• juste des petits cailloux blancs pour retrouver ma maison... ché pas quand, je file et file encore. 

     

     



    extrait de l'innocence d'Anna de Noailles


    Émus de la douceur que le printemps apporte,
    Nous ferons en avril des rêves plus troublants.
    - Et l'Amour sagement jouera sur notre porte
    Et comptera les jours avec des cailloux blancs...


    photo-macro-lumix-056.jpg


    une longue pause ; même si déjà votre compagnie ma manque,

     

    photo-macro-lumix-060.jpg

    le bébé pelican tout gris sous un regard attentif

    PELICANS-1.2.10-024--4-.jpgles parents

    pelican (26)


    11 commentaires
  •  

    criquet 074

     

     

    là c'est  bon

     

     

    criquet 070

     

    je reçois moins bien ici, j'ai un souci avec mon antenne 


    13 commentaires
  • Paroles Herbert Pagani Lecons De Peinture

    POESIE CHEZ LES CROQUEURS DE MOTS


    Messieurs ! Assez plaisanté !
    Chuuut ! Silencio !
    Leçon de peinture : première !

    Le noir !
    Les bleus ! voilà…
    Les verts, s’il vous plaît ?
    Plus fort, plus de courage…
    Les jaunes, les rouges…
    Tous ensemble !
    Merci messieurs !
    Attention…

    Quand je sors de Paris, Capitale poubelle,
    Quand je fuis ses affiches qui m’engueulent en couleur,
    Quand je laisse ses gris dans mon rétroviseur
    Pour chanter quelque part, entre Loire et Moselle,
    Je découvre ta face balayée d’hirondelles,
    Et je redeviens peintre, et j’oublie le chanteur.

    Ah ! Les ciels qui me donnent des leçons de peinture.
    T’as des ciels, des tableaux de la Révolution.
    Tes nuages crachés par d’énormes canons
    Se bagarrent si haut quand on passe en voiture,
    Qu’on dirait des navires en conquête d’Azur,
    Et floconnent si bas, qu’ils me touchent le front.

    Tes chaumières ont tout l’air de sortir d’une Bible
    Rédigée par les soins d’un Moïse Normand,
    Et tes prés sont d’un vert tellement comestible,
    Qu’on s’y rêve cheval pour y paître un instant.

    T’as des ciels de Vlamenque, mais d’un bleu qui voyage.
    T’as des champs de Van Gogh, mais avec des odeurs.
    T’as Monnet pour les eaux, les reflets, les vapeurs,
    Et ces jungles fleuries dans les gares de village,
    C’est tellement du Rousseau qu’on se dit c’est dommage,
    Il y manque un lion souriant dans les fleurs.
     
    Qu’ils me guident du ciel ou qu’ils soient à mes trousses,
    Qu’ils soient d’or ou de cuivre, de brume ou de sang,
    Ton soleil me révèle, selon l’heure ou le temps,
    Des printemps japonais, des automnes de mousse,
    Des étés pissenlits, patronnés par Larousse,
    Des novembres de pluie, des hivers de diamants.

    <script src="http://static.ak.fbcdn.net/connect.php/js/FB.Share" type= "text/javascript"> </script>



    Et tes boules de gui suspendues dans le vide
    Prouvent bien que la Gaule n’a jamais disparu,
    Puisqu’elle est encore là, qui te lance un salut,
    De ses mille ballons footballés par les druides.

    Et pourtant, moi qui prend tes leçons de peinture,
    Moi qui chante ta terre à tes propres enfants,
    Moi qui, à force d’amour, ait perdu mon accent,
    Et te taille en français des quatrains sur mesure,
    Comme bien des amants, j’ai aussi ma blessure,
    Que je garde secrète, mais qui saigne pourtant.

    M’as-tu bien regardé ? J’ai la boucle Berbère.
    M’as-tu bien écouté ? J’ai la voix d’un maçon.
    C’est dans l’huile d’olive que je cuis mes chansons,
    Et je parle des mains, et j’adore ma mère,
    Et j’ai tant de pogromes dans mon cœur millénaire,
    Que j’hésite parfois à manger du jambon.

    Tu commences à comprendre pourquoi je m’inquiète,
    Quand je vois le mépris qu’ont parfois tes enfants,
    Pour les Noirs, les Arabes, les Juifs, les Gitans
    Qui n’ont pas le talent de passer pour poètes.

    C’est au nom de tes ciels aux mouvantes peintures,
    C’est au nom des concerts que dirigent tes vents,
    C’est au nom de ma chance et de tant de tourments
    Que je pose à présent ma question, ma blessure :

    Est-ce vrai qu’on t’encombre avec notre nature,
    A moins qu’on ne l’exprime d’une scène en chantant.


    12 commentaires
  •  

    EXOTISME A PORTEE DE MAIN 

     

    parc 1.2.10 051

    parc-1.2.10-043.jpg


    21 commentaires
  • Pour la communauté au rendez vous de l'insolite gérée par Canette56

     

    thème de ce mois de juillet "fenêtres et portes insolites"

     


    l'histoire est une galerie de tableaux où il y a peu d'originaux et beaucoup de copies

    Alexis de Tocqueville

     

    MANOSQUE-412--50-.jpg


    30 commentaires
  •  

     

     

     

    j'ai bien fait le tour, pas de nom, pas de signature  

     

     

     

    nini-202.jpg

     

     

     

    nini-201.jpg


    24 commentaires
  • POUR RANGER SA TONDEUSE

     

    4882 1137173320345 1557727804 321204 7974978 n1

     

    t'as vraiment plus de tête toi ..

    vacances cap deragde 953

     

     


    26 commentaires
  •  27-5-410.jpg 

     

    pieds dans l'eau en Bourgogne 

     

    27-5-025.jpg

      et bar de ligne au Croisic

     

    le croisic juii 2009 148

     

    coup du soir au parc de la tête d'Or à Lyon

     

    noue-emma-lenne-085--retouche.jpg


    28 commentaires
  • Installée sur la Place des Nations, la Chaise Cassée  Broken Chair est une sculpture monumentale en bois de l'artiste suisse Daniel Berset réalisée par le charpentier Louis Genève. haute de 12 mètres et pesant 5,5 tonnes, est devenue un symbole important de Genève, connue à travers le monde. Elle symbolise le refus des mines anti-personnelles et des armes à sous-munitions

     

     

    symbole-lmines-anti-personnelleONUgeneve2010-034--4-.jpg

     

    des images éloquentes

     

    elle se trouve dans le périmètre de l'ONU

     

    ONUgeneve2010-002--2-.jpg

     

    ONUgeneve2010 002 (1)

     

    ONUgeneve2010 002

     

    ONUgeneve2010-002--4-.jpg

     

     

    MON GUIDE pour cette belle découverte



    31 commentaires
  • ST-ROMAIN-ME-D-OR-128--36-.jpg

    pour la communauté de Canelle56  LA CARTE DE FRANCE DES PAYSAGES

     

    ST-ROMAIN-ME-D-OR-128--12-.jpg

    un décor pastoral pour ce petit bourg auquel les 1.000 saromagnots sont très attachés.

    Pour le moment, je ne m'étais penché sur sur la demeure du chaos mais tout autour, un village de belles demeures en pierres dorées. Souvent du 17e ou 18e siècle, La plupart merveilleusement entretenues et restaurées. ST ROMAIN ME D OR 128 (6)

     

    Il faut dire aussi, que ce village fait partie des lieux un peu chicoss de la région lyonnaise. Ce qui expliquerait les tiraillements avec la demeure.

    ST-ROMAIN-ME-D-OR-128--7-.jpg

    J'ai été étonnée de constater un grand nombre de passages, généralement très étroits. qui mènent à diverses maisons.  Cela provient certainement  des lots au fur et à mesure des mariages et partages.

     

    ST ROMAIN ME D OR 128 (21)

     

    ST ROMAIN ME D OR 128 (62)

     

     

    ST-ROMAIN-ME-D-OR-128--47-.jpg

    ST ROMAIN ME D OR 128


    32 commentaires
  • ROND POINT MAISON VILL (10)pour nous tous il fait chaud, vive les magasins climatisés, les clairières ombragées, le cinoche, les piscines où l'ordi n'a pas trop sa place. 

    Tout ca pour dire que je vais mettre quelques photos deci delà, cahin cahas,

    J'ai une bonette pour faire de la macro, mais wahou !! j'arrive pas trop, on verra en septembre, si je n'ai pas tout jeté de rage... Il parait que ca chatouille parfois

     

     

     encore un rond point artistique..

     

     

     

    ROND POINT MAISON VILL (4)

     

     

     


     

    ROND POINT MAISON VILL (7)

     



    23 commentaires
  • contente d'avoir un nouvel appareil photo, un  FZ 50, j'ai suivi avec Gilles

    une journée de formation Dur dur, j'ai bien cru tout envoyer bouler. Persévérance certainement, encore pas mal de mauvaises photos pour maitriser un tout petit peu.


    Pour la journée 4 photos potables en voici deux

     

    stage-nicole-096.jpg



    ugo 028

     

    je suis appliquée mais vignettage ?  what ? ouverture re what ?

     

    stage nicole 092

     

    ce n'est pas une Ferrari comme je pensais, mais une punaise pentatome


    36 commentaires



    Suivre le flux RSS des articles
    Suivre le flux RSS des commentaires