléphones sont confisqués, de même que les bouteilles d’eau,

     

    Pas de souci, après la visite,  je me mets au vert, à l’ombre, pendant que mon amie continue ses visites.

     j'ai bien évidemment demandé le nom de l'oiseau, je n'ai pas compris. Vous le connaissez ? 

     

    PEROU  TOUT L’OR DU MONDE(9)

     

    PEROU  TOUT L’OR DU MONDE(9)

     

    PEROU  TOUT L’OR DU MONDE(9)

     

    PEROU  TOUT L’OR DU MONDE(9)

     

    et celui ci avec ses belles agates ? 

    PEROU  TOUT L’OR DU MONDE(9)

     

    PEROU  TOUT L’OR DU MONDE(9)

     

     

    Je suis abordée par une jolie jeune fille blonde. Une allemande de 18 ans, stagiaire pour un an dans un établissement scolaire, vivant dans une famille péruvienne. Elle fait partie d'une association. A vécu un an à Paris, parle parfaitement le français.  Fin d'année elle retourne en allemagne et entreprend des études de médecine. Chapeau.

     

     

    IL EST L’OR  (Pérou9)

     

     

    Je suis bien chanceuse

     

     

     

     


    5 commentaires
  • Les ananas, oui, encore que !! rouges c'est original

     

    FRUITS ET LEGUMES INCONNUS

     

    mais d'ailleurs, fruit ? ou légume ? 

     

    FRUITS ET LEGUMES INCONNUS

     

    FRUITS ET LEGUMES INCONNUS

     

    FRUITS ET LEGUMES INCONNUS

     

     vous savez ? vous.. 

     

     


    9 commentaires
  • Des le matin la journée s'annoncait belle vue de ma fenêtre, le soleil avait pointé son nez

     

    CHER PRINTEMPS

     

     

     

    les bancs du parc avaient retrouvés les amoureux

    CHER PRINTEMPS

     

     

     

    les barques, enfin sorties de l'anonymat resplendissaient 

    CHER PRINTEMPS

     

     

    un doux air de bien être

    CHER PRINTEMPS

     

     

    Allo ! Allo ! c'est juste pour te souhaiter, blogami, une très belle journée

     

    CHER PRINTEMPS


    12 commentaires
  •  

    LES BOUILLES

     

     

    Lorsque j'ai pu, j'ai pris la jolie bouille de ces petits, des joues rondes, des couleurs, des accessoires dans les cheveux, ils sont tous très beaux

     

     

    LES BOUILLES

     

     

     

     

    LES BOUILLES

     

    Si j'avais osé, je les aurai tous croqués

     

     

    P.S. à la demande de Pomme d'humour, je rajoute une bouille prise dernièrement à la croix rousse, dans mon quartier

     

    LES PETITES BOUILLES

     

    je suis d'ac, c'est moins exotique 

     

     

     

     

     

     

     

     


    10 commentaires
  • nous ne sommes que deux, 24/24... pour une célibataire endurcie et moi qui célibe depuis près de 20 ans, l'affaire n'était pas gagnée.

     

    Quand nous sommes montées dans l'avion à Madrid, elle m'a dit ''tu n'as pas peur qu'on s'engueule ? Que ca se passe mal !"  gloup's .. Oh que si j'ai peur, et en plus ce n'est pas pour un week end de rêve au bord de la mer. Comme pour les recommandations de rentrée de classes, nous nous sommes promis d'être bien sages. Mieux que ce que je promettais à ma mère, tout s'est bien passé. 

     

    un super petit déjeuner 

     

    jus d'ananas

    petit pain bizarrement toujours rassis, sans mie, juste de la croûte

    oeufs plats frits

    extrait de café froid, à verser dans l'eau chaud

     

    et mon appareil photo 

     

     

     

    PEROU DECOUVERTE DES ANCIENNES CIVILISATIONS (5)

     

     

     Je me mets face à la fenêtre et là !! surprise les moineaux de chez nous ont bien grandi

     

     DECOUVERTE DES ANCIENNES CIVILISATIONS (Pérou )

     DECOUVERTE DES ANCIENNES CIVILISATIONS (Pérou )

     

    alors chérie, heureuse ?? la gargouille sur le toit d'en face, n'en loupe pas une miette 

     DECOUVERTE DES ANCIENNES CIVILISATIONS (Pérou )

     Merci à Chantal qui me donne le nom de cet oiseaut  Urubu noir, soit un vautour . Je lui trouvais une drole de binette !!

    PEROU DECOUVERTE DES ANCIENNES CIVILISATIONS (5)

     

     

    Nous sommes à Trujillo, au nord du  Pérou. On se rapproche de l’Equateur, la température tutoie les 35°. Le chaud c’est pas mon truc. Je m’invente un pulvérisateur avec un flacon, j’ai dans une de mes nombreuses poches de gilet style pêcheur  un bout de tissus imbibé d’eau et en route pour de nouvelles aventures. Je ne m’étendrais pas sur le chapeau à large visière, genre petite maison dans la prairie, que j’ai acheté. N’étant pas seule à le porter, je me sens moins niaise.

     

    ce petit bout est trop mimi

     

     DECOUVERTE DES ANCIENNES CIVILISATIONS (Pérou )

     

     

     

     

     LES MOCHES ou MOCHICA

     

    La HUACA DE LA LUNA

     

     

    Grande journée en perspective, je vais mettre un orteil sur les lieux de fouille de la civilisation MOCHE 100-800 après J.C, une des nombreuses civilisations régnantes du  Pérou. Leur idéal étant, comme pour les autres , la religion, et l’architecture, car il fallait des constructions monumentales pour servir les Dieux. Une de leurs activités était le sacrifice humain. Genre je te tranche la gorge, je t’écorche, bois ton sang, en lien avec les saisons agricoles. Apaiser les Dieux, qui étaient souvent la montagne avec ses tremblements de terre , el Nino ou éruptions volcaniques. C'est vrai que ca fait beaucoup.

     

     

     

     

    PEROU DECOUVERTE DES ANCIENNES CIVILISATIONS (5)

     

     

    Beaucoup de visiteurs francais

     

    PEROU DECOUVERTE DES ANCIENNES CIVILISATIONS (5)

     

     

    Ils ont laissé des fresques magnifiques, des poteries d’une grande finesse. C’est un cataclysme climatique qui fera s’effondrer cette civilisation. Moi aussi je laisse une empreinte magnifique, 

     

     

    PEROU DECOUVERTE DES ANCIENNES CIVILISATIONS (5)

     

     

    PEROU DECOUVERTE DES ANCIENNES CIVILISATIONS (5)

     

     

    Ces têtes Mochica sont dans un musée, le Musée José Cassinelli Mazzei

     

    parmi plus de 25.000 pièces, vraisemblement achetées dans les premiers temps à des pilleurs de tombes. Ce musée est jusqu'à aujourd'hui un  musée privé,connu et reconnu,  mais situé dans le sous sol d'une station service. Derrière une porte secrète, nous sont dévoilés de pièces ultra chaudes, qui datent de 200 à 600 après J.C 

    Ce qui m'a vraiment étonnée, ce sont des figurines avec soit deux hommes, soit deux femmes, également hermaphrodites. Dans  leur idéal, y avait il le droit à la différence ? A moins que, justement, il n'y ait pas eu de différences, juste des singularités.

     

    Ca été un peu long, mais je commence de me sentir bien dans ce voyage. 

     

    et si nous allions voir le marché des chamans en rentrant ?  soyons folles, vous allez comprendre pourquoi Herbes odorantes, serpents, tetes de condor, etc...Les vendeurs et vendeuses nous regardent de manière bienveillante,  nos yeux sont tellement écarquillés devant de telles découvertes. Pérou, que de contrastes

     

     DECOUVERTE DES ANCIENNES CIVILISATIONS (Pérou )

     

     

    merci à tous et toutes de venir partager avec moi le voyage de Nini chez les zincas 

     

     

     


    13 commentaires
  •  

     

    PEROU (7) VOILA La PREMIERE MOMIE

    Plumes aux pattes, drôle de pigeon.

     

     

    Allez, un petit tour du  côté des couleurs. Flon flon avec un faux air de Sambre et Meuse, c’est un jour de liesse,

     

    la demi soeur d Elisabeth cachée, sans le bibi. I suppose !!!

     

     

    PEROU (7) VOILA La PREMIERE MOMIE

     

    Cérémonie avec orchestre, bien sympa

     

    PEROU (7) VOILA La PREMIERE MOMIE

     

    les messes se succèdent d’heure en heure. Il y a  chorale avec harmonium,  enfants de chœur en rouge avec surplis de dentelles, encensoir agité, je passe sur la pointe des pieds, ne suis pas fan de l'odeur.  Tout ceci malgré tout me ramène loin dans mon histoire, surtout les enfants de chœurs...

     

    un flamboyant rouge

     

     

    PEROU (7) VOILA La PREMIERE MOMIE

     

     

     

    PEROU (7) VOILA La PREMIERE MOMIE

     photo un peu volée, mais je n'irai  pas à confesse.

    PEROU (7) VOILA La PREMIERE MOMIE

     en attente de confesse

     

     

    PEROU (7) VOILA La PREMIERE MOMIE

     

    A midi une nouvelle expérience culinaire, la racine de yucca grillée, là aussi  un peu farineux, je n’ai  pas à dire que je ne recommencerai  pas, je n’en n’ai pas retrouvé sur mon chemin.

     

    PEROU (7) VOILA La PREMIERE MOMIE

     

     

     

    De tas de sable en tas de sable, nous arrivons pour rendre visite à  une très vieille dame, la Dame de Cao, ou Dame aux tatouages,  sur le site Huaca  (pyramide) de la Lune qui est datée 2.000 ans.

    photo du net : 

     

     

    PEROU (7) VOILA La PREMIERE MOMIE

     

     

    Trop top tendance, elle est in, elle est dans le mouv'

     

    Elle a la peau tatouée, autour d’elle quelques babioles en or, genre boucles d’oreilles, bijou discret de narine, pectoral, , elle devait peut bien être la présidente de l’époque, petite tenue d'intérieur, en toute simplicité. (photos interdites) Elle porte encore quelques vêtements, les broderies sont d'une grande finesse. Facile de les reconnaitre, aujourd'hui encore les dessins sont reproduits.

    En montant au plus haut sur le site, j’aperçois le Pacifique et je suis contente.

     

    j'ai fait une vraie cure de vitamines C avec des carafes de jus d'orange chaque jour, 4 fruits, il me manquait juste un légume, j'ai bien assuré quand même 

    la marchande de maïs 

     

     

    PEROU (7) VOILA La PREMIERE MOMIE

     

     

    les jus d'orange

     

    PEROU (7) VOILA La PREMIERE MOMIE

     

     

     

    la découpe inattendue des poules aux oeufs d'or, Je viens de comprendre  pourquoi les conquistadors ont été éblouis, 

     

     

    PEROU (7) VOILA La PREMIERE MOMIE

     

    les échanges ne sont pas très faciles, même si de manière générale les péruviens sont assez sympas, peu sourient, même les enfants. 

     

    le ciel se couvre, vais-je vraiment revêtir  ce très élégant poncho blanc opaque, qui  m'a été offert ??? Je ne passe pas à travers les gouttes, je me sens prisonnière d'un préservatif géant, mais ou est Woody Allen ??? c'est une blague ??

     


    6 commentaires
  •  

     

     

    Y 'en a marre de ce temps de cochon !!!


    1 commentaire
  •  

    TRUJILLO  

    Trujillo, surnommée ville du printemps éternel

    Environ 800.000 habitants

     

    Sur quoi mon regard s’est posé particulièrement

    Des 8 heures du matin, les casinos et machines à sous sont ouverts, ils sont très nombreux. Les femmes, les hommes, beaucoup de monde. Clinquants, avec a l'extérieur des "raccoleurs" qui distribuent des invitations gratuites pour tenter la chance. 

     

    PEROU VIEILLES PIERRES ET BORD DE MER (7)

     

     

    Les pharmacies et tout ce qui concerne la santé, (yeux, nez, oreilles, dents, esthétique etc.)  Un à chaque pas. Plus tard, nous serons amenées à les fréquenter de plus près. Bien que très précautionneuses, la magnum  gigantisqua tourista ne nous a pas épargnées.

     

    Il y a des marchés couverts énormes, nous ne privons pas d’aller voir un peu ce qui est proposé. Surprise, dans toutes les villes que nous allons traverser, les articles sont classés par quartier, ou secteurs. Ici c’est le secteur des chaussures. Toutes nos grandes surfaces de pompes peuvent aller voir ailleurs, pour le moment le Pérou tient la dragée haute.

     

     

    PEROU VIEILLES PIERRES ET BORD DE MER (7)

     

     

     

     

    CHANCHAN  L’Unesco l’a déclaré comme patrimoine culturel de l’humanité en 1986

     

    Là c’est la civilisation CHIMU

     

    Comment des hommes ont-ils pu fabriquer 145 millions de briques crues (adobe). Les péruviens, nous disent que c’est la plus grande ville du monde faite de cette manière. Je veux bien le croire, lorsque je marche entre les longs murs, hauts 7 m et larges  2m .

     

     

    PEROU VIEILLES PIERRES ET BORD DE MER (7)

     

    PEROU VIEILLES PIERRES ET BORD DE MER (7)

     

    PEROU VIEILLES PIERRES ET BORD DE MER (7)

     

     

    Cette terre beige à l’infini, sous un ciel bleu agrémenté de quelques légers nuages, Toutes ces répétitions animales, ces dentelles, font un ensemble monumental.

     

    PEROU VIEILLES PIERRES ET BORD DE MER (7)

     

     

    HUANCHANCO (beau lac aux poissons dorés)

     

    Voilà qui va bien finir la journée, un air iodé, une petite brise qui me va bien

     

    PEROU VIEILLES PIERRES ET BORD DE MER (7)

     

    Sur le Pacifique des «Caballitos de tortora » (petits chevaux en roseau), que les pêcheurs chevauchent. Ils sont fabriqués depuis toujours avec des joncs, ces mêmes joncs (tortora) que je verrai utilisés sur les îles Oros.

