• LYON : montée de la "gd COTE"

      mtee GRANDE COTE 034 (1)

     

     

    maintenant c'est une très belle rue, agréable, agrémentée sur le parcours par des petits ilots de verdure où viennent se détendre, de   nombreux promeneurs,

     

    mais avant

     

    http://www.atelierdecreationlibertaire.com/croix-rousse-alternative/wp-content/uploads/lyon-from-la-croix-rousse.jpg

     

     

    et encore avant, grâce aux archives du net

    c’est  le chemin naturel emprunté depuis la préhistoire. Elle a toujours été la voie principale entre Lyon et le plateau (la croix rousse)

     

     

     

     

    http://www.atelierdecreationlibertaire.com/croix-rousse-alternative/wp-content/uploads/grandecoteetpierresplantees.jpg 

     

     

     

    Une des plus belles rues de Lyon,

    au XIXe siècle

      http://static.lyon.fr/vdl/contenu/arrondissements/1ardt/grande%20cote%20XIXeme.jpg

     

    les religieuses de la Déserte en 1296, occupent un couvent ;  l’urbanisation de cette rue a été faite dès 1500.

    Beaucoup de ses maisons ont été détruites  au profit d’une esplanade dominant la ville.

     

    http://dvalot.free.fr/pictures/infos/GrandeCote_FR_IMG_2946.jpg

     

     

     

     

     

    Elle a été modernisée plusieurs fois, est quasiment piétonne sur toute sa longueur. Légèrement tordue, en forte descente, les petits commerces sont nombreux tout au long de son parcours

     

    le pavage a deux époques

       

    http://upload.wikimedia.org/wikipedia/commons/thumb/6/6b/Grande_Cote_Lyon.jpg/280px-Grande_Cote_Lyon.jpg                  gde cote lyonavril 2010 237 (5)

    Des immeubles avec fenêtres à meneaux, ou plus récents qui essaient de se fondre dans la couleur

     

    LYON : montée de la "gd COTE"

     

     

     

     

    LYON : montée de la "gd COTE"

     

    Petit souci avec un immeuble HLM qui détonne par sa hauteur, six étages, et un parking couvert par deux dalles de béton.

     

    LYON : montée de la "gd COTE"

     

     

    De belles façades en courbe, des maisons anciennes, les plus anciennes du début du 16e siècle. Elles ont de deux à quatre étages.

     

    LYON : montée de la "gd COTE"

        En 1835, c’est ici que le premier magasin coopératif fut implanté par Michel Derrion et Joseph Reynier. Les deux glorieux précurseurs le furent sans doute trop, aussi, ils durent partir finir leurs jours au Brésil en tentant d’y introduire leurs méthodes. Une plaque en rappelle le lieu

     

    LYON : montée de la "gd COTE"

     

     

    Il est impossible d’ignorer les tags, effacés régulièrement, ce qui pour les tagueurs font de nouvelles surfaces à investir.

     

     LYON : montée de la "gd COTE"

     

     

     

     

    En faisant mon itinéraire avec l’idée de mon papier, j’ai découvert de nouvelles traboules. J’en franchirai la porte sous peu

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    j'espère que cette petite balade dans la rue de la Grand Cote ne vous aura pas trop essouflé, c'est bon pour le coeur y'en a qui disent

     

    à la revouillure, je vous pète la miaille

    « LYON : LA CONFLUENCE CETTE SETE OU SETTE L ILE MYSTERIEUSE »

    Tags Tags : , , , ,
  • Commentaires

    1
    Monelle Profil de Monelle
    Samedi 6 Octobre 2012 à 09:57

    Il y a bien longtemps que je ne l'ai empruntée et encore très peu, agréanl de la revisiter avec toi !

    Bon début de week-end - bisous

    • Nom / Pseudo :

      E-mail (facultatif) :

      Site Web (facultatif) :

      Commentaire :


    2
    Samedi 6 Octobre 2012 à 10:20
    Pastellle

    Justement j'y étais jeudi soir. Pour monter ça va, mais dans l'autre sens argh ! 

    Sympa ton reportage, et belle idée d'avoir mis les photos d'avant aussi. 

    3
    Samedi 6 Octobre 2012 à 10:20
    Pastellle

    Bien sûr je voulais dire l'inverse : "descendre ça va, remonter bonjour des dégâts au niveau du souffle !"

     

    4
    Samedi 6 Octobre 2012 à 18:42

    Waouh ! avant d'avant ! Superbe retour Nicole ! Il en jette ton EKLABLOG ! ! !

    5
    Lyon en large Profil de Lyon en large
    Samedi 6 Octobre 2012 à 20:13

    la mise en place est un peu cahotique, je recommence un peu trop souvent. Merci de vos mots d'encouragement

    bisettes

     

    6
    LOUIS
    Mardi 7 Juin 2016 à 16:48

    Bonjour étant gone, j'ai parcourus pas mal de traboules peut être pas toutes, il y avait des escalies en colimaçon étroits, des cours intérieures, la grand cote était pavé les voitures montaient  doucement et en face de chez moi il y avait une épicerie avec une grande pancarte publicité "Y a bon banania" je la trouvait rigolote et mon école était sur le plateau de la queue rousse ! Disparue tout cela juste des baraque neuves, j'aurais bien aimer les revoire ces traboules, plus grand j'y aurais découvert plus de chose nan nan belin,beline je n'ai jamais croidé la mère Cotivet n'y avait qu'écouter ma mère ha ça c'était du Yonnais pur cochon!

      • Mardi 7 Juin 2016 à 17:16

        bonjour Louis, quel plaisir de lire ce super commentaire. Ca me donnerait presque envie de tenir à nouveau ce blog. Pour le moment c'est pas dans les clous

        Vous êtes peut être encore yonnais et queuroussien même, ceci pour vous dire que mercredi 15 juin à 20 heures au ciné cifa St Denis, sera projeté un film sur les, nos, THE, arêtes de poissons, que tout le monde nous envie. J'espère pouvoir y aller, j'ai eu la chance, une nuir, il y a longtemps, de descendre dans les entrailles de ion.

        bonne soirée,

        Nicole

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :