• C'est

    Insupportable

    Scène désolante de racisme ordinaire en Belgique :

     reconduite à la frontière d'un clandestin français par deux policiers flamands...
     
    le Français avait pourtant fait un effort d'adaptation !

     

     

     

    flamands.jpg  

     

     

     

     


     

     


    bonne journée

     


    31 commentaires
  • AUTREMENT LA MER

     

     

    balaruc 105

     

     

    LA GYM

     

    balaruc 103


    9 commentaires
  • Je viens compléter mon article sur la Fanny  ICI  

     

    lors d'une balade, j'ai appris l'origine de la boule en bois. Boule que nous utilisions à Lyon, avec le cloutage juxtaposé. Elles étaient fabriquées dans un village des alpes de hautes provence, l'hiver, quand il n'était pas possible de faire quoi que ce soit à l'extérieur.

    http://ekladata.com/nBm66VtR7DUxIfG-kbZkRM4bvnk.jpg

     

     

    Dès le XVIe siècle, Aiguines a developpé une activité qui était celle de la boule cloutée. Il y avait de nombreux tourneurs sur bois qui fabriquaient des objets usuels, des outils, des articles de ménage et des boules de bois cloutées.

     

    http://museedelaboule.com/photos/cloutage_boules1.jpg

     

    document du net

     

    Pour la fabrication de ces boules, les tourneurs avaient besoin de la racine du buis, qu'ils trouvaient dans les collines. La végétation est moins dense que dans la forêt, le buis poussait plus facilement et l'ensoleillement était bien plus important. Sur ces collines il poussait sous forme de buisson, qui produisait des racines très dures.
    Les tourneurs cherchaient des buissons appropriés, puis avec un couteau de poche ils coupaient les branches. Ensuite, ils déterraient les racines avec une pioche appelée 
    "la pitche". Les racines étaient nettoyées directement sur place pour réduire la charge du transport jusqu'au village. Les tourneurs dans leur atelier dégrossissaient les racines avec la scie à ruban, on reconnaissait déjà la forme de la boule. Puis sur un tour à bois, ils lui donnaient la forme définitive de la boule qui était cloutée ensuite. Le travail de cloutage ou de ferrage était réservé aux femmes.


    Pour le cloutage, il fallait
    un marteau et un billot de bois (lou cepoun en provençal). Au centre du cepoun une bague en métal maintenait la boule pendant l'usinage. Il existait deux différentes manières de cloutage : le cloutage en écailles et le cloutage juxtaposé.


    Le cloutage en écailles


    On utilisait uniquement des clous à tête ronde et plate en acier, en laiton ou en cuivre. Le cloutage suivait une ligne en spirale. Le deuxième clou enfoncé dans la boule en bois recouvrait de moitié le premier clou et la rangée suivante. Le dernier clou enfoncé se retrouvait en face du premier clou. Il fallait avoir l'oeil et le tour de main pour cette réalisation minutieuse. Par le cloutage en écaille, la surface était parfaitement lisse et cachait entièrement le bois de la boule d'origine. Cette facon de clouter servait surtout pour les boules de petit diamètre (de 70 à 90 mm) avec lesquelles on jouait à la pétanque et au jeu provencal. On ne pouvait réaliser que des dessins simples comme des lettres, des initiales ou des symbole sur les boules.


    photo du net



    Le cloutage juxtaposé

           
    Il était surtout utilisé pour les boules de gros diamètre (de 90 à 110 mm). Sur la boule brute, on appliquait un modèle et pour le cloutage on suivait la ligne de ce dessin. Il y avait des clous à tête carrée, ronde et plate, ronde et cylindrique ou à six pans. Ces clous étaient soit en cuivre, en laiton ou en acier. Le cloutage d'une boule comportait des clous ayant tous la même forme de tête. Par les différentes matières, il était possible de faire des dessins fantastiques. A Aiguines on arrêta la fabrication des boules en bois en 1933, remplacée par l'arrivée de la boule en bronze.

     

    Ce travail de cloutage était réservé aux femmes, on les appelait des "ferreuses"



    16 commentaires
  • 228-nov-019.jpg

     

     

    ce matin

     

     

    228-nov-047.jpg


    19 commentaires
  •  

    Avant de découvrir récemment l'origine du poudding,(D'une déformation du mot français boudin « boyau de sang »., un sombre histoire avec des mots latins qui d'année en année s'est déformée,  Bref !!Donc, avant, je pensais que le pudding était un gâteau, spécialement un gâteau de Noel.  Le fameux Christmas pudding  Mais pas du tout, erreur, fausse route.

     

    LE PUDDING peut être salé ou sucré, être un dessert ou un accompagnement, comme chez nous le gratin de pomme de terres. Je ne vous décrirai pas ma surprise quand j'ai entendu que le pudding accompagnait le roosbeef du dimanche. 

     

    http://storage.canalblog.com/85/94/672660/46466890.jpg

    • 1873)
    • Devant une bonne choucroûte au jambon, ils oublièrent le pudding de graisse de phoque farci aux myrtilles ! (Jean-Baptiste Charcot, Dans la mer du Groenland, 1928, édition Librairie de l'Œuvre Saint-Charles à Bruges,

     

    graisse de phoque, graisse de mouton, mélanges de restes, que ce soit viandes, légumes ou fruits. Une sorte de gloubi boulga fort apprécié

     

    http://cereales.lapin.org/strips1/339pudding-chocolat.gif

     

    lorsque mes enfants étaient jeunes, je leur faisais un déssert dont ils raffolaient avec du pain rassis, du lait des oeufs et des fruits secs. C'était un gateau très humide, mais qu'ils pouvaient  manger au bout des doigts. J'ignorais que je faisais simplement un pudding au pain.

     

    http://3.bp.blogspot.com/_GSMk_MnQchM/R3kZrK8PIDI/AAAAAAAAB0g/pYJwwdpNl2k/s400/0301peru2.jpg

     

    INGREDIENTS

    Pour 4 personne(s)

    180 gr de raisins secs,
    200 gr de pain rassis,
    1/2 litre de lait,
    100 gr d'orange confite,
    150 gr de sucre,
    2 ou 3 oeufs,
    10 morceaux de sucre,
    un jus de citron.

     

    PREPARATION

    1

    Faire tremper 180 grammes de raisins secs dans de l'eau chaude au moins 15 mninutes. Emietter 200 grammes de pain rassi dans un saladier.

    2

    Verser dessus 1/2 litre de lait bouillant, couvrir et laisser gonfler.

    3

    Couper finement 100 grammes d'orange confite, égoutter les raisins et passer le pain à la moulinette; Incorporer au pain 150 gr de sucre, 2 ou 3 oeufs battus en omelette, les raisins et l'orange.

    4

    Dans un moule à cake faire caraméliser 10 morceaux de sucre avec 2 cuill. à soupe d'eau et quelques gouttes de jus de citron.

    5

    Quand le caramel est à point le répandre sur les parois du moule et y verser la préparation. Cuire à four moyen (th 5-6) environ 1 heure (au bain-Marie).

     

    ---------------------------------------------

     

     

    En 1929, pendant la grande dépression, les femmes qui n'avaient rien pour préparer même un repas, avaient inventé le pudding des chômeurs.Ce pudding existe toujours au Canada, mais n'est plus tout à fait original, Celui des ouvrières était fait d'un mélange de farine, d'eau, de sirop d'érable et quelques autres ingrédients qu'elles avaient grapillés.


    Le Christmas pudding,

     

    Puis petit à petit on a remplacé la viande par des œufs et de la mie de pain. Si au départ le pudding était un plat salé, il allait devenir un dessert et pas n’importe lequel : le gâteau de noël. Plusieurs rituels accompagnent la préparation du Christmas pudding. Symboliquement on glisse dans la pâte soit un anneau en argent censé apporter un mariage, soit une pièce de monnaie pour porter chance. D’autres y déposent une branche de houx sur le dessus en guise de porte-bonheur. La recette du Christmas pudding est un secret que chaque famille garde et qui se transmet de génération en génération. Les Anglais le dégustent donc à noël accompagné de brandy butter, un mélange terriblement délicieux de beurre, de sucre glace, et de brandy. Le Christmas pudding est devenu une tradition. D’ailleurs chaque année, la Reine cherche le meilleur pudding, celui qui sera élu le pudding de l’année et elle en offre à tous ses employés. Pour la petite histoire, en anglais pudding est un terme générique pour désigner un dessert, Christmas pudding signifie donc : gâteau de noël.

    http://www.institutcesar.com/blog/wp-content/2009/12/christmas-pudding.jpg

     


    Nous aussi nous faisons sans cesse du pudding, un cake aux olives, pudding, un pain de poissons ou de viandes, pudding, un pâté en croute, pudding.

     

      A vos casseroles.. Il se prépare quelques semaines en avance.

     


    6 commentaires
  • s'installe, mais mon gris n'est pas un gris banal qui rend triste

     

     

    8.11. 2010 058

    8.11. 2010 068


    17 commentaires
  •   C'est le nom de ces sculptures faites par les enfants

     

    FETE FEUILLES 19nov 2010 110 (23)

     

     

    8.11. 2010 0768.11. 2010 079Cette couleur orange et les gros légumes que j'ai trouvés me donnent envie de cuisiner.

     

    Pour deux, en amoureux, ou pour une gourmande

     

    INGREDIENTS

    Pour 2 personne(s)

    3 pomarines  (petites courges)
    200g de pâtes semi-complètes
    15 g de girolles séchées
    50 g de noix concassées
    20 g de comté en lamelles
    huile d'olive
    huile de noix
    10 g de crème fraiche liquide
    10 g de beurre
    sauge
    sel, poivre

     

    FETE FEUILLES 19nov 2010 110 (6)

    PREPARATION


     Faire cuire les pomarines coupées en deux au four vingt minutes.

     

     

    8.11. 2010 024

    Faire tremper dans une casserole d'eau bouillante les girolles 15 à 20 minutes.

    Pendant ce temps, cuire les pâtes al dente.

    Beurrer un moule ou plat à gratin, mélanger les pâtes, la chair des pomarines, les girolles, les noix, la sauge, des noisettes de beurre, et les copeaux de comté. Verser dessus la crème fraîche mélangée aux deux huiles, au sel et au poivre.

     

    8.11. 2010 108

    Passer au four un bon quart d'heure, éventuellement recouvert de papier alu pour éviter que le gratin ne sèche. Servir aussitôt.

     


    21 commentaires
  •  

     

     

    QUELLE EST LA PARTICULARITE DE CES RADARS ??

    OU EST-CE ???

     

     

    les-radards-copie-1.jpg

     

     

    les-radars-bourg-les-valences.jpg

     


    A7 - Bourg-les-Valence En service
    Sens : Marseille - Lyon PK : 69+075
    Dans la traversée de Valence, 3 radars automatiques (un pour chaque voie) sont situés sur un portique à l'arrière d'un pont qui traverse l'autoroute. Les radars sont invisibles car situés au dessus de la route (derrière la barrière du pont où marchent les piétons qui traversent l'autoroute)
    Modèle : Radar fixe (2ème génération 2005)
    Coordonnées GPS : 44.94390 ; 4.89042  -  Localiser sur une carte
    Vitesse : 110 km/h Flash : Arrière Localisation : Passerelle
    Panneaux : Un grand panneau à droite au niveau limitation 110. Un autre petit à gauche, juste avant le pont
    Remarques : S
    Mise en service le 28 juillet 2006 à minuit d'un des trois radars.
    Mise en service le 12 février 2007 d'un second radar.
    Seuls les radars de la voie rapide et de la voie médiane sont en service

     

     

    Marité tu avais bien vu, ils te prennent par derrière ...   http://chezcheyenne.c.h.pic.centerblog.net/3pi19djv.gif

     


    22 commentaires
  •  

     

     

    de la halle des cordeliers à la halle Bocuse

     

    Il n'y a pas que mon cher parc à Lyon et puis il faut bien que j'illustre à ma manière

      notre patrimoine immatériel, la bonne bouffe,  pas comme l'acupuncture des chinois

                          

    halledescordeliers

     

    453597967

     

    962 001


     

    Les Halles de Lyon représentent un lieu emblématique de la Ville de Lyon et de son image. A l'origine installées place des Cordeliers, la construction a commencé au printemps de l'année 1858 et s'est achevée en 1859. C'est la Compagnie de la rue Impériale qui procéda à son édification. Il s'agissait d'un marché couvert destiné à rassembler les étals de certains marchés de plein air, qui devaient de ce fait disparaître du centre de Lyon : quai des Célestins, place de la Fromagerie, quai Bon Rencontre et place Sathonay.

    L'usage aidant, les commerçants finirent par obtenir l'autorisation de la Ville de Lyon de laisser en place leurs bancs et balances. Au fil du temps, malgré les nombreux travaux engagés pour sa modernisation, les Halles devinrent trop vétustes. Les allées étaient trop petites, les sous-sols ne correspondaient plus aux normes d'hygiène en vigueur. De ce fait, les marchandises n'étaient pas stockées dans de bonnes conditions. Le stationnement était également devenu très insuffisant.

    La démolition fut entamée au début du mois de janvier 1971. Les Halles des Cordeliers furent rasées et le terrain dégagé en cinq semaines, laissant la place à la construction d'un parc de stationnement.


     

     

    Halles Sylvestre2-2

     

    A l'origine, la Halle centrale de Lyon était installée place des Cordeliers entre la rue Buisson (rue Antoine Sallès depuis 1962) et la rue Claudia. Le préfet Vaïsse confia à la Compagnie de la rue Impériale la charge d'édifier ce qui n'était à l'origine qu'un vaste marché couvert. La conception de la structure métallique était l'œuvre de l'architecte Tony Desjardins. Les travaux commencèrent au printemps 1858, sous la direction de l'ingénieur Martin. L'inauguration eu lieu le 1er mars 1859. Le marché se transforma en Halle lorsque les commerçants obtinrent l'autorisation de laisser en permanence leurs bancs et balances. Mais au fil des années, la Halle devint trop petite et trop vétuste. Le stockage des denrées ne correspondait plus aux normes d'hygiène et le stationnement posait également des problèmes.

    A la fin des années 1960, le maire de l'époque, Louis Pradel, souhaitait la construction d'une nouvelle Halle dans le quartier de la Part-Dieu, en remplacement de celle des Cordeliers[1]. L'ancienne halle est démolie en janvier 1971, alors que celle actuelle a été inaugurée en février 1971.

    Le bâtiment été rénové en 2005-2006. Une grande façade vitrée transparente a été aménagée cours Lafayette.

     

    les halles 19nov 2010 038

     

    les halles 19nov 2010 038 (1)


     

     

     


    La Maison Rousseau est fondée en 1906, par Fernand Rousseau aux anciennes Halles des Cordeliers.   En 1971, le transfert de celles-ci à la Part-Dieu entraîne les commerces dans un déménagement historique, jusqu’au Cours Lafayette.  


     rousseau-anciennes-halles.jpg

    La Maison Rousseau représente une continuité familiale qui s’étend sur quatre générations; et la tradition se poursuit désormais avec Jean-Louis et Alexandra Lemmens qui en assurent la succession depuis 2001.

    La Maison Rousseau a célébré son Centenaire, témoignage d’une longue aventure au service du Coquillage.

     

     

    maintenant tout est beau, clean, luxueux. Quelques enseignes subsistent, mais peu, elles ont été remplacées par des échoppes plus ''tendances"

     

    les fromages

     

    les halles 19nov 2010 038 (17)  les halles 19nov 2010 038 (6)

    les halles 19nov 2010 038 (39)

     

     

    les chèvres

     

     

    les halles 19nov 2010 038 (40)

     

     

    les halles 19nov 2010 038 (15)   les halles 19nov 2010 038 (13)

     

     

    les halles 19nov 2010 038 (18)

    les halles 19nov 2010 038 (19)

    les halles 19nov 2010 038 (33)les halles 19nov 2010 038 (36)

     

    les halles 19nov 2010 038 (34)

     

    les halles 19nov 2010 038 (24)les halles 19nov 2010 038 (45)

     

    les vins et les bouteilles qui attendent la dégustation d'huitres

     

    les halles 19nov 2010 038 (22)

     

     

    les halles 19nov 2010 038 (32)

     

     

     

    les halles 19nov 2010 038 (26)

    les anciens ""cochons" qui annoncaient la couleur cochonnaille

     

     

    j'ai pris ces photos hier matin, à midi et demi, je ne sais pas comment j'ai pu résister...

     

     

     

    P.S. Aucune difficultés pour photographier, alors qu'a Carrefour, je dis bien Carrefour, je me suis fait jeter en photographiant leur nouveau magasin que nous avons vu et revu sur les magasines et à la télé.

     

     


    31 commentaires
  •  

    à insectes!! quels intérêts ???

     

    on connait bien les nichoirs pour les oiseaux du jardin, cependant on s'intéresse peu aux insectes. Les insectes auxiliaires sont très utiles pour lutter contre les parasites du jardin A l'heure de l'écologie, ces hôtels semblent aider nos amies les coccinelles, ou aider les petites abeilles au début du printemps pmour faire leur travail de pollénisation. Je ne suis pas jardinière, mais cette idée m'a séduite Certainement parce que je trouve cet hôtel beau. Qu'en pensez vous, les hommes et femmes de la terre ???

     

    et où j'ai vu ca ??? au parc naturellement.

     

    parc oct 2010 030

     


    parc oct 2010 029

     

    parc oct 2010 028

    parc oct 2010 027

     

     

     



    19 commentaires
  • une urgence, mieux vaut trouver rapidement une autre solution

     

     

     

    balaruc 124


    17 commentaires
  • Dépêche...viiiiiiiiiiittteeeeeeeeee dit elle en déposant son vélo, je vois la vierge... (réflexion authentique entendue de la vélocipédiste) 

     

    balaruc 063

     

    cette statue inattendue est dans une cour, au fond d'une allée, avec à droite un restaurant social et à gauche un réparateur d'ordinateurs. Ils sont donc super bien protégés.


    12 commentaires
  •    de se faire voler ses outils dans son garage, il a alors eu cette idée de faire circuler la rumeur


     C'est l'histoire (véridique?) du propriétaire d'un garage dans le sud-ouest des État-Unis (Nouveau Mexique).

    qu'il possédait un lion mexicain, qui attaquait quiconque enjambait la clôture de sa propriété.
     Résultat : les voleurs potentiels, voyant le "lion" de loin, ne s'y risquaient pas.
     Ci-dessous, deux photos du fauve :

    lion1

     

    lion2

     

    Bravo pour le toiletteur !


    27 commentaires
  •  

      Bonjour à vous matelots croqueurs !

    Me voici à la barre de la coquille pour cette quinzaine

    et c'est avec plaisir que je prends le quart en vous annonçant le

      Défi n° 42 :

    Le portrait de mon maître ou de ma maîtresse  

     

    "On dit souvent des animaux de compagnie

    qu'il ne leur manque que la parole...

    Pour ce défi, laissons-les s'exprimer et dépeindre leur quotidien,

    en dressant le portrait de leur maître ou maîtresse adoré(e)

    (Ne mettez surtout pas de côté vos petits travers )"

     

     

     

     

     

    Le chat

     

    Bonjour moi c’est Lulu.journée oingt creches 2009 039 Enfin Lucien, mais elle m’appelle Lulu car de façon totalement hypocrite elle dit : moi je ne comprends pas les gens qui donnent des prénoms d’humains à leur animal. Tu parles !! Elle a même une copine qui me téléphone le jour de la St Lucien et je l’entends dire Lulu c’est pour toi. Non, je rêve. Elle me prend pour un autre. Je ne suis que le chat de la maison, chat sans attributs, tu parles d’une vie.

    Enfant, elle me laissait la musique, ou un vieux réveil, du genre tictac qui t’empêche de dormir, elle avait imaginé que j’allais me sentir seul sans elle. Encore  un truc de gonzesse. Je ne sais pas où elle avait pêché un truc pareil. Il a bien fallu au moins 6 mois, pour que je puisse dormir au calme.

     

    J’aurais aimé un téléphone portable, intelligent comme il est, il ne lui manque plus que.. moi c’était un téléphone qui me manquait, j’en avais marre de voir les autres se balader dans la rue, ou sur les toits des fenêtres d’en face. Ils m’auraient raconté. journée oingt creches 2009 056

     

    Parler, ça j’ai toujours su, avec ma patronne j’ai des conversations sans fin, enfin je devrais dire j’avais, car un jour, un jour de février, alors que j’avais un peu perdu le gout du jeu, de la nourriture et du sommeil elle m’a raconté une histoire. La chèvre de Monsieur Seguin, je vous l’ai déjà dit, elle est un peu à l’ouest. J’ai tout écouté, j’ai compris aussi. Je suis un chat, pas une peluche, Plusieurs fois j’ai tenté d’échapper à sa surveillance, monter les escaliers pour visiter les greniers, ou les descendre pour voir la rue. J’avais un vrai appel d’ailleurs, d’aventures. Elle l’a compris, juste avant de faire une thérapie comportementale. Ouf !!

     

    Donc ce mois de février, elle m’a capturé, car faut ce qu’il faut, pas question de me laisser attraper comme ca, puis elle m’a mis dans un sac de voyage. Voyage, ca y est l’aventure commençait ;

     

    9.6 001

     

    Je me suis retrouvé dans une maison avec un grand jardin, j’ai pu découvrir les fleurs, les insectes, les bestioles qui amusent tant les raminagrobis comme moi.

     

    J’ai compris la fable qu’elle m’a racontée. Ne pas mourir attaché à son pieu, prendre garde à la douceur des choses.

     

    Ne faites pas lire mon histoire à votre chat,

    il lui prendrait l’envie d’aller voir si l’herbe est plus verte dans le pré d’à-côté.

     

    5060666834_fac3882cf8.jpg

     

    jazzou 2009-025-1.jpg


    20 commentaires
  •  

    chartreuse st croix en jarez 005 (41)

    Pour la communauté des " CARTE DE FRANCE DES PAYSAGES"http://www.over-blog.com/com-1143117956/La_carte_de_France_des_paysage.html

     

    Une ville un peu particulière, à 45 mn de Lyon. Je dis une ville,  car la Chartreuse est maintenant habitée y vivent 400 âmes,

     

     

     

    chartreuse st croix en jarez 005 (44)les anciens appartements des pères, transformés, mais au dessus des portes toujours visibles des sculptures très parlantes

     

     

    chartreuse st croix en jarez 005 (45)

     

     

    chartreuse st croix en jarez 005 (49)

     

    chartreuse st croix en jarez 005 (53)

     

    chartreuse st croix en jarez 005 (21)

     

     

     

    l'ancienne chartreuse, photo prise sur le net

     

    vue-aerienneCopyright-JM-Pastor

     

     

     

     

    Nous avons pu admirer de magnifiques fresques

    abimées certes, mais encore bien lisibles

    chartreuse st croix en jarez 005 (22)

     

     

     


    chartreuse st croix en jarez 005 (24)

    chartreuse st croix en jarez 005 (25)

    POUR TOUT SAVOIR


    31 commentaires
  • bien me photographier s il vous plait ? vous aurez la photo d'un homme de 63 ans qui travaille tous les jours depuis longtemps et qu'on fait c... pour 10 € comme si elles achetaient un manteau à 100 briques

     

     

    balaruc 456

      bien sûr j'ai obtempéré et demandé l'autorisation du commentaire

     

    Moi, ce que j'aimerai, c'est votre photo ou un avatar que vous aimez, ou votre animal que sais je, sur le trombinoscope. Il vient juste d'être installé, maintenant à vous. Merci à tous et toutes


    22 commentaires
  • Maxime Le Forestier
    LES LETTRES
    Paroles et musique: Maxime Le Forestier, 1975
     
     
    Avril 1912, ma femme, mon amour,
    Un an s'est écoulé depuis ce mauvais jour
    Où j'ai quitté ma terre.
    Je suis parti soldat comme on dit maintenant.
    Je reviendrai te voir, d'abord de temps en temps,
    Puis pour la vie entière.
    Je ne pourrai venir sans doute avant l'été.
    Les voyages sont longs quand on les fait à pied.
    As-tu sarclé la vigne?
    Ne va pas la laisser manger par les chardons.
    Le voisin prêtera son cheval aux moissons.
    Écris-moi quelques lignes.
     
    Hiver 1913, mon mari, mon amour,
    Tu ne viens pas souvent, sans doute sont trop courts
    Les congés qu'on te donne
    Mais je sais que c'est dur, cinquante lieues marchant
    Pour passer la journée à travailler aux champs,
    Alors, je te pardonne.
    Les vieux disent qu'ici, cet hiver sera froid.
    Je ne sens pas la force de couper du bois
    J'ai demandé au père.
    Il en a fait assez pour aller en avril
    Mais penses-tu vraiment, toi qui es à la ville,
    Que nous aurons la guerre?
     
    Août 1914, ma femme, mon amour,
    En automne au plus tard, je serai de retour
    Pour fêter la victoire.
    Nous sommes les plus forts, coupez le blé sans moi.
    La vache a fait le veau, attends que je sois là
    Pour le vendre à la foire.
    Le père se fait vieux, le père est fatigué.
    Je couperai le bois, prends soin de sa santé.
    Je vais changer d'adresse.
    N'écris plus, attends-moi, ma femme, mon amour,
    En automne au plus tard je serai de retour
    Pour fêter la tendresse.
     
    Hiver 1915, mon mari, mon amour,
    Le temps était trop long, je suis allée au bourg
    Dans la vieille charrette.
    Le veau était trop vieux, alors je l'ai vendu
    Et j'ai vu le vieux Jacques, et je lui ai rendu
    Le reste de nos dettes.
    Nous n'avons plus un sou, le père ne marche plus.
    Je me débrouillerai, et je saurai de plus
    En plus être économe
    Mais quand tu rentreras diriger ta maison,
    Si nous n'avons plus rien, du moins nous ne devrons
    Plus d'argent à personne.
     
    Avril 1916, ma femme, mon amour,
    Tu es trop généreuse et tu voles au secours
    D'un voleur de misères
    Bien plus riche que nous. Donne-lui la moitié.
    Rendre ce que l'on doit, aujourd'hui, c'est jeter
    L'argent au cimetière.
    On dit que tout cela pourrait durer longtemps.
    La guerre se ferait encore pour deux ans,
    Peut-être trois ans même.
    Il faut nous préparer à passer tout ce temps.
    Tu ne fais rien pour ça, je ne suis pas content,
    Ça ne fait rien, je t'aime.
     
    Ainsi s'est terminée cette tranche de vie,
    Ainsi s'est terminé sur du papier jauni
    Cet échange de lettres
    Que j'avais découvert au détour d'un été
    Sous les tuiles enfuies d'une maison fanée
    Au coin d'une fenêtre.
    Dites-moi donc pourquoi ça s'est fini si tôt.
    Dites-moi donc pourquoi, au village d'en haut,
    Repassant en voiture,
    Je n'ai pas regardé le monument aux Morts
    De peur d'y retrouver, d'un ami jeune encore,
    Comme la signature.

     

     

     

     

     

     

     

    Un joli témoignage chez ICI

    il nous fait partager une histoire et les photos de son grand père



    17 commentaires
  • 8.11.-2010-095.jpg

     

     

    Mondes, l'autel de passe

     

    la pirogue aérienne poursuit son chemin. Plus rien ne tient l’embarcation si légère l'Ame est sur sa pirogue en route... 

     

    8.11.-2010-110.jpg

     

    8.11.-2010-113.jpg

     

    ce délicat travail est offert à nos yeux par Polska

     

    artiste en pleine création, un manteau végétal qui demain sera dressé et rempli de feuilles.

     

    8.11.-2010-092.jpg

     

    8.11. 2010 093

     

    8.11. 2010 102

     

    8.11.-2010-104.jpg

     

     

    fête des feuilles du 11 au 28 novembre au Parc de la tête d'Or


    31 commentaires



    Suivre le flux RSS des articles
    Suivre le flux RSS des commentaires