• Qu’avons-nous vu, d’abord toutes ces nouvelles têtes, qui avaient la banane, des larmes dans les yeux, j’exagère, c’était le froid

     

    17-10-St-Jean.jpg


    A peine arrivés on saute dans un bus, pour nous déposer au début de la promenade, dans le quartier St Paul, qui comme tous les quartiers du vieux Lyon, St Paul, St Jean et St Georges ont pris le nom de l’église du coin. Allez, on essaye, l’église St Paul est intéressante, nous allons la découvrir, nous ne découvrons que la porte close. Ça commence bien !! Ma Nini, tu t’es déjà pris les pieds dans le tapis.

    http://www.alexandredelacroix.fr/collections/villes_2010/PLX_0017.jpgen couleur pendant les illuminations

    Michelle, précieuse Michelle est au comptage, car les photos et les ho ! et les ha ! ca prend du temps, et dans ma petite tête, j’ai décidé de montrer l’horloge astronomique à midi. Car elle ne sonne que 3 fois dans la journée. Je ne suis pas certaine que mon idée a été sur le coup très bonne, car pour arriver à l’heure, j’ai privé mes « pilliots » de juste prendre son temps. Bref ! le coq a chanté, l’Ange est sorti, le Suisse a fait son tour de garde etc… à peu près 20’, faut pas être entrain d’écrire le numéro de téléphone de la voisine, sinon c’est plié.

    http://culturesciencesphysique.ens-lyon.fr/images/articles/horloge/ancre.jpg

     

    Mon Dieu ce temps, pour cette balade, il n’y a que Pastelle qui nous ait suivis, les yionnais, sont bien resté au chaud. Mais Pastelle ca ne fait pas longtemps qu’elle est d’ici, et les photos elle adore. Pliée, collée contre le mur, à genou, elle shoote, elle est contente, ca se voit. Alors moi ! chui contente aussi .

     

    Nous sommes allés voir la gargouille priapiste, j’avais apporté les jumelles, mais soit les doigts étaient gourds, soit les capuches trop enfoncées sur les yeux, soit les yeux baissés, personne ne l’a vue

     

    st-Jean-avec-Bruno-lyonavril-2010-177-recadre.jpg

     

    Pourtant, c’est queque k’choz, le plaisir se lit dans ses yeux.


    18 commentaires
  • RENCONTRE AVEC MES AMIS

     

    BLOGGEURS

     

     

     

     

     

     

    Lyon, le 16 octobre,

     




    Nous apprenons que bien plus important que les mouvements syndicaux, ou étudiants, une manif d’envergure s’est passée à Lyon. De notre envoyée spéciale Nini,

    C’est écrit sur le vif, il nous semble même, qu’elle n’a pas le temps de se poser, l’ambiance est intense.



     

    Du monde entier demain peut-être, mais quand même



    Les grèves.. ils viennent pas d’à-côté, non Tricotine c’est le Médoc, une belle trotte.2048982725_dc35931ec7.jpg

    Au téléphone j’entends, « jusqu’à présent quand j’ai décidé quelque chose, je le fais. C’est pas la SNCF qui va m’arrêter. » J’ai 400 kms d’autonomie, je trouverai bien une pompe pour compléter. Je sens bien que rien ne pourra l’arrêter

    Quelle détermination, surtout si l’on sait que Tricotine conduire, ce n’est pas sa tasse de thé.

     

     

    Rendez-vous pris sous la queue du cheval. à Lyon, on parle ‘yonai ‘ Soit place Bellecour, sous la statue de Louis XIV. Des bras qui s’agitent au loin. Zon bien froid ceux-là.5082655584_99bbc1002d.jpg



     

    Il y a Tricotine, avec son Néon, ils ne se quittent jamais

    http://tricots-malins.over-blog.com/

     

     

    ils viennnent du Médoc avec sa tit auto

     

    Mamie Claude région parisienne (Velizy) qu’a réussi à choper son train

    http://decouvrirsimplement.over-blog.com/

     

    http://upload.wikimedia.org/wikipedia/commons/thumb/6/6f/Blason_V%C3%A9lizy-Villacoublay.svg/545px-Blason_V%C3%A9lizy-Villacoublay.svg.png


     

    Nat,   http://www.revedebonheur.com/

    l’enfant de la dame du dessus, qui elle se gèle plus que les autres car son port d’attache c’est le Sud

     

    http://www.vacances-lagrange.com/site/media/photos/hiver/MANDEL.jpg

     

    Geneviève et Bruno, Encre des mots, http://lencredesmots.over-blog.com/

     Les grenoblois équipés pour le tout terrain et les temps qui luzernes

     

    http://longevialle.typepad.fr/photos/uncategorized/2007/06/18/grenoble1gf.jpg

     

    Puis des  « yionnaises »

    http://math.univ-lyon1.fr/~chapoton/WebColloqueTournant/Lyon1.jpg

     

    Nicole Traboules de Plume,

    http://mai49.canalblog.com/

     

    Mouneluna 

    http://www.mouneluna.com/

     

    Pastelle

    http://maislalumiere.canalblog.com/

     

    Monelle  http://monelle.over-blog.co

    Je parlerai aussi de mes amies non bloggeuses, qui m’ont accompagnée et bien aidée dans l’élaboration de cette rencontre :

     

    Michelle et Geneviève, dont vous pouvez apprécier les commentaires à la con qui sont souvent les siens. Une fantaisie qui me met en joie à chaque lecture.

     

    Indya la Genevoise devait aussi se joindre, mais un gros buzz l’en a empêché.

     

    Il faut que les œufs soient bien froid pour que la mayonnaise prenne me disait ma mère, là je peux vous assurer qu’après les embrassades de bienvenue, la mayo a pris d’un coup les gros.

     

    Pour être surpris, je crois qu’ils l’ont été. Ma ville, même sous le mauvais temps est tellement belle. Quoi ! qu’est ce que j’entends ? cho vine ? Non ! Juste.

     

    Nous avons tout fait, les escaliers, les portes avec les clous, les tours roses ou carrées, les églises, cathédrale, basilique avec son rassemblement d’anciens combattants, Pris les bus, le métro, beaucoup aussi nos agassins, qui z’en étaient tout détrancanés, le bateau aussi.  Pique-niqué à l’Abri du pèlerin. Nous n’avons pas eu la chance d’admirer le panorama sur la ville car l’atmosphère était juste à ce moment-là, un peu chargée en humidité.  

     

    Ils sont venus dans ma maison de moi, pour découvrir ce qu’était un appartement de canuts revisité.

    http://www.lyonresto.com/photo_restaurant/la_mere_jean/la_mere_jean.jpg


     

    Le bouchon chez la mère Jean

    a ravi leurs papilles et leur curiosité. Spécialités d'abats, de quenelles, de super gratin qui te met 2 livres immédiatement sur chaque cuisse.

     

    http://www.lyonresto.com/photo_restaurant/brasserie_georges/brasserie_georges.jpg

     

    La Brasserie Georges aussi, ce grand bâtiment de plus de 150 ans, qui fait le bruit d’une ruche, avec des abeilles travailleuses habillées en noir et blanc celles-là, un modèle qui semble s’être implanté dans les restos.

     

    incontournable omelette norvégienne

    http://www.myrestauranttips.com/wp-content/uploads/2007/12/0022-brasserie-georges-baked-alaska.jpg

    J’ai été comblée au sens propre, comme au sens figuré.

     

    Un weekend end que personnellement je ne suis pas prête d’oublier.

    Merci à tous d’être venus, de m’avoir fait totalement confiance. Je vous ai un peu crevé, c’est vrai, J’espère que vous ne m’en tiendrez pas rigueur.

     

    je complèterai mon billet avec les photos que mes amis bloggeurs vont m'adresser car je n'ai pas réussi à marcher, me protéger de la pluie, parler, et photographier. Dommage à la distrib du départ  pas eu l’option super woman

     

     

     


    24 commentaires
  • ST-ROMAIN-ME-D-OR-128--36-.jpg

    pour la communauté de Canelle56  LA CARTE DE FRANCE DES PAYSAGES

     

    ST-ROMAIN-ME-D-OR-128--12-.jpg

    un décor pastoral pour ce petit bourg auquel les 1.000 saromagnots sont très attachés.

    Pour le moment, je ne m'étais penché sur sur la demeure du chaos mais tout autour, un village de belles demeures en pierres dorées. Souvent du 17e ou 18e siècle, La plupart merveilleusement entretenues et restaurées. ST ROMAIN ME D OR 128 (6)

     

    Il faut dire aussi, que ce village fait partie des lieux un peu chicoss de la région lyonnaise. Ce qui expliquerait les tiraillements avec la demeure.

    ST-ROMAIN-ME-D-OR-128--7-.jpg

    J'ai été étonnée de constater un grand nombre de passages, généralement très étroits. qui mènent à diverses maisons.  Cela provient certainement  des lots au fur et à mesure des mariages et partages.

     

    ST ROMAIN ME D OR 128 (21)

     

    ST ROMAIN ME D OR 128 (62)

     

     

    ST-ROMAIN-ME-D-OR-128--47-.jpg

    ST ROMAIN ME D OR 128


    32 commentaires
  • Festival pluridisciplinaire

    Peu de gens le savent mais le festival est né en 1946, un an avant celui d’Avignon. Au même moment, des archéologues découvraient, perchés à Fourvière – la colline qui prie – deux théâtres. A l’origine, les deux hémicycles pouvaient contenir jusqu’à 11.000 personnes pour le plus grand, et 4.000 pour celui de l’Odéon. La configuration d’aujourd’hui permet d’accueillir un public de 4.500 personnes pour l’un, et 1.200 pour l’autre. Deux critères définissent ce festival.  un cadre unique de par son patrimoine, et sa programmation qui se veut pluridisciplinaire. 

     

    Toujours un très bon programme, des artistes du monde, de la danse, du théâtre, de l'opéra et aussi, souvent ... la pluie

     

    http://media.paperblog.fr/i/299/2999380/programmation-nuits-fourviere-2010-L-1.jpeg

     

    http://vivre-lyon.ombrosa.com/international-school-ecole-france/include/images/NdF2005_Guillaume_Perret_modif.jpg

    http://nguyenandco.free.fr/cadrevie/lieux/lyon/moyen/fourviere1.jpg

    dans ce milieu naturel, tout est magique, féérique

     

    Maria Pages

    http://www.culture.lyon.fr/static/culture/contenu/menu%20haut/03%20danse/Saison0910/juill10/Maria-Pages.jpg

     

    http://www.nuits-de-fourviere.org/2010/IMG/arton530.jpg

     

    j ai pris ces photos sur le net, car malheureusement cette année je ne peux pas y aller

     

    promethee

    http://www.rhone.fr/var/cg69_dev_site/storage/images/media/images/phototheque/nuits_de_fourviere/fourviere_promethee/36503-1-fre-FR/fourviere_promethee_reference.jpg

      LA PANTERA IMPERIALE

    SPECTACLE DE CARLOS SANTO

     

    http://www.nuitsdefourviere.fr/2010/IMG/arton524.jpg

     

    C'est le rendez-vous incontournable des nuits lyonnaises. Du 4 juin au 31 juillet 2010, les Nuits de Fourvière proposeront aux spectateurs de découvrir une belle brochette de têtes d'affiche nationaux et internationaux, dans le majestueux écrin des théâtres gallo-romains de Fourvière.


     

    http://www.sergemagner-evenements.com/upload/DSC00137.JPG


    29 commentaires
  •  

    photographes du dimanche http://www.over-blog.com/com-1037560579/photographe_du_dimanche.html

     

    le thème : SENS

    Où l'on s'égare dans le dédale des cités, villas et impasses entourant un îlot de verdure

     

     

    rond point villeurbanne

    ce carrefour qui ne manque pas d'intérêt est à Villeurbanne (Rhône)

     

    rond poins villeurbanne


    44 commentaires

  •  



    si tu veux franchir une porte fermée, il faut passer au-dessus, par dessous, de côté et, s'il le faut, par le trou de la serrure (Pauline Julien)


    sortie-mornantais--165-.jpg


    photo de l'entrée de serrure, forgée à la main,  d'une église romane des environs de Lyon.


    ci-dessous, elles datent de Louis XV, elles se trouvent dans le quartier de la rue Royale à Lyon

     

     

    vent caresse

    paupières ouvertes

    découvertes

    terreaux-065.jpg



    terreaux 045


    terreaux 044


    terreaux-067.jpg

    comme me l'a dit le monsieur qui me les as fait découvrir .... elles sont restées dans la naphtaline, comme au premier jour

     

     



    27 commentaires
  • les quais de saint jean ont eu chaud aux fesses 

    B

     

     

    Nous avons eu un maire 'Louis Pradel' qui avait pour particularité le béton, Il est à l'origine de la tour de la part dieu, surnommée le crayon, mais aussi le zizi à Pradel.

    Je vais vous parler de Saint Jean, car ce quartier est depuis peu inscrit au patrimoine de l'Unesco, mais il a failli ne plus être, carrément.

    L'histoire n'est pas d'hier.  Munatius Plancus fonde la colonie romaine de Lugdunum en 43 avant Jésus Christ sur la colline de Fourvière, celle directement au dessus de saint Jean.  Camps militaires, puis une importante cité résidentielle et administrative. Capitale des trois Gaules, elle devient très vite prospère.   Mais voilà, c'est pas de tout repos, il y a au début du IV ème siècle de notre ère des envahisseurs germaniques qui pillent les tuyaux de plomb, déjà des idées de dingues, qui oblige les habitants, brutalement privés d'eau d'abandonner la colline pour s'installer à son pied. Le vieux Lyon

    Sauf que la bande de terre entre la colline et la saone est étroite (à peine 24 hectares), juste  deux rues parallèles à la Saône. Les maisons sont bâties sur des parcelles étroites et profondes perpendiculairement à ces rues Les nouvelles constructions se caractérisent pas des monuments très riches, avec des cours intérieures, des galeries, des traboules) Il y a aussi un nombre conséquent d'hôtels particuliers construits au XVI par de riches marchands ou des officiers royaux.

    6.05 135

     

    6.05 123

    Mais à force, ces habitations prennent une autre destination, ne sont plus entretenus, ils deviennent vétustes. C'est une population très pauvre qui y habite.

    cette rue est restée telle qu'elle était à cette époque, ca aide à mieux comprendre
    5.12 illuminations 039


    Monsieur Pradel a une idée d'envergure. On rase une partie de ces taudits. Et à la place un boulevard de circulation. Oui, vous avez bien lu, on rase, on bétone, action, réaction, circulation


    5.12 illuminations 348

    5.12 illuminations 359




    Le Vieux Lyon est le quartier médiéval et renaissance
    C'est l'un des quartiers les plus vastes concernant cette période médiévale et Renaissance avec Venise  encore intacte à nos jours

    Grâce à une association la renaissance du vieux lyon, l'hemorragie a pu être stoppée, car des bâtiments ont été démoli , et l'intervention de Malraux En 1962, le ministre de la culture André Malraux met en place le principe de secteur sauvegardé qui vise à préserver l'authenticité d'ensembles bâtis.

    Une promenade à travers l'histoire, c'est vous que je dois vous remercier car à vouloir vous faire connaitre ma ville, je l'apprends avec vous.

    Volontairement je ne fais pas de grand discours, car je ne voudrais pas voler la vedette à Wikipédia qui fait un si beau travail.

    Le 9 janvier 2010,  notre maire aurait signé avec Dubai link,http://www.france-info.com/chroniques-on-dit-que-2010-01-11-un-quartier-de-lyon-a-dubai-390843-81-341.html

     

    je crois, la construction d'une réplique de ce quartier historique.



    27 commentaires
  • est-ce que la maman d'un oeuf de Pâques, c'est une poule en chocolat ?

     

    http://ekladata.com/1Xv0iPxpyl9TEtOV1auyV-y-F5Q.gif photo du net

    et ici, rue des Marronniers, des spécimen parmilieu-terreaux-130.jpgsculpture de P. Arrachart

    dont les oeufs en chocoat devraient régaler tout le monde

     

    http://www.patiss.com/recette/chocolats/img/oeuf2/7.gifphoto du net

     

    sculpture de JP Blanpain

     

    parmilieu terreaux 129

     

    pas de crise de foie, attention, je vous ai à l'oeil


    20 commentaires
  • dans la rue... 20.3.2010-067.jpg

    Hasard, beau hasard, au détour d'une rue. Un homme grand, crâne rasé,  les yeux bleus, tatouages, percings, une voix douce. Un habit de trouvère. Un petit siège bas en bois. Un luth. Ses chaussures sont habitées par de bracelets de grelots.
    20.3.2010 062

    L'orage vient de passer. Les passants reviennent. 

    Il s'assied. Nous parle, de ses chants médiavaux, galiciens, ferme les yeux, gratte quelques notes et la magie opère. Sa voix grimpe dans les nimbes, le public s'approche, mais pas trop  près, car le chant emplit la tête, le coeur, on écoute en silence. L'émotion. L'émotion dans une rue passante, un samedi après midi. Arrêt sur image, arrêt sur une voix.

    Je n'arrive pas à mettre la petite vidéo que j'ai faite, je me sers de utube

     


    45 commentaires
  • Place des Jacobins

    anniv 6 ans 101
    anniv 6 ans 176
    anniv 6 ans 099
    anniv 6 ans 103



    29 commentaires
  • je me suis amusée à photographier toutes les portes de la rue Saint Jean, étroites, cabossées, elles ont beaucoup de charme

    nous commençons au n°4

    25.02 008 25.02 005


    25.02 009

    25.02 016


     

     

    25.02 021
    25.02 029
    le 21
    25.02 030
    25.02 031 25.02 032




    25.02 033
    25.02 058


    25.02 059faire attention en franchissant la porte, elle est en dessous du trottoir

    53 commentaires
  • anniv-6-ans-248.jpg
    je suis allée en balade avec mon apn, par un vrai grand froid..
    anniv-6-ans-153.jpg
    anniv 6 ans 264
    parc (2)



    anniv-6-ans-249.jpg


    anniv 6 ans 247


    13 commentaires
  • il s'est posé au parc de la tête d'or et j'aime beaucoup ma photo

    parc 1.2.10 035


    29 commentaires
  • Je propose cet article pour le jeu des saisons organisé à partir de la Réunion par DOMIE

    avec son caparaçon de glace (fontaine des Terreaux http://nicolefleuret.over-blog.com/article-31961269.html)


    «Mourir en combattant sied mieux au soldat qu’être libre dans la fuite.»
    [ Miguel de Cervantès ] - Extrait de Don Quichotte
    neige 2010 069

    neige 2010 073
    je suis un peu  toquée dans le sens ou j'aime faire et refaire des photos d'un même sujet.

    P.S. bonus :  A des étapes  différentes vous pouvez aller voir cette photo chez PASTELLE  ainsi que chez CMONOEIL elles sont très belles

    43 commentaires
  • Il fait très chaud, trop chaud pour rester en ville en ce mois de juillet 2009. Et oui, ce n'est pas une histoire fraiche du jour que je vais vous raconter.

     

     

    Nous cherchons où nous réfugier pour trouver un peu de fraicheur Une idée de génie ...

     

    Point culminant   du  Beaujolais   !! 

    c' est le mont Saint-Rigaud qui culmine à 1 009 m d'altitude. Le sommet est accompagné par la roche d'Ajoux à 970 mètres et le mont Tourvéon à 949 mètres  c’est un signe du destin,

    Je passe te prendre, on file là bas, l’air frais, la brise, les cartes, le pique nique, le jaja bien frais, une couvrante sous les arbres pour un petit somme. C’est super . OK 11 heures. Nous voilà en route. La clim est à fond, mais on pense être encore dans un four. Dehors les formes se déforment, les arbres se rapetissent, le sol est en guimauve.  Si quelqu’un a eu une bonne idée, hein !! trop fort  c'est bien moi nous dit notre guide perso

     

    Quelques hésitations sur l’itinéraire, entre la carte michelin et la gonzesse du gps, à tout les coups ca chauffe dans l’habitacle. Au bout d’une petite heure, nous voilà à post. Notre guide touristique nous indique un endroit où garer la voiture. Avec ma copine nous écarquillons nos yeux, pas un poil d’ombre. 1009 mètres, pas un brin de vent. Mais c'est quand qu'on va où ???


    Pas un centimètre carré pour poser la couverture. Hou !! j’y vois pas beau l’affaire. Un panneau nous indique le nom d’une source. Allez va. Nous pourrons nous désaltérer, elle est certainement fraîche.


    Quelle surprise, une source assechée certes, mais miraculeuse. !! Oui monsieur, oui madame, oui oui oui et encore oui M.I.R.A.C.U.L.E.U.S.E.


     

     

      maintenant vous voulez savoir la suite, je vous comprends, nous aussi, c'est la raison pour laquelle sous une chaleur de plomb nous avons partagé ce moment d'exception

     

    SORTIE GENEVIEVE 013

     

    vous remarquez toutes ces croix faites avec des bouts de bois, un bout de ficelle, elles sont très nombreuses

    SORTIE GENEVIEVE 006
    SORTIE GENEVIEVE 008
    SORTIE GENEVIEVE 019 les ex voto ne tiennent plus,c'est de la caillasse
    SORTIE GENEVIEVE 009-copie-1

    Même à sec, nous voyons arriver des gens avec des bidons. Ils pensaient les remplir et les rapporter à la maison . Une femme et sa petite fille sont là, elle vient remercier la fontaine de lui avoir envoyée la petite fille qu'elle a dans les bras. Elle nous prend à témoin. Cette eau est merveilleuse. Elle m'a aidée, je ne pouvais pas avoir d'enfant, et la voilà nous dit cette dame avec un vibrato étonnant en nous montrant sa petite fille.  Un miracle. ! Nous ne savions pas, non, vraiment, c'est mieux qu'à Lourdes va savoir, et on ne le sait pas. Trop bête.
    SORTIE GENEVIEVE 002-1

    ayant pas mal de rhumatismes, j'aurais apprécié d'en faire l'expérience, mais encore fallait il qu'il y ait un filet d'eau.

     

    SORTIE GENEVIEVE 003-1

     

    Je vous raconte cette histoire de manière humoristique, car sérieusement, vous ne vous y seriez pas attardé.  je ne porte aucun jugement sur cette croyance, Qui sait !!

     

    bonne et douce journée à vous

     


    15 commentaires
  • le temps était très très frais, un petit moins 7 parait il. Le soleil n'était pas loin. Balade au Parc de la tete d'Or, où l'hiver a commencé de bien s'installer


    prem neige fleurs 069

    prem neige fleurs 082



    prem neige fleurs 081



    prem neige fleurs 114






    prem neige fleurs 089



    15 commentaires
  • L’échinodermus luminis : cette plante hirsute déploie son feuillage scintillant à 11 mètres de haut. Ce luminaire géant, grosse boule, évoque un arbre onirique désarticulé. 2 unités sont placées à chacune des extrémités de la place, une de tonalité bleue et l’autre rouge.








    - L’ombrellum : grand bouquet de « chinoiseries » au charme volontairement désuet dont les corolles blanches sont d’une grande luminosité au milieu de la nuit. Chaque bouquet est composé de 21 tiges vertes en métal. 9 d’entres elles sont surmontées d’une ombrelle lumineuse. Une hauteur 7,5 mètres pour une envergure de 5 mètres. 7 bouquets suivent le fil du cours d’eau central.


    - L’herbus follus : luminaire de grande envergure d’inspiration « herbes sauvages » qui évoque une végétation futuriste. Comparable à des roseaux géants, flexibles, cette plante linéaire aux extrémités rougeoyantes introduit dans l’espace urbain une ligne graphique d’expression contemporaine. 3 bosquets de 7, 5 mètres de haut sont placés près du monument circulaire. Rappelez-vous en 2005, l’herbum follus était déjà sur la place Pradel



    21 commentaires
  • Le savoir faire lyonnais en matière de lumière s'exporte dans le monde entier



    http://www.lyon-visite.info/wp-content/themes/this-just-in/images/header_images/Bandeau-Jouons_avec_les_temps_LIGHTMOTIF_Terreaux_Lyon.jpg


    nous somme sur la place des Terreaux, la police fait rentrer ou sortir les gens de la place pour éviter les débordements. Cette place, celle sur laquelle se trouve la fontaine et ses chevaux écumants, la facade de la mairie centrale, et la façade du musée des beaux arts

    C'est un partage, pas un reportage,   Vous reconnaitrez la pluie, la glace, les fleurs, la neige, enfin... je le souhaite !!       


    16 commentaires


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique