• LYON au BALCON

     les rêves ont été créés pour qu'on ne s'ennuie pas pendant le sommeil

    pierre Dac

     

     

     

     

    LYON au BALCON

     

    impasse Turquet (du nom du marchand piémontais établi à Lyon) dans laquelle se trouve encore un rare témoignage médiéval, les balcons de bois

     

     

    LYON au BALCON

     

    LYON au BALCON

     

    LYON au BALCON

     

    il est vrai que ces balcons ne sont pas des petits poulets de 3 semaines, mais médiévaux... Enfin, pourquoi  pas, la part du rêve 

     

    « CIEL BLANC D HIVERUNE CHANSON APPRISE A L'ÉCOLE, AU COLLEGE, AU LYCEE... »

    Tags Tags : , , , , ,
  • Commentaires

    1
    Mardi 8 Janvier 2013 à 09:24
    chantaln

    Etonnants ces balcons, on se croirait dans les Alpes. Sont-ils un témoignage médiéval ou plutôt la trace du piémontait ??? je me pose la question. As-tu une réponse de source sûre ?  Et oui, je suis TRES tatillonne !

    Je ne comprends pas ton allusion aux poulets de 3 semaines. Faudra m'expliquer, d'ac ??

    BIsous et bon mardi.

     

    2
    Lyon en large Profil de Lyon en large
    Mardi 8 Janvier 2013 à 09:39

    @ chantaln : traces du piémontait, c'est plus que probable, vu l'histoire de Lyon, quant  à l'expression c'est comme ; pas né de la dernière pluie  voilà chère amie tatillonne bisettes

    3
    Lyon en large Profil de Lyon en large
    Mardi 8 Janvier 2013 à 09:40

    impasse turquet voilà pourquoi Lyon, grande capitale régionale du Sud-Est de la France a reçu de tous les ... La soierie se développe grâce à deux Piémontais : Etienne Turquet et Paul Nariz. ... a trouvé une autre raison d'être dans l'influence que leur contingent peut avoir ...

    4
    Mardi 8 Janvier 2013 à 11:20
    Pastellle

    Ils ne sont pas faciles à photographier, la rue est tellement étroite. Bien joué, là. 

     

    5
    Mardi 8 Janvier 2013 à 11:23

    Ton piémontais à du passer à Serrières, en Ardèche, car il y a le même genre de balcons dans la partie médiévale du village . 

    Balcons que je trouve plus qu' impressionnant, surtout lorqu' ils dominent une petite rivière et qu' ils sont en mauvais état . 

    Bonne journée

    6
    Mardi 8 Janvier 2013 à 11:36
    Denise R

    C'est superbe et j'aimerais tant visiter une fois ces ruelles de Lyon qui ont tant d'histoires. Merci, c'est magnifique!

    Belle journée.

    • Nom / Pseudo :

      E-mail (facultatif) :

      Site Web (facultatif) :

      Commentaire :


    7
    Lyon en large Profil de Lyon en large
    Mardi 8 Janvier 2013 à 11:39

    @ denise R : Lyon n'est pas loin de Genève, nous pouvons échanger et voir si il est possible de faire une petite visite amicale de ma ville au printemps, pour nous donner la chance d'une superbe lumière 

     

    8
    Albert Lupus Profil de Albert Lupus
    Mardi 8 Janvier 2013 à 13:10

    Bonjour Nicole, 

     Difficile de croire que  Lyon  comporte de tels  vestiges. Etonnant  dans  une ville où l'architecture  moderne  s'implante de plus en  plus.

    Je t'embrasse

     

    9
    Mardi 8 Janvier 2013 à 14:00

    Faut encore trouver là où ils se trouvent ! .... Ces ruelles sont si étroites ! Nous sommes bien en Rhône ALPES !

    10
    Mardi 8 Janvier 2013 à 17:37
    Denise R

    ndll, j'apprécie beaucoup votre suggestion. C'est très gentil. J'y penserai ;-)

    Belle soirée!

    11
    Mercredi 9 Janvier 2013 à 08:02
    chantaln

    Merci pour les réponses. Bisous.... je vais voir ton article du jour...

    12
    Jeudi 10 Janvier 2013 à 07:22

    Universalité de l'architecture médiévale, je reconnais dans ces balcons ceux de chez moi tout au bout de la péninsule ibérique, surprenant n'est-ce pas pour une époque qui n'avait pas les moyens de communication que nous avons aujourd'hui ?...

    13
    Jeudi 10 Janvier 2013 à 09:52
    jean-pierre c

    bonjour Nicole . j'adore ces balcons d'un aute temps . je suis nostalgique d'un certain passé . bonne journée et gros bisous 

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :