• SORTIE PAPILLONSBonjour,

     

    Il m'arrive, tôt le matin, de partir avec Sophie et Coco, à la chasse aux papillons. Il y a encore beaucoup de pain sur la planche, pour avoir un vrai beau résultat.   

     

    Pour les photographier, il faut se coucher, voire se vautrer par terre  pour être à la hauteur... si la terre était 50cm plus haut, comment ca serait bien pour mes genoux.. Puis il y a les tiques... Sophie est championne toutes catégories, ce n'est pas 7, mais 9 en une matinée. Le médecin a été impressionné.

     

    Le nombre d'espèces de papillons est en régression, au même titre que les autres espèces, animales ou végétales. « Une estimation vraisemblable admet que le rythme d'extinction a été de une espèce par an au cours des temps. Actuellement 100 espèces, peut-être 1.000, disparaissent chaque jour à cause de l'Homme

     

     

    Fini le blabla, belle journée à vous tous

     

     

     

    SORTIE PAPILLONS

     

    SORTIE PAPILLONS

     

    SORTIE PAPILLONS

     

    SORTIE PAPILLONS

     

    a bientôt 

     


    4 commentaires
  • Bonjour,

     

    J'ai passé quelques jours à dévorer les photos exposées lors des rencontres d'Arles,

    Je resitue ce dont il s'agit :

    Les Rencontres de la photographie d'Arles (anciennement nommées Rencontres internationales de la photographie d'Arles) sont un festival estival annuel de photographie, fondé en 1970 par le photographe arlésien Lucien Clergue, l'écrivain Michel Tournier et l'historien Jean-Maurice Rouquette.

    Avec une programmation composée essentiellement de productions inédites, les Rencontres d’Arles ont acquis une envergure internationale. En 2017, le festival a accueilli plus de 125 000 spectateurs venus découvrir sa 48ème édition.

    En général et cette année en particulier, j'ai ressenti pas mal de chocs, dans le rire, la surprise, la beauté etc.. je vous en parlerai peut être plus tard.

     

    Aujourd'hui je vais partager avec vous ma rencontre, avec une adorable serveuse, souriante, gaie, pleine d'humour, qui m'a mis du baume au coeur .

     

    MES RENCONTRES D ARLES

     

    MES RENCONTRES D ARLES

     

    MES RENCONTRES D ARLES

     

    MES RENCONTRES D ARLES

     

    MES RENCONTRES D ARLES

    Avec mon amie D. nous avons adoré le moment. Un vrai ballet.

     

    Bonne journée à vous

     


    3 commentaires
  •  C'était de la bombe

     

    ZOO ART SHOW, STREET ART LYON

     

     

     

    Bonjour,

     

    afin de n'oublier personne, je mets direct le nom des intervenants.

     

    Ouvert gratuitement les week-ends jusqu'au 29 juillet 2018. Avec les oeuvres de :

    ADEL / AERO / AGRUME / AZED / BIRDY KIDS / BLACK MESSENGER / BORAN / BRUSK & EMA.XP / CHANOIR / DISK / DUKE / DYTCH66 / ENFANTS SAUVAGES / ERPI / G.DUCREUX / IMPACKT / KALOUF / KOEY84 / LAURENT CLAVEAU (LO) / LLWYT / MASTA / MAXIME IVANEZ / MLLE TERITE / MONDÉ / MONSIEUR FORAY / MONSTA / MOMIES / OSH / OSRU / P.REICHSRATH / PONCE / RÉSO / RIMP / SHOVE / SOONE / SPHINX / STOM 500 / TOPSITURBY / ZEYO / WENC

     

    Je vous parle de quoi ? d'une expo temporaire, street art, vue hier dans un beau quartier de Lyon, derrière l'Eglise saint Pothain...

     

    Une maison bourgeoise, avec des vitraux colorés sur le palier, qui a été achetée par un promoteur. C'est fini et bien fini pour elle, les souvenirs vont partir au pays des elfes. Mais avec quel panache elle raccroche les wagons. Le lieu a été remis aux artistes dont je vous donne les nom ci-dessus.

    ZOO ART SHOW, STREET ART LYON

     

    Les oeuvres aux murs.  Au sol, une inscription comme s'il s"agissait d'une place de parking. Je vous laisse tranquille découvrir les quelques clichés que j'ai volés au téléphone.

    volontairement recadrée, pour profiter de la qualité, de la finesse du travail. La confusion entre la vieille tapisserie et le vêtement.

     

    ZOO ART SHOW, STREET ART LYON

     

    ZOO ART SHOW, STREET ART LYON

    ZOO ART SHOW, STREET ART LYON

     

    ZOO ART SHOW, STREET ART LYON

     

    la petite souris 

     

    ZOO

     

    ZOO ART SHOW, STREET ART LYON

     

     


    6 commentaires
  • HOTEL DE MILAN

     

    Bonjour,

     

    Même en matière de patrimoine, il peut y avoir des scoops ! Imaginiez-vous que subsiste un ancien grand hôtel garni, en forme de théâtre à l’italienne , une sorte de mini cour des Loges en bois surplombée d’une immense verrière.

    ll y a quelques années j'ai eu la chance, de me hisser pour voir ce joyau, ancien hôtel particulier datant de 1715.

     

    Il  suffit de trouver la bonne entrée sur la façade nord des Terreaux, de monter une volée de marches. Avant d’arriver au premier étage, dans le virage de l’escalier, ouvrir une fenêtre opaque et vous voilà propulsé dans un monde fastueux plus de cent cinquante ans en arrière.

    L’Hôtel de Milan – c’est son nom – fut répertorié dès 1847 dans le Guide de l’étranger à Lyon.

     

     

    J'ai voulu y retourner, crotte crotte crotte,  la fenêtre opaque avait un gros cadenas.

     

     

     

    Un patrimoine lyonnais à préserver : certes, mais où trouve t on les pépéttes ?

     

    HOTEL DE MILAN



    On peut se faire une idée de l'ancienne splendeur de cette cour intérieure grâce à une maquette, au 1/12e, exposée au Musée de la Miniature à Saint-Jean.


    L’immeuble construit autour de 1715 appartenait à la célèbre famille de Lacroix-Laval, la même qui avait un grand parc, dans lequel maintenant les lyonnais vont courir ou assister à des spectacles.


    Transformé vers 1750 en « Maison pour Voyageurs » sous le nom « d’Hôtel de Milan », la galerie du hall d’accueil fut ornée de lambris en stuc, réalisés vers 1890 par le décorateur-sculpteur Jules Mazzoni (1852-1895).


    Ces décors sont fragiles, sensibles aux intempéries et... au temps qui passe, et perdent un peu plus de leur splendeur

    HOTEL DE MILAN

    la clientèle de l’hôtel pour cette période : négociants, représentants de commerce, vendeuses de chapeaux pour dames, musiciens et vendeurs de piano à l'image de messieurs Herz et Lafont, médecins ou dentistes, qui proposent des consultations le temps de leur passage à Lyon, comme le docteur Giraudeau de St-Gervais, de Paris, qui soigne les « maladies secrètes » par un traitement végétal, ou encore M. Lagoguay, médecin occultiste.

     

    A bientôt

     

     


    votre commentaire



    Suivre le flux RSS des articles
    Suivre le flux RSS des commentaires