     

     

    PEROU VIEILLES PIERRES ET BORD DE MER (7)

     

    PEROU VIEILLES PIERRES ET BORD DE MER (7)

     

     

     

     

    PEROU VIEILLES PIERRES ET BORD DE MER (7)

     

    Au Pérou, dans la plus petite ville, sur un site avec deux pelerins (ou pélerines quand il s’agit de nous), partout, je dis partout, il y a des toilettes. On paye ,un reçu, , une feuille ou deux de PQ, ou pas !! il faut vite comprendre le fonctionnement. C’est drôlement confort.

     

     

     


    9 commentaires
  •  

     

    PEROU PREMIER LONG VOYAGE EN BUS (4)

     

    Le réveil n’a eu besoin de sonner, à 5.45h j’étais déjà plein feux. Valise bouclée, une jolie nouvelle valise, Elyane, m’a Co voyageuse m’en a offert une toute belle, pour marquer mon anniversaire. Trop fière la Nini chez les zincas

    La vendeuse insiste pour faire une photo au moment du règlement, afin de lui porter chance.

     

    PEROU PREMIER LONG VOYAGE EN BUS (4)

     

     

     PREMIER LONG VOYAGE EN BUS (Pérou 4)

     

    aux abords du centre commercial cette photo  est une prise de guerre, un vigile me dit que je n'ai pas le droit. Assez surprenant comme cette interdiction s'internationalise. Comment faire pour capturer cette image graphique ?

     

     

     PREMIER LONG VOYAGE EN BUS (Pérou 4)

     

     Le taxi est devant la porte. Nous avons choisi la compagnie Cruz del Sur, des bus à deux étages,  équipés de sièges super conforts, inclinables

    La mithyque Panaméricaine 

    LePérou est un pays situé à l'ouest de l'Amérique du Sud, entouré par l'Equateur, la Colombie, le Brésil, la Bolivie, le Chili et l'Océan Pacifique et il occupe une surface de 1 285 220 km² (deux fois la France) et possède 2 414 km de côtes.

     

    PEROU PREMIER LONG VOYAGE EN BUS (4)

     

     

    je découvre que les bus sont reliés par satellite, la vitesse autorisée est de 90 km/h, 1km de dépassement c’est un bip. Les contrôles sont très nombreux, les bagages pesés et enregistrés comme à l’aéroport. Nos sacs à dos fouillés, nous passons sous le détecteur. Sommes nous inconscientes de voyager seules ? sans le voir, le danger rôde t il ? De nombreuses personnes que nous croisons nous invitent à une grande prudence. 

     

    Le trajet, prévu de 8 heures, se rallonge, se rallonge. Travaux ou accident, contrôles, plus un arrêt de près d’une heure sans raison apparente.

     

    A gauche  le Pacifique, le sable, au milieu la route bien sûr, et  des km de désert de sable, Pérou pays minéral, tout semble le confirmer. 

     

     

    PEROU PREMIER LONG VOYAGE EN BUS (4)

     

     

     

    PEROU PREMIER LONG VOYAGE EN BUS (4)

     

     

    PEROU PREMIER LONG VOYAGE EN BUS (4)

     

     

     

     

    Parfois, des usines à  poulets

     

     

     

    PEROU PREMIER LONG VOYAGE EN BUS (4)

     

    Un en-cas nous est servi, avec une boisson. Petit exemple à suivre, car l’occupation à découvrir ce qui se cache dans les boites a tout de suite calmé l’ambiance.

     

    Vite vite une chambre, une douche et au lit. Je suis limite caramélisée, et ravie par cette expérience partagée. Dans le bus des touristes oui, quelques uns, mais surtout des péruviens  chargés de gros paquets qui se déplacent avec leurs petits. 

    Demain, mais c'est un autre jour...

     

     


    11 commentaires
  • A votre avis, quel est l'objet de cette ''réunion" ? 

     

    DEVINETTE


    12 commentaires
  •  

     

    6 heures de décalage qui commencent de se caler,  mais à 3 heures du mat ici, il est 9 heures en France, j’ai la surprise de voir et entendre surPEROU  J’AURAIS DU APPRENDRE L’ESPAGNOL  (3) mon amie Dan. Tout de suite je vois bien qu’elle  a changé de couleur de cheveux. C’est magique, je ne suis par prête d’être blasée par cette merveille qu’est l’ordi.

     

     

     

     

     

    De nombreuses heures seront nécessaires pour Inverser l’itinéraire, changer un billet d’avion interne,  trouver l’agence qui va bien, dans un centre commercial sur 3 étages. A cœur vaillant …  pas facile avec le baragouinage mâtiné français espagnol anglais.  Recours à l’écriture, mieux. A croire que nos accents n’avaient pas le tonique au bon endroit hihihi

     

     

    PEROU  J’AURAIS DU APPRENDRE L’ESPAGNOL  (3)

     

    Repas, essai de la trucha arroz. Truite avec du riz, enfin du riz sous lequel se dissimule des pommes de terre, frites froides, ou bouillies, de la salade, beaucoup d'oignons, un morceau de mais géant.  Ici il semblerait que manger chaud n’est pas le truc, sauf la soupe quasi systématique. Délicieuses, parfumées,  brulantes. Je les ai toutes testées.

     

     

     

     

    PEROU  J’AURAIS DU APPRENDRE L’ESPAGNOL  (3)

     

     

    Le taxi d’aujourd’hui  nous emmène sur la colline face à Lima. Il y a la vue panoramique embrumée, Couvent bien peu visité, intéressant, tout est resté en l’état. Le couvent musée de los descalzos. La pinacothèque recèle de vrais trésors.

    Pas de photo, comme c’est de plus en plus souvent.  

     

    du haut de la colline, vue circulaire sur les quartiers et toits de Lima

     

     

    PEROU  J’AURAIS DU APPRENDRE L’ESPAGNOL  (3)

     

     

    Pour arriver là-haut nous devons passer par le quartier pauvre du Bario, accroché à la colline. Défendu de descendre de la voiture avant la porte du couvent.

     

    PEROU  J’AURAIS DU APPRENDRE L’ESPAGNOL  (3)

     

    PEROU  J’AURAIS DU APPRENDRE L’ESPAGNOL  (3)

    PEROU  J’AURAIS DU APPRENDRE L’ESPAGNOL  (3)

    PEROU  J’AURAIS DU APPRENDRE L’ESPAGNOL  (3)

     

     

    La place devant l’hôtel est noire de monde. Tous styles confondus. Des « servicios  hygiécos » ont été installés, Dans la foule il y a moi. Etonnée, subjuguée, un ténor péruvien, une soprano japonaise, des chœurs, tout cela gratuit. C'est super. Je chantonne jusqu’au moment où le registre change, les interprètes commencent des chants religieux. En même temps, il était l’heure d’aller dormir , demain matin nous prenons notre premier bus pour 8 heures de voyage.

    Belle soirée musicale.

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     


    15 commentaires
  •  

     

    Chaleur ?? Sur !! Pas l’altitude, j’ai un mal de crâne qui ne me lâche pas. A moins que ce ne soit la découverte des empanadas et autre spécialités qui pour le moment n’ont pas encore trouvé la bonne cohabitation avec mon moi interne. ici papas a la huancaina, . Un peu farineux et fade,

     

     

    PEROU L EGLISE SAN FRANCISCO (2)

     

    INGREDIENTS: (4 portions)

    • 4 pommes de terre cuites, pelées et coupées à la moitié.
    • 4 feuilles de laitue
    • 4 olives noires dénoyautées
    • 2 oeufs cuits à la coque et coupés en deux
    • 1 ou 2 piments jaunes sans pépins
    • 1/2 baguette ou pain dur
    • 125 gr de fromage (feta ou ricotta)
    • 1/2 tasse de lait évaporé concentré (non sucré)
    • 1/2 c. à cafe de curcuma (pour la couleur)
    • sel, poivre,

    PREPARATION:

    Dans un bol, mettre le pain dur, le lait, les piments coupés et le fromage jusqu'à ce que le pain devient mou. Ensuite, mixer tout en ajoutant le curcuma, sel et poivre à votre goût.

    Servir cette sauce sur les pommes de terre et décorer avec des feuilles de laitue, olives et oeufs cuits.

     

     

     

    Les rues sont colorées, pas très larges, ce qui me gêne pour prendre mes photos. En plus et c’est balot, il y a pas mal de monde..(lol)  8.000.000 d’habitants ce n’est pas rien.

     

     

    PEROU L EGLISE SAN FRANCISCO (2)

     

    PEROU L EGLISE SAN FRANCISCO (2)

     

     

     

    Aujourd’hui  visite du beau couvent de San Francisco de Jésus, que l’on trouve dans le quartier historique de Lima. Un magnifique bâtiment colonial classé par l’Unesco

     

     

    PEROU L EGLISE SAN FRANCISCO (2)

     

     

    photo empruntée sur le net

     

     

    PEROU L EGLISE SAN FRANCISCO (2)

     

     

    Ici c’est mélodie en sous-sol : les catacombes sous l’église et le monastère. Beaucoup de personnes  y ont été inhumées. La guide parle de 30.000. Eh bien, je peux vous dire que classées par catégories dans des fosses communes,  tout bien aligné, c’est impressionnant. On est sonné !! Un peu moins que de se cogner la tête sur la pierre basse en sortant

     

    PEROU L EGLISE SAN FRANCISCO (2)

     

     les azuleros sont reposants

     

    PEROU L EGLISE SAN FRANCISCO (2)

     le cloitre aussi

     

    PEROU L EGLISE SAN FRANCISCO (2)

     

     

    PEROU L EGLISE SAN FRANCISCO (2)

     

    Je n’aurais pas imaginé le nombre de couvents et églises de ce pays, c’est impressionnant. Beaucoup ont subi des dégâts avec les diverses catastrophes naturelles.

     

    Sauf pour un petit de nombre de très bien nantis, pas de voiture perso. Les taxis sont très nombreux et roulent avec une bouteille de gaz dans le coffre. Gloup’s . les enfants roulent en poussette, ce ne sera pas le cas des bébés montagnards.

     

    PEROU L EGLISE SAN FRANCISCO (2)

     

    Taxi, mieux négocié, nous voilà les pieds au bord du Pacifique à Mira florès. La partie basse c’est l’eau, la route et ce que j’ai pris pour des falaises. Au-dessus, la ville nouvelle, des immeubles modernes, de beaux magasins, centres commerciaux

     un genre bignogne, le jacaranda,  ou flamboyant bleu, une fleur rayonnante.

    PEROU L EGLISE SAN FRANCISCO (2)

     

    PEROU L EGLISE SAN FRANCISCO (2)

     

     

    Les falaises sont en fait un agglomérat solide comme du roc, juste du sable et de cailloux.

     

    Rencontre fortuite avec un surfeur martiniquais qui en plaisantant nous invite à un tour d’essai. Le plus important, il nous apprend que notre prochaine ville étape est sous des inondations énormes, les routes sont coupées. Action, réaction, nous allons inverser notre itinéraire. Ce qu’au bout du voyage je vais trouver bien mieux.

     

    Allez encore un empanadas ; sur la place de l’hôtel des podiums sont mis en place. WAHOU ! vive les bouchons d’oreilles. Si ce n’est pour l’extérieur, c’est pour la cohabitation intra chambre…

     

     

    PEROU L EGLISE SAN FRANCISCO (2)

     

     


    11 commentaires
  •  

     

    Un dimanche soir de février 2013, je me suis laissée embarquer pour un long voyage dans un pays aux multiples facettes.  Le Pérou

     

    Volontairement, je n’avais que peu cherché à savoir ce qui m’attendait. Ce besoin du choc, d' émotions, vraisemblablement.

     

    Le lundi à 7 heures, heure locale, en France 13 heures, après une arnaque légitime du taxi, nous le saurons rapidement, installation dans l’hôtel GRAN BOLIVAR , retenu de France,  C’est un chef d’œuvre en péril de 1924. Installation rapide, premier tour de roue dans Lima

     

    aéroport de Madrid, gigantesque. Un train sous terrain, relie en 17 minutes les deux terminaux.

    PEROU 2013  UN PAYS MINERAL

     

     

     

    le bel hotel datant de 1924, y'a du boulot pour le mettre aux normes !! face à la Place San Martin, toujours très animée.

    PEROU 2013  UN PAYS MINERAL

     

     

    comme dans chaque ville du Perou, l'incontournable Plaza de Arma

     

    Celle de Lima,  vaste,  est très belle, avec des immeubles à balcons de bois, style colonial.  

     

    PEROU 2013  UN PAYS MINERAL

     

     

    en faisant le tour de la place, un attroupement, la chaleur est accablante, ca brille de loin, il y a de la musique

     

    cuivres reluisants, la garde sonne, chacun d'un côté de la grille, 

     

    PEROU 2013  UN PAYS MINERAL

     

     

    la Cathédrale de Lima

     

    A l intérieur,qui est immense, des  richesses inimaginables, tableaux, autels en argent, Mais aussi de nombreux confessinaux, avec une file d'attente

     

     

    PEROU 2013  UN PAYS MINERAL

     

    PEROU 2013  UN PAYS MINERAL

     

     

     

     

     

     


    15 commentaires
  • Bonjour à tous, 

     

    merci d'avoir cherché ma destination. Je pars au PEROU ce dimanche 10 février 2013.

     

     

    C'est mon cadeau d'anniversaire pour mes 70 ans, une co participation de tous mes amis,  et des économies de 2 ans. Je ne fume pas, ca aide... 

     

    A 20 heures je serai installée dans l'avion pour une vraie aventure. il a été préparé par l'amie avec qui je vais partager cette grande balade nomade. Nous avons tout organisé, nous ne sommes pas passé par une agence. 

     

    Nous nous déplaçerons avec les transports en communs, bus confort pour les grandes distances, taxi, avion 6 heures, car en bus c'était vraiment une trop longue traversée pour aller du Sud au Nord, la cordillière gêne un peu.  

     

    Au canyon de Colca, si je me suis assez bien entrainée sur les mouettes en vol, je croise les doigts, j'espère avoir dans mon appareil les condors. Je penserai à ne pas  reculer, car ce canyon est 2 fois plus profond que le grand canyon américain. 

    J'ai parcouru les guides comme lonely planet et le routard, cependant pas trop, juste pour repérer les hôtels situés en centre ville. Ne pas oublier que nous sommes à pied. 

    Question santé, le doc m'a conseillée le vaccin de l'hépatite B, c'est tout. Je suis équipée aussi d'aide pour l'altitude, nous allons passer un col à 5.000 m, et le mal des transports. La montée sera douce, je vais m'adapter sans problème. 

     

    Hier j'ai cédé à l'achat d'une petite tablette, j'ai installé skype, je ne serai pas tout à fait perdue dans la pampa. 

     

    Au fait, ma valise, à votre avis, elle pèse combien ? 

     

    LA CARTE en rouge le bus, en noir l'avion

     

     

    C EST QUAND QU ON VA OU ??

     

    ci dessous un peu de détail sur le parcours, avec les points principaux liés au lieu. Recherche sur place de mini treck, d'expositions particulières 

    etc... les journées seront très remplies 

    Dimanche

    Lundi

    Mardi

    Mercredi

    Jeudi

    Vendredi

    samedi

    Fevrier10

    Dep 20h

    Madrid21.50

     

    Fevrier 11

    Arrivée à

    LIMA 7h mat

    12

    Lima

     

    13

    lima

    14

    Lima-pisco

    4h de bus

    15 PISCO

    Balade bateau réserve de paracas

     

    16 pisco

    Visite tambocolorado

    17 PIZCO NAZCA

    BUS 4 HEURES

     

    18 NAZCA

    Les lignes –Chanchillas-

    Aqueducs –

    Cahuachi

    19 nazca AREQUIPA

    Bus 6 h

    20 AREQUIPA

    Canyon de la colca

    museum

    21 AREQUIPA

    Site catalina demeures coloniales

    22 AREQUIPA

    Campou colca

    chivay

     

    23 CHIVAY

    24 AREQUIPA/PUNO 6h

    Ville

    25PUNO Lac titicaca

    Treck 2 jours ds les iles

    26 PUNO

    Lac Umayo /chulpas/

    27 PUNO

    Les iles

    28 PUNO

    Les iles

    1er mars

    PUNO CUZCO

    2 CUZCU

    Tour operator pour vallée sacrée

    3 CUZCO

    La ville/ coriconcha/scsananam

    4 CUZCO

    Taxi moray les salines

    5 train pour aqua caliente

    6

    Ollientay tambo

    Urubamba

    7 URUBAMBA

    CHINCHENO

    CUZCO

    8 CUZCO

    PISAC Le marché

    Forteresse inca

     

    9 CUZCO

    Sixtine des  andes

    picquilleta

    10 CUZCO

    Dernier jour achats marché

    11 AVION

    CHICLAYO

    12 CHICLAYO

    Musée Sipam

     

    13 CHICLAYO

    Plage santa rosa/pimantel

    Marché modelo-mercado

    Chamans

     

    14 CHICLAYO

    Bus 2 heures

    TRUJILLO

    15 TRUJILLO

    Chanchan

    Huaca sel dragon

    16 TRUJILLO

    Huaca del sol

    Ydella luna

    17 TRUJILLO

    À  60 km Brujo

     

    18 TRUJILLO

    Journée  plage

    19 TRUJILLO

    2 h

    chimbote

    20 CHIMBOTE

    Gd port de pêche

    21 CHIMBOTE

    Bus ppour LIMA

    22LIMA

    23 LIMA

    24 LIMA

    Départ 21 h

    25 arrivée à LYON

    19.30

     

     

     

     

     

     

     

     

     


    31 commentaires
  • Avant d'aller prendre l'air, me remplir les poumons du bon air à une moyenne de 3000 m, j'ai eu envie de voir d'un peu plus près la démolition de la prison intra muros de Lyon, prison Saint Joseph, Elle est désaffectée depuis un bon moment, car reconstruite dans de très bonnes conditions sanitaires et de sécurité, dans la périphérie. 

    Plus personne n'entend le bruit de la ville, des heures qui ponctuaient leur vie avec le passage des trains, des coucous de leur femmes qui venaient la nuit parler un peu avec eux. Plus de bruit de clef, de portes qui se ferment. Je cite ces exemples, juste parce que les suicides sont devenus plus nombreux.

     La gare est au fond 

    LA GRANDE EVASION 

     

    la rue à 50 m

     

    LA GRANDE EVASION

     

    Envisager des logements sur les ruines d'années d'enfermement de prisonniers, quels qu'ils soient,  moi je ne peux pas. Tous les lieux conservent leur histoire, visible ou invisible. Mais heureusement pour les promoteurs, peu de gens pensent comme moi.

     avant

    LA GRANDE EVASION

     

     

     

     

     

     

     

     

    LA GRANDE EVASION

     

     

     

     

     

    après

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    LA GRANDE EVASION

     

    LA GRANDE EVASION

     

    Maison individuelle sur le toit, vue panoramique

     

     

     

    LA GRANDE EVASION

    LA GRANDE EVASION

     

     

    le grillage déchiré pour passer les petits mots aux voisins, plus possible...

     

    LA GRANDE EVASION

     

     

     

     

     

    LA GRANDE EVASION

     

     

    LA GRANDE EVASION

     

     

     

     

     

     


    4 commentaires
  •  

    Bonjour à tous,

     

    je suis à J- 7.... mais à votre avis où vais-je aller poser ma valise ???  Je prends l'avion le dimanche 10 février à 20 heures, Chance, de l'aéroport de St Ex, près de chez moi..

     

     

    MA VALISE

     

     

    le poids est limité à 23 kg, plus sac cabine

    j'ai une escale de 1 h 3/4 en Espagne

    dans la valise : 

    un maillot de bain, mais aussi de bonnes chaussures, des chaussettes chaudes, un Kway et une polaire.. 

     

    nous sommes deux copines, nous voyagerons en bus, dormirons à l'hôtel ou chez l'habitant

     

    Une carte postale avec un beau timbre, ca vous tente ??  Où que vous habitiez, France, Nouvelle Zélande, Etats Unis, Grèce, Suisse,  etc sera la récompense pour la bonne réponse. 

     

    Je suis impatiente de savoir combien de cartes je vais avoir à remplir. 

     

    amicalement à vous tous   allez zou.. au boulot

    des bisettes 

     

     

     

     

     

     

     


    17 commentaires
  • Pour CANELLE et la carte de France des Paysages

     

     

    Je vais évidemment m’aider de Wikipédia et autres supports du net, pour vous parler de Romans sur Isère,  dont je vous ai déjà un peu parlé ICI 

     

    La ville de Romans est née en 838, près d’un gué sur l’Isère, d’une abbaye par grâce à l’archevêque de Vienne : Barnard. Moines, chanoines, collégiale, tout y est passé, du coup, il reste encore dans cette ville de merveilleuses églises

     

    ROMANS SUR ISERE 2

     

    ROMANS SUR ISERE 2

     

    ROMANS SUR ISERE 2

     

    la collégiale

     

    ROMANS SUR ISERE 2

     

    ROMANS SUR ISERE 2

     

     

    Le ‘’pont vieux’’ celui que j’aime beaucoup, a été construit en 1049 pour permettre évidemment en dehors de faciliter les échanges, de percevoir un payage et augmenter les revenus de la ville.

     

     

    ROMANS SUR ISERE 2

     

     

     

     

    Tout n’était pas rose pour les chanoines, ils décidèrent la construction d’un rempart, et la Tour Jacquemart,  haute de 37 m est l’ancienne porte de l’aumône.

     

     

    ROMANS SUR ISERE 2

     

    ROMANS SUR ISERE 2

     

    Le Jacquemart de Romans-sur-Isère est un des plus grands de ceux qui subsistent aujourd’hui dans près d’une cinquantaine de villes françaises. On a longtemps cru que son uniforme actuel était celui des volontaires de 1792. Mais, au moment de sa rénovation en 2012, un historien local a fait valoir qu'il s'agissait plutôt du costume de la "milice bourgeoise" de Romans qui comprenait cinq compagnies, dont celle de Jacquemart.

     

    Avant d’être réputée pour ses chaussures, Romans l’était pour ses draperies, exportées jusqu’au Proche-Orient, dès le 15eme siècle.

     Après 1850, l’économie et la société romanaises subissent leur mutation majeure avec le développement de l’industrie de la chaussure pour laquelle travaillent, en 1914, 5 000 ouvriers et ouvrières, à l’origine d’un mouvement syndical puissant.

     Dès la fin du xixe siècleJoseph Fénestrier impose la première marque de chaussure, « UNIC ». La ville change : sa population atteint 10 000 habitants, les remparts sont démolis, les quais construits, le chemin de fer attire de nombreux ateliers de chaussures

     ROMANS SUR ISERE 2ROMANS SUR ISERE 2

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    ROMANS SUR ISERE 2

     

    il y a aussi la vieille ville, pleine de charme et de vieux immeubles très bien conservés

     

    ROMANS SUR ISERE 2

     

    ROMANS SUR ISERE 2

     

    ROMANS SUR ISERE 2

     

    ROMANS SUR ISERE 2

     

    il y a bien sûr le côté moderne avec l'avenue des marques...

     

     


    26 commentaires
  • Je sens que je vais rapidement vous saouler avec les clichés volants, C'est pas gagné

     

    hier le parc, lancer de pain et de biscuits, quand ma petite fille voulait bien les laisser aux bestiots

     

    résiultat 300 photos pour peu de clichés allons... corrects. Je dis corrects car je ne suis pas une pro, ni une perfectionniste, en même temps heureusement pour moi, ca sinon j'aurais abandonné depuis longtemps ce plaisir de photographier

     

    aller je saute

     

    TOUJOURS LES OISEAUX

     

    TOUJOURS LES OISEAUX

     

    TOUJOURS LES OISEAUX

     

    TOUJOURS LES OISEAUX

     

    on voit bien qu'ils ont le bec et les pattes assortis

     

    bonne journée


    23 commentaires