• attendu pour les petits, la dernière ligne droite 

     

     

     

     

     

     


    18 commentaires
  •  Jusqu'à ce jour, j'ignorais cette manifestation autour du Moyen-Age. Que des passionnés d'histoire. Les dates, les symboles, la précision des accessoires. L'occasion pour moi de discuter avec des gens extrêmement souriants et gentils. Voici quelques photos 

     

     

     

     

    LES MEDIEVALES DE PEROUGES

     

    LES MEDIEVALES DE PEROUGES

     

    LES MEDIEVALES DE PEROUGES

     

    LES MEDIEVALES DE PEROUGES

     

    LES MEDIEVALES DE PEROUGES

    LES MEDIEVALES DE PEROUGES

     

    LES MEDIEVALES DE PEROUGES

    LES MEDIEVALES DE PEROUGES

     

     

    moi je dis " sa-bot" pour rester ainsi habillés sous un soleil de plomb, mais la passion .... 

    LES MEDIEVALES DE PEROUGES

     


    14 commentaires
  • D'où une sympatique rencontre entre "blog-ami-photo-addict"

     

    je pensais connaitre la ville de Romans, car assez près de chez moi, et souvent visitée, enfin, pour la géante solderie qui y est installée. En fait je ne connaissais pas l'histoire de cette ville, ni ses rives aux couleurs dorées, ni ses ruelles historiques qui racontent une histoire. 

     

    juste quelques photos de cette belle journé

     

     

    UN MOMENT A ROMANS

     

     

    lumière, vitesse, profondeur de champ... pour moi, c'est comme d'ab, toutotomatik

     

    ici Chantal et Sophie elles se sont des pros

     

    UN MOMENT A ROMANS

     

    Jean-Pierre, aussi sympa que son sourire veut bien le dire 

     

    UN MOMENT A ROMANS

     

     

    me croirez-vous si je vous dit que j'ai aimé ce pont sous différents moments de la journée ?? 

     

    UN MOMENT A ROMANS

     

    besoin d'un coiffeur ? la mèche est un peu en vrac je trouve..

     

     

    UN MOMENT A ROMANS

     

    belle lumière sur les berges, quelle chance nous avons eue

    UN MOMENT A ROMANS

     

    UN MOMENT A ROMANS

     

    mais Romans, c'est aussi une spécialité, avec de belles pralines, la Pogne

     

    UN MOMENT A ROMANS

     


    21 commentaires
  • je ne vous oublie pas, voilà une chanson très sympa...

     

     

    pour la journée

     

     

     

     

     


    6 commentaires

  • Je mets ce billet en raisonnance avec le thème choisi hier par la communauté musique au coeur, thème de la liberté.

    La liberté, si j'avais pu, j'aurai mis seulement le portrait de Nelson Mandela, Pour moi c'est lui la liberté, 3199011844_24d04c5d6d.jpg





    POEME SUR LA LIBERTE ECRIT PAR KHALIL GIBRAN  EXTRAIT DU PROPHETE


    “Et un orateur dit:

    Parle-nous de la Liberté.

    Et il répondit:

    Je vous ai vus vous prosterner à la porte de la cité et dans vos foyers pour adorer votre propre liberté,
    Tels des esclaves qui s'abaissent devant un tyran et le louent bien qu'il les fasse périr.
    Oui, dans le jardin du temple et à l'ombre de la citadelle, j'ai vu les plus libres d'entre vous porter leur liberté comme un joug et des liens.
    Et mon cœur saigna intérieurement; car vous êtes seulement libres lorsque le désir même de la quête de liberté devient un harnais et que vous cessez de faire de la liberté un but et un accomplissement.
    Vous ne serez pas libres même si vos jours s'écoulent sans souci et vos nuits sans besoin et sans peine,
    Mais, bien plutôt, lorsque ces choses vous enserrent et que, malgré tout, vous vous élevez au-dessus d'elles, dépouillés et détachés.
    Et comment vous élèveriez-vous au-dessus de vos jours et de vos nuits sans briser les chaînes que vous avez forgées dès l'aube de votre entendement et ferrées à l'heure de votre midi ?
    En vérité, ce que vous appelez liberté est la plus solide de ces chaînes, même si ses maillons brillent au soleil et éblouissent vos yeux.
    Et pour devenir libres, de quoi voulez-vous vous défaire sinon de fragments de vous-mêmes ?
    Si vous voulez abolir une loi injuste, dites-vous que cette loi a été écrite de votre propre main sur votre propre front.
    Vous ne pouvez l'effacer en brûlant tous vos livres de lois ni en lavant les fronts de vos juges, même en déversant sur eux la mer entière.
    Et si vous voulez détrôner un despote, assurez-vous d'abord que son trône érigé en vous-mêmes est bien détruit.
    Car comment un tyran peut-il dominer des êtres libres et fiers sans en appeler à une tyrannie dans leur propre liberté et à une honte dans leur propre fierté ?
    Et si vous voulez éloigner un souci, sachez que ce tracas a été choisi par vous plutôt qu'imposé.
    Et si vous désirez chasser une frayeur, sachez que le siège de votre peur est dans votre cœur et non dans la main de l'effroi.
    En vérité, toutes les choses se meuvent en vous en une constante demi-étreinte de la désirée et de la redoutée, de la détestée et de la chérie, de la recherchée et de celle que vous fuyiez.
    Ces choses se meuvent en vous comme des jeux de lumières et d'ombres entrelacées.
    Et lorsque l'ombre s'estompe et s'évanouit, la lumière qui persiste devient l'ombre d'une autre lumière.
    Et ainsi en est-il de votre liberté lorsqu'elle perd ses chaînes pour devenir elle-même la chaîne d'une plus grande liberté.”



    15 commentaires
  • lait.jpg z.jpg apostrophe oeufs.jpg deux.jpg pas.jpg k.jpg apostrophe

    un bidouillage pour faire des oeufs à la fraise

     

    OEUFS007 (1)

     

    c est celui de la cane de Jeanne

     

    OEUFS007 (3)

     

    tu veux ..lequel ? celui lui là ? oui..

    OEUFS007 (2)

     

     

    un pti bout de choc ?, Pâques c'est un peu pour ca qu'on l'aime

     

    est ce que la maman d'un oeuf de Pâques est une poule en chocolat ?

    OEUFS 010 (1)

     

    http://ekladata.com/OLHpviE_N1dw7MEui4XMi3L0eQc.gif


    18 commentaires
  • 4182004539_29c0370dac.jpg

    Une histoire qui va vous scier !

    Depuis le XIIème siècle, l’histoire de la bûche de Noël se nourrit des traditions. Symbole du foyer, réchauffant la maisonnée dans la rigueur de l’hiver, elle était traditionnellement coupée avant le lever du soleil, de préférence dans un vieil arbre fruitier, puis bénie par les plus anciens avant d’être brûlée.

    La reine de l’âtre

    Aucun instrument ne devait la toucher : il fallait donc l’entretenir à mains nues ! Sa taille, la plus importante possible, devait permettre de la laisser brûler pendant la veillée de Noël et le réveillon, dans l’âtre de la cheminée familiale. Les cendres étaient récupérées pour préserver de tous les fléaux menaçant potentiellement la maison.

     

    3914406629_5614538c48.jpg

    Des superstitions ancestrales…

    L’histoire de la bûche de Noël ne s’arrête pas là : les celtes la célébraient en l’honneur du solstice d’hiver ; les chrétiens associèrent la bûche dans l’âtre représentait l’étable où Jésus était né ; et d’autres, plus superstitieux, confiaient à la bûche la protection de leur maison contre le malheur et les mauvais sorts. Il y a même une version qui raconte que l’on mettait autant de bûche à brûler que d’habitants dans la maison, et que sa façon de brûler annonçait les gros événements de l’année.

     

    La date de naissance du dessert qui a permis de continuer à célébrer symboliquement ce rituel varie selon les sources : certains évoquent sa création vers 1834 par un des ouvriers pâtissiers de La Vieille France à Paris, d'autres son invention vers 1945 par un pâtissier de la société Colibri et quelques-uns la tradition d'un "gâteau roulé de Noël" dans la région Poitou-Charentes depuis le 19ème siècle.

     

     Le XIXème siècle arriva avec ses gros poêles en fonte, et l’histoire de la bûche de Noël prit un tournant plus décoratif… On plaça alors une bûche en bois plus petite au centre des tables, rehaussée de bougie et de décorations

     

    4212441985_d07db8aa0b.jpg

     

    Histoire de la bûche de Noël

     

    http://recettes.le-cuisinier.net/img/dossiers/v2/Noel-2010-5-buches-de-Noel-jouent-la-carte-de-l-originalite_reference.jpg

     

     

    Les gourmands ont pris le relais !

    Aujourd’hui, la bûche a pris ses lettres de noblesse dans nos assiettes, sous la forme d’une délicieuse pâtisserie que l’on connaît bien ! Un certain pâtissier l’inventa en 1945, et depuis elle trône au dessert et ce n’est pas demain qu’elle cédera sa place !

     

    http://www.chicfood.tv/images/illustration/rub_je-theme/noel_shopping_gourmand_buche_lenotre_givenchy.jpg  http://media.paperblog.fr/i/265/2650274/buche-noel-L-6.jpeg

     

    (Photos du net)

     

    http://www.webandluxe.com/wp-content/uploads/2010/12/9-pierre-herme-flocon-carrement-chocolat-buche-noel-luxe.jpg

    vous avez la recette qui va bien, la fastoche, l' inratable, la délisiouze, ne la gardez pas pour vous, d'ac ?? ensuite on goute


    9 commentaires
  • > > > Dimanche 30 octobre  2011> >  

     

    l’âge aidant, vous vous   posez certainement à chaque fois la grande question 

      lorsque vient le temps de changer l'heure : 

       " On avance ou on recule ? "  
    > > >  
     
    > > >   
     Voici un truc infaillible :
    > > >   
               ...en OCTOBRE : se terminant  par RE on recule l'heure 
    > > >   
                      

                  ...en AVRIL: débutant par AV  on avance l’heure.  
    > > >  
     
    > > >   
    > > >
    Fastoche.......   mais vais-je m'en souvenir... ???      et vous..... !!!


    8 commentaires
  •  

     

    Maintenant nous pouvons nous remettre à cuisiner au four,  pour réchauffer la maison, les papilles et le cœur

     

    Préparation : 10 m

    Cuisson : 1 h

     

    Ingrédients pour 6 gourmands  (on a presque tout ça à la maison)

     

    P1200603.JPG

     

    1 pâte feuilletée

    1 boite de poires au sirop

    80 gr de beurre

    100 gr de sucre

    200 gr chocolat dessert noir, mais j’imagine qu’avec du praliné c’est pas mal non plus

    15 cl de crème liquide en briquette

    3 œufs

    20 g de cassonade

     

    Préparation

     

    Préchauffer le four à 200° (thermostat 6/7)

     

    Fondre le choc avec  le beurre au micro-ondes

    Mettre la pâte dans un moule à tarte en gardant le papier sulfurisé

    Verser le choc sur le fond puis déposer les poires, soit par demi poires, ou en lamelles suivant le goût de chacun

     

    Battre les œufs, le sucre et la crème

     

    Verser le tout sur les poires et le chocolat

     

    Enfourner pour une heure. Baisser un peu le four si trop chaud.

     

    P1200618.JPG 

     

     

    pendant ce temps Mahé fait des cookies pour ses amies

    P1200609

     

     

    Bon appétit

     



    14 commentaires
  • non ce n'est pas le titre de la célèbre série,

     

    Il faut soutenir le Docteur Bonnemaison et exiger
    une législation rapide sur le pbn de l'euthanasie
    Je ne sais pas vous, mais moi je suis contre l'acharnement thérapeutique. La vie oui, mais pas à n'importe quel prix.

    14 commentaires
  • La Musique donne une âme à nos coeurs et des ailes à la pensée. PLATON

     

    balaruc-aout-2009-001.jpg

     

    balaruc-aout-2009-022.jpg

     

    JONNHY LOVE show plein air un été  Beaucoup de coeurs embrasés, le bonheur pour tous ceux qui jamais ne pourrons voir le vrai de vrai. Tout le monde avait des ailes.


    9 commentaires
  • Je vous remercie des visites même si je joue les filles de l'air,

     

    luberon-2011-386-copie-1.jpg

     

    je fais comme ces chats en poteries, je cherche l'inspiration sous l'ombre d'un arbre

     

    luberon 2011 417

     

     

    luberon 2011 445A tous une très belle journée,

     


    10 commentaires
  • je vous souhaite un week end tendre

    http://gifadonf.g.i.pic.centerblog.net/130zb8kg.gif

     

     

     


    12 commentaires
  • si  je me réfère à la portée qui est autour d'elle, ce n'est plus une oie blanche

     

    avril 2011 002

     

     

     

     

    attention les enfants, si on vous demande d'aller nager plus loin ne jamais suivre un étranger

     

    avril 2011 005

     

     

    laisse mes mômes tranquilles, pervers

     

    avril 2011 009


    26 commentaires
  •  

     

     

    L'histoire du mot Tiramisu est au moins aussi brumeuse que son goût est exquis. L'origine du mot vient du Vénitien, tirime sù, ce qui signifie "tire-moi en haut" ou, plus joliment dit, "emmène-moi au ciel".

         Plusieurs légendes content l'apparition de cette pâtisserie. L'une d'elles prétend que durant la Renaissance, les Vénitiennes préparaient ce gâteau pour le déguster avec leur amant, leur procurant ainsi plus d'énergie pour leurs relations sexuelles. Une autre version, plus soft celle-ci, veut que le Tiramisu soit né de la volonté de récupérer les restes de gâteaux et de café devenu froid, auquel on ajoute quelque peu de liqueur de café pour rendre le tout plus mou, puis de recouvrir de crème ou de mascarpone.
          Plus récemment, lors de la Première Guerre mondiale, les femmes préparaient à leurs maris une version du Tiramisu à base de divers gâteaux recouverts de café. Ces derniers pensaient alors à leurs femmes en sentant la bonne odeur du café.

         Côté gustatif maintenant, cette pâtisserie vous en mettra plein les papilles. Elle allie saveur du chocolat avec force du café et douceur du mascarpone. La recette n'étant pas fixe, libre à vous de mettre en valeur l'élément que vous préférez !
         Le petit point négatif étant à mettre au solde de la présentation, (ce qui est mon cas) pas toujours évidente avec ce gâteau qui a tendance à s'écrouler une fois sorti du moule. On peut donc le servir directement dans le plat ayant servi à le cuisiner, ou bien dans de petits ramequins en ajoutant des cerises. 

     

     

     

    image du net


    26 commentaires
  •  

     

    A tous, soleil, tendresse, compagnie, ciné, enfin tout ce qui peut vous offrir quelques beaux instants de bonheur

     

     

    http://www.absolute3d.net/fond-ecran-image/15224-1/Cool+_7_.jpg


    21 commentaires
  • divers 023

     


    13 commentaires