• PEROU J’AURAIS DU APPRENDRE L’ESPAGNOL (3)

     

     

    6 heures de décalage qui commencent de se caler,  mais à 3 heures du mat ici, il est 9 heures en France, j’ai la surprise de voir et entendre surPEROU  J’AURAIS DU APPRENDRE L’ESPAGNOL  (3) mon amie Dan. Tout de suite je vois bien qu’elle  a changé de couleur de cheveux. C’est magique, je ne suis par prête d’être blasée par cette merveille qu’est l’ordi.

     

     

     

     

     

    De nombreuses heures seront nécessaires pour Inverser l’itinéraire, changer un billet d’avion interne,  trouver l’agence qui va bien, dans un centre commercial sur 3 étages. A cœur vaillant …  pas facile avec le baragouinage mâtiné français espagnol anglais.  Recours à l’écriture, mieux. A croire que nos accents n’avaient pas le tonique au bon endroit hihihi

     

     

    PEROU  J’AURAIS DU APPRENDRE L’ESPAGNOL  (3)

     

    Repas, essai de la trucha arroz. Truite avec du riz, enfin du riz sous lequel se dissimule des pommes de terre, frites froides, ou bouillies, de la salade, beaucoup d'oignons, un morceau de mais géant.  Ici il semblerait que manger chaud n’est pas le truc, sauf la soupe quasi systématique. Délicieuses, parfumées,  brulantes. Je les ai toutes testées.

     

     

     

     

    PEROU  J’AURAIS DU APPRENDRE L’ESPAGNOL  (3)

     

     

    Le taxi d’aujourd’hui  nous emmène sur la colline face à Lima. Il y a la vue panoramique embrumée, Couvent bien peu visité, intéressant, tout est resté en l’état. Le couvent musée de los descalzos. La pinacothèque recèle de vrais trésors.

    Pas de photo, comme c’est de plus en plus souvent.  

     

    du haut de la colline, vue circulaire sur les quartiers et toits de Lima

     

     

    PEROU  J’AURAIS DU APPRENDRE L’ESPAGNOL  (3)

     

     

    Pour arriver là-haut nous devons passer par le quartier pauvre du Bario, accroché à la colline. Défendu de descendre de la voiture avant la porte du couvent.

     

    PEROU  J’AURAIS DU APPRENDRE L’ESPAGNOL  (3)

     

    PEROU  J’AURAIS DU APPRENDRE L’ESPAGNOL  (3)

    PEROU  J’AURAIS DU APPRENDRE L’ESPAGNOL  (3)

    PEROU  J’AURAIS DU APPRENDRE L’ESPAGNOL  (3)

     

     

    La place devant l’hôtel est noire de monde. Tous styles confondus. Des « servicios  hygiécos » ont été installés, Dans la foule il y a moi. Etonnée, subjuguée, un ténor péruvien, une soprano japonaise, des chœurs, tout cela gratuit. C'est super. Je chantonne jusqu’au moment où le registre change, les interprètes commencent des chants religieux. En même temps, il était l’heure d’aller dormir , demain matin nous prenons notre premier bus pour 8 heures de voyage.

    Belle soirée musicale.

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    « PEROU L EGLISE SAN FRANCISCO (2)DEVINETTE »

    Tags Tags :
  • Commentaires

    1
    Vendredi 5 Avril 2013 à 07:59

    encore de belles images, un monde bien différent du nôtre, et les voyages sont intéressants pour cela...

    un bémol pour les favelas, malheureusement dans tous les pays il y a cette pauvreté, chez nous c'est peut être pire," ils" sont dans la rue sous nos regards indifférents ou impuissants

    2
    Vendredi 5 Avril 2013 à 08:13

    Boudiou c'est impressionnant !

    3
    pomme d'amour
    Vendredi 5 Avril 2013 à 09:21

    ah!!!! la truite au riz parfumé à la patate...enfin de l'exotisme ; le couvent c'est comme à Séville c'est frappant ....le bidonville, je commente pas j'aime pas ce genre de photos de "nantis" qui regarde comme au zoo

    4
    Vendredi 5 Avril 2013 à 09:51

    Wouah...quelle périple !!!!

    A suivre avec grand plaisir

    Bises

    5
    Lyon en large Profil de Lyon en large
    Vendredi 5 Avril 2013 à 10:17

    Dan77: tu as raison, ici à Lyon, nous les ponts, de vrais villages de fortune se sont installés. je n'ai pas voulu faire des photos paris match, juste témoigner de ce que je voyais. Avec toute l'émotion qui m'a envahie à ce moment là. 

    6
    Vendredi 5 Avril 2013 à 12:06

    misère et décadence, le cloître est magnifique, comme partout, tout pour l'église

    la misère est partout maintenant même chez nous

    belles photos

    Bisous

    7
    Monelle Profil de Monelle
    Vendredi 5 Avril 2013 à 12:09

    La truite d'accord mais je te laisse le maïs !! Que de choses tu as à nous raconter.

    Bonne journée - bisous

    8
    Albert Lupus Profil de Albert Lupus
    Samedi 6 Avril 2013 à 00:14

    Bonjour Nicole,  

     Grâce  à toi,  le dépaysement est complet et surtoput pas de 'apprendre  l'espagnol pour apprécier  la beauté des paysages. Merci  à toi.

    Je t'embrasse.

    9
    Samedi 6 Avril 2013 à 16:05

    Avec Framboise nous sommes ravis de profiter de ce voyage avec toi. Elle apprécie mieux la flore péruvienne que sa truite

    Bizzzz

    JMB

    10
    Samedi 6 Avril 2013 à 17:27
    chantaln

    Pourquoi "défendu de descendre de la voiture avant le couvent" ? c'était craignos ?

    Une belle vue de là-haut !!

    Bisous et bon weekend.

    11
    Samedi 6 Avril 2013 à 18:17

    Contraste terrible que tu ne nous caches pas Nini. Je l'attendais un peu...

    J'ai le sentiment que tu n'as pas trop été emballée par ce séjour ??? J'attends la suite...
    GROS BECS

    12
    Lyon en large Profil de Lyon en large
    Samedi 6 Avril 2013 à 19:00

    marité fine mouche,  tu as un  peu raison, la mise en bouche n'était pas dans mes preférences. La suite a été beaucoup mieux 

     

    13
    Dimanche 7 Avril 2013 à 07:58

    Dans beaucoup de pays y compris de l'Europe du sud on ne mange pas chaud - au sens où nous l'entendons - mais "à température" ... En Grèce  c'est souvent comme ça .

    14
    laouen1
    Dimanche 7 Avril 2013 à 12:09

    Merci pour tes beaux reportages qui me permettent de retrouver un moment ce pays que j'ai eu la chance de visiter il y a une dizaine d'années comme tu le fais avec ton amise!Que du bonheur quand on sait sortir des sentiers!

     J'ai l'impression que ce pays ne change pas tellement, peut-être en ville?

    Amitiés de Normandie et d'une "fan' souvent silencieuse

    Marie-Pierre

    15
    Lyon en large Profil de Lyon en large
    Dimanche 7 Avril 2013 à 19:15

    laouen1 quel plaisir de lire un com de ta part. La personne avec qui je voyage a déjà fait se périple il y a 4 ans, elle a fait le constat d'un grand changement dans les villes, tu as raison, chère Marie Pierre à bientôt 

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